Empoisonnements à Besançon : le Docteur Péchier se défend dans le JDD

Publié le 02/12/2019 - 18:04
Mis à jour le 02/12/2019 - 18:04

Dr Frédéric Péchier, anesthésiste de Besançon soupçonné de dizaines d'empoisonnements, a donné une interview au Journal Du Dimanche parue ce 1er décembre 2019. "Rien ne permet de m'incriminer", explique-t-il.

Frédéric Péchier anesthésiste Besançon.png
(archives 2017) © d poirier
PUBLICITÉ

Le médecin âgé de 47 ans a été mis en examen en 2017 puis à la mi-mai pour un total de 24 empoisonnements présumés de patients, dont neuf mortels. Le contrôle judiciaire de l'anesthésiste lui interdit d'exercer sa profession depuis 2017. Il a été renforcé après sa seconde mise en examen avec l'interdiction de se rendre à Besançon ou dans la commune voisine où il résidait.

« Rien ne permet de m’incriminer. Ça fait trois ans que je me bats, trois ans que j’essaie de montrer que je suis innocent. Je ne le fais même pas pour moi, je le fais pour ma famille », explique-t-il dans le JDD en ajoutant : "le jour où on admettra que je n'ai rien à voir là-dedans, ça va mettre en défaut la structure elle-même, et plus seulement un médecin. Je conçois parfaitement qu'on prenne quelqu'un pour porter le chapeau".

Le Dr Péchier est soupçonné d'avoir pollué, de 2008 à 2017, des poches de perfusion de 24 patients, âgés de 4 à 80 ans, pour provoquer des arrêts cardiaques, démontrer ses talents de réanimateur et discréditer ses collègues de clinique, avec lesquels il était en conflit.

(Avec AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 4.64
pluie modérée
le 09/12 à 12h00
Vent
7.82 m/s
Pression
1010 hPa
Humidité
95 %

Sondage