« En Vadrouille » ! 25 nouvelles balades pédestres répertoriées dans le millésime 2017

Publié le 03/05/2017 - 16:00
Mis à jour le 15/04/2019 - 16:50

Le magazine de tourisme pédestre comtois “En Vadrouille” propose chaque année une liste de randonnées pédestres documentées, illustrées et cartographiées avant la belle saison. Cette année, 25 nouvelles balades guideront les amateurs à travers le Doubs, la Haute Saône, le Jura, et même le Haut Rhin. Les arbres, isolés ou en groupes constituent le fil conducteur de cette édition. Cinq rubriques et quatre difficultées différentes classent ces parcours, enrichis, pour chacun, de précisions historiques et scientifiques. Nouveauté de cette année, après la version Alsacienne parue en 2015, l’édition Lorraine du magazine est lancée en 2017.

PUBLICITÉ

Chaque rubrique proposée comporte plusieurs parcours sillonnant les sentiers des différents départements. Le tronc commun entre ces balades est :  le poids historique et symbolique des arbres, l’atypicité de quelques arbres isolés et la densité du boisement de certains secteurs.

La rubrique “Président” fait découvrir  : les sapins présidents, les tourbières et les sapinières du Haut-Doubs. Quatre itinéraires couvrent entre cinq et treize kilomètres. La difficulté s’échelonne de très facile à moyenne.

Les différents parcours

  • Pour observer les espèces locales à travers des arboretums, “Arbres de collection” nous ballade à travers les villes et les forêts du Doubs, du Haut-Rhin, de la Haute-Saône et du Jura. Cinq parcours, de deux à vingt-deux kilomètres, dont la difficulté va du très facile au sportif.
  • Pour s’immerger dans les masses vertes, “Au coeur des massifs” donne quatre boucles à travers les forêts denses du Jura et de la Haute-Saône. Entre neuf et vingt-deux kilomètres, leurs difficultés vont du très facile au sportif.
  • Pour aborder le poids historiques des vieux tilleuls du territoire de Belfort, du Jura et du Doubs, rien de tel que les six chemins de la rubrique “Souviens-toi ma tille”. Entre cinq et vingt-six kilomètres, leur difficulté varie du très facile au sportif.

Des randonnées mais pas que…

Au fil du magazine, plusieurs rubriques enrichissent les randonnées proposées. Berth, un dessinateur, griffonne les feuilles pour proposer une caricature humoristique du randonneur moderne tandis que la chef étoilée Jocelyne Choquart allume un feu de bois pour mijoter des recettes de pique-nique.

Autres rubriques utiles, le “bon à savoir” donne des précautions et des consignes aux randonneurs, et “En Vadrouille dans la tête” dispense une sélection d’ouvrages pour petits et grands autour de la nature et de la Franche-Comté.

Infos +

  • Tarifs du magazine : 6€90
  • Edition du Belvedere (Pontarlier)
  • Créé par la journaliste Franc-Comtoise Sylvie Debras
  • Tirage : 50 exemplaires
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Quels réflexes adopter face aux tiques ?

Dans le cadre du plan national de lutte contre la maladie de Lyme et les maladies transmissibles par les tiques, la Ville de Besançon organise cette année encore, une campagne d’information et de prévention pour le grand public sur les morsures de tiques pour sensibiliser les Bisontins aux bonnes pratiques à adopter lors d’activités dans la nature.

Jardiniers, avez-vous vu la courtilière ?

Avec sa morphologie pour le moins déroutante et sa taille imposante, la courtilière peut en impressionner plus d’un ! Et pourtant, cet insecte étonnant est en réalité totalement inoffensif. On la trouve dans les jardins et cultures au sol meuble ainsi qu’aux abords de zones humides...le conservatoire botanique a besoin des jardiniers pour recenser l'espèce en Bourgogne-Franche-Comté !

Comment arrive-t-on à détecter les différents pollens dans l’air ?

Thème de la semaine : le printemps #2 • Tous les vendredis, Atmo Bourgogne Franche-Comté diffuse son bulletin de surveillance des pollens. Comment capte-t-on les pollens ?  comment sont-ils différenciés ? Comment fonctionne le capteur installé à Besançon ? Réponses.

Neige collante et chutes de branches : 5.000 foyers toujours privés d’électricité dans le Doubs et le Jura

jusqu'à 6.500 clients impactés • En raison des chutes de neige collante dans la nuit de mercredi à jeudi et dans la matinée et  les chutes de branches entraînant les fils électriques à terre , les équipes d'Enedis sont à pied d'œuvre pour rétablir l'électricité dans le Doubs et le Jura. Retour normal prévu dans la soirée.

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi
 9.11
couvert
le 22/04 à 3h00
Vent
0.95 m/s
Pression
1010.602 hPa
Humidité
78 %

Sondage