Alerte Témoin

En Lorraine, éleveur cherche parrains pour poules, afin de reconstituer son cheptel

Publié le 01/05/2016 - 13:00
Mis à jour le 01/05/2016 - 13:00

"Parrainer" une poule pour 10 euros, et obtenir en échange des oeufs frais... voire une volaille à rôtir: c'est le pari d'un jeune éleveur lorrain qui espère grâce à cette idée reconstituer son cheptel décimé par un problème sanitaire. "Je compte bien atteindre les 530 poules parrainées d'ici lundi", se réjouit Noël Stef, 31 ans, installé depuis 2012 à Maizières-lès-Vic (Moselle). "On a même reçu des offres de parrainage depuis le Calvados !", s'amuse-t-il.

06PouleSybertMadeleineproust005.JPG
© damien poirier

insolite

L'initiative avait permis samedi de faire parrainer 480 poules par 180 volontaires qui, contre 10 euros par gallinacée, recevront d'ici quelques mois des oeufs frais bio, des pâtes aux oeufs "maison", ou une volaille morte ou vive. M. Stef explique avoir eu cette idée lorsqu'il a été contraint de repartir de zéro, après avoir dû faire abattre en février ses 1.400 poules pondeuses bio, du fait de la présence de salmonelles dans le poulailler.

"Le problème avec le bio, c'est que les poules sont élevées en plein air et qu'elles ne prennent aucun antibiotique à titre préventif", explique l'éleveur, qui estime avoir perdu au moins 6.000 euros dans cette mésaventure, et en appelle donc à la bonne volonté des "parrains" pour se refaire.

(Avec AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

Pollution aquatique : « La faune et la flore sont-elles prises en compte ou uniquement la santé humaine ? » (Sos Loue et Rivières)

Le 17 septembre 2020, nous vous parlions d'une importante quantité de produits qui s'était répandue dans la Brême sur la commune de Scey-Maizière. Une semaine après, peu d'éléments ont été communiqués sur la situation. Sos Loue et Rivières Comtoises s'inquiète de l'impact de ce dernier sur la faune et la flore.

Un loup particulièrement agressif abattu dans les Vosges

Un loup "au comportement atypique", capable de s'en prendre à des bovins et même d'entrer directement dans des bâtiments d'élevage, a été abattu après plus de 20 attaques mortelles, dans la nuit de mardi à mercredi sur la commune du Val d'Ajol (Vosges), a-t-on appris de sources préfectorales.

Journée nationale de la qualité de l’air ce mercredi

Comment préserver l'air ? • Ce 16 septembre 2020 se tient la 6° édition de la « Journée nationale de la Qualité de l’Air », organisée par le Ministère de la Transition écologique, en partenariat avec le réseau national des Associations Agréées pour la Surveillance de la Qualité de l’Air (AASQA).

Livres Dans la Boucle 2020

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 10.88
légère pluie
le 01/10 à 21h00
Vent
1.37 m/s
Pression
1005 hPa
Humidité
97 %

Sondage