Les conseils psy pour déconnecter du travail durant les vacances

Publié le 01/08/2023 - 17:31
Mis à jour le 04/08/2023 - 11:53

On prête souvent aux vacances les bienfaits de la déconnexion. Plus facile à dire qu’à faire quand il s’agit des réseaux professionnels, tant la tentation est grande d’emporter ses outils numériques de travail sur son lieu de vacances. Le droit à la déconnexion dans le cadre des congés est pourtant garanti par la loi française depuis le 1er janvier 2017. Sébastien Hof, psychologue du travail et psychothérapeute sur Besançon, fait le point pour nous sur les tenants et les aboutissements de la déconnexion numérique en vacances. Interview.

Depuis le 1er janvier 2017, les entreprises ont le devoir de mettre en place des instruments de régulation de l’outil numérique visant à assurer le respect des temps de repos et de congés ainsi que l’équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle et familiale.

Selon une étude Eléas (septembre 2016), 37% des actifs utilisent les outils numériques professionnels hors temps de travail. Avez-vous des patients qui disent se sentir professionnellement obligés de rester connectés en vacances ? Y’a-t-il des catégories socio professionnelles plus concernées que d’autres ?

Oui, il n'est pas rare que des patients doivent rester connectés avec le travail, notamment dans des postes à responsabilité ou lorsque le travail ne peut pas être repris par des collègues durant l'absence. La pression n'est pas directement faite par l'employeur, mais la pression par l'aval peut être très présente (pression du client, du bénéficiaire). De plus, tout le monde a constamment son smartphone avec lui. La connexion est tellement facile que la tentation peut être grande de vouloir régler les choses au fur et à mesure plutôt que de reprendre sur les chapeaux de roue après les vacances.

Ce temps passé sur les écrans est-il seulement considéré comme du travail ?

Ce temps étant pris sur des congés ne sera pas considéré comme temps de travail car il ne devrait pas être pris. Inversement, beaucoup de personnes peuvent passer du temps au travail sur son smartphone pour des choses personnelles donc l'inverse paraît normal aussi.

Avez-vous observé un quelconque changement (dans les mentalités, dans les pratiques…) depuis l’inscription du droit à la déconnexion dans le Code du Travail en 2017 ?

Disons que maintenant, il est possible d'en parler, ce qui peut permettre à certaines personnes de légitimer le fait de ne plus regarder ses mails pros et de renvoyer vers la hiérarchie le fait de gérer le travail en leur absence. La frontière (entre vie professionnelle et personnelle, ndlr) est souvent franchie mais maintenant tout le monde peut en avoir conscience et considérer que cela n'est pas normal.

Diriez-vous que le temps passé sur le portable à des fins professionnelles en période de congés est source de stress ? A contrario, quels seraient les bienfaits de la déconnexion numérique totale ?

Cela peut parfois être le contraire. Certains évoquent le fait de vouloir limiter le stress à la rentrée des vacances en gérant les choses au fur et à mesure. Mais quand les vacances sont bien chargées, cela peut devenir une source de stress non négligeable.

La déconnexion totale peut avoir des bienfaits pour retrouver une sérénité globale et retrouver un autre intérêt dans la vie permettant une bouffée d'oxygène et un repos nécessaire pour le corps et pour le cerveau. La durée est variable en fonction des individus mais une période de 3 semaines d'affilées est généralement recommandée pour bien couper avec le travail.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Némésis : “Le racisme n’est pas une opinion mais un délit” rappelle le Parti communiste du Doubs

Suite à une nouvelle intrusion du groupe extrême-droite Némésis, dans un événement "familial et festif" dimanche dernier à Dole, le parti communiste du Doubs a annoncé tenir une conférence de presse ce mardi 21 mai 2024 pour "interpeller toutes les forces républicaines du territoire afin qu'elles se mobilisent pour le respect des lois et pour mettre en œuvre des mesures contre les appels à la haine".

“La question n’est pas uniquement la défense des droits, mais aussi leur promotion” (Amnesty International)

Du 17 au 20 mai 2024, l’hôtel de Ville de Besançon accueille l’exposition "We want to break free*". Elle sera ensuite déplacée à la médiathèque Pierre Bayle jusqu’au 1er juin. Sébastien Tüller, responsable de la commission orientation sexuelle et identité de genre d’Amnesty International, nous en parle…

Le tourisme et le commerce bisontin au coeur du prochain conseil municipal de Besançon

Au coeur des sujets du prochain conseil municipal, le tourisme et l'activité commerciale de la Ville de Besançon seront abordés comme thème principaux ce jeudi 15 mai 2024. En conférence de presse, la Ville a dressé le bilan des derniers chiffres de la saison touristique et du commerce bisontin. 

À Besançon la boutique “L’air de rien” ferme ses portes

Ce mercredi 15 mai 2024 les autocollants "déstockage massif" et "avant cessation d’activité" sur la vitrine de la boutique bisontine L’air de rien interpellent. Située au 8 rue des Granges, la boutique avait reçu en 2023 le prix du meilleur commerce indépendant de Bourgogne – Franche-Comté mais s'apprête pourtant à baisser définitivement le rideau.

Journée prison morte : mobilisation des agents pénitentiaires après l’attaque mortelle d’un convoi

L’intersyndicale appelle ce mercredi 15 mai à un blocage national après l’attaque d’un convoi pénitentiaire hier dans l’Eure dans laquelle deux agents sont morts et trois autres ont été gravement blessés. Une minute de silence sera également observée à 11h. 

Sondage – Allez-vous assister au passage de la flamme olympique dans le Doubs ?

Alors que les Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024 débuteront le 26 juillet prochain, la flamme olympique elle, a d’ores et déjà fait son arrivée le 8 mai dernier sur le sol français. Son parcours s’accompagne généralement d’événements et autres animations dans les villes étapes. Dans le Doubs et plus particulièrement à Besançon, son arrivée est prévue le 25 juin 2024, avez-vous prévu de vous déplacer pour voir le passage de la flamme olympique ? C’est notre sondage de la semaine.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 16.19
légère pluie
le 21/05 à 18h00
Vent
3.79 m/s
Pression
1009 hPa
Humidité
93 %