Empoisonnements présumés : nouvel interrogatoire du Dr Péchier devant la juge

Publié le 22/03/2023 - 11:49
Mis à jour le 22/03/2023 - 11:27

L'anesthésiste Frédéric Péchier, mis en examen pour 26 empoisonnements présumés de patients à Besançon, est une nouvelle fois entendu mercredi par la juge d'instruction qui pourrait l'interroger sur cinq nouveaux cas suspects, alors que sa défense a annoncé le dépôt de "plusieurs requêtes".

Dr Péchier, le 29 mars 2019  © maCommune.info
Dr Péchier, le 29 mars 2019 © maCommune.info

Libre sous contrôle judiciaire, M. Péchier, lunettes sur le nez et barbe poivre et sel, est arrivé peu après 09h30 au tribunal judiciaire de Besançon aux côtés de deux de ses avocats, Mes Randall Schwerdorffer et Lee Takhedmit.

"Je n'ai pas de réponse à vous donner", a répondu aux journalistes le Dr Péchier, interrogé sur son état d’esprit. "Il va se passer des choses importantes ce (mercredi) matin (...) Plusieurs requêtes vont être déposées" et des "incidents vont être soulevés", a annoncé d'emblée Me Schwerdorffer, évoquant par ailleurs "des déclarations" de la défense à la mi-journée.

26 cas d'empoisonnements supposés dont 10 mortels

L'avocat avait annoncé lors du précédent interrogatoire, le premier de M. Péchier depuis 2019, qu'il envisageait une série de requêtes en annulation, et il avait remis en question l'impartialité de la juge d'instruction.

M. Péchier, 51 ans, qui avait gardé le silence lors de son précédent interrogatoire il y a deux semaines, est désormais mis en examen pour 26 cas d'empoisonnements supposés de patients, dont 10 mortels. Il est par ailleurs placé en qualité de témoin assisté pour un autre cas. Mercredi, la juge devrait l'interroger sur cinq nouveaux cas d'empoisonnements supposés, dits "supplétifs".

Interdit d'exercer la médecine

Frédéric Péchier est soupçonné d'avoir pollué, entre 2008 et 2017, les poches de perfusion de patients dans deux cliniques privées de Besançon pour provoquer des arrêts cardiaques puis démontrer ses talents de réanimateur, mais aussi pour discréditer des collègues avec lesquels il était en conflit.

M. Péchier, qui vit dans la Vienne, a vu son contrôle judiciaire récemment allégé et peut désormais revenir dans le Doubs voir sa famille. Une récente ordonnance de la juge d'instruction lui interdit toutefois d'exercer la médecine, décision que la défense avait annoncé vouloir contester devant la chambre de l'instruction de la Cour d'appel de Besançon.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Justice

Éco-quartier : le tribunal administratif rejette le recours introduit par Les Jardins des Vaîtes

L’association demandait l’annulation de la décision par laquelle la présidente de Grand Besançon Métropole a refusé d’inscrire à l’ordre du jour du conseil communautaire l’abrogation partielle du plan local d’urbanisme de la commune de Besançon, a-t-on appris jeudi 11 avril 2024.

Maltraitance animale dénoncée par L214 : un employé d’abattoir condamné à du sursis dans l’Yonne

Un employé d'un élevage de porcs de l'Yonne a été condamné jeudi 11 avril 2024 à 1.000 euros d'amende avec sursis pour "mauvais traitement envers un animal" après la dénonciation par l'association L214 de "sévices" incluant l'agonie d'une truie assommée à coups de masse.

Daval : le procureur requiert la relaxe pour les faits de dénonciation calomnieuse

Lors du procès pour dénonciation calomnieuse de Jonathan Daval, qui purge actuellement une peine de prison de 25 ans de prison pour le meurtre de son épouse Alexia en 2017, à l’encontre de son ancienne belle-famille, le procureur de la république Étienne Manteaux a finalement requis la relaxe mercredi 10 avril 2024 au tribunal correctionnel de Besançon. 

Renforts pour la justice : combien de recrutements supplémentaires pour Besançon d’ici 2027 ?

Éric Dupond-Moretti, garde des Sceaux et ministre de la Justice, s’est rendu au tribunal judiciaire d’Annecy le 28 mars 2024 pour dévoiler la répartition des effectifs supplémentaires au sein de chaque cour d’appel et de chaque tribunal judiciaire. À Besançon, 21 effectifs supplémentaires sont prévus entre le tribunal judiciaire et la cour d'appel.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 22.08
partiellement nuageux
le 12/04 à 15h00
Vent
2.32 m/s
Pression
1030 hPa
Humidité
41 %