En visite dans l'Yonne, Castex doit élargir les mesures prises après le "Grand débat" ce vendredi

Publié le 24/09/2021 - 10:18
Mis à jour le 24/09/2021 - 10:03

Jean Castex doit acter vendredi 24 septembre 2021 l’élargissement de mesures prises pour le monde rural il y a deux ans après le « Grand débat », à l’occasion du congrès annuel de l’Association des maires ruraux de France (AMRF) qui se tient dans l’Yonne.

 ©  Gouvernement
© Gouvernement

A l'occasion de son discours prévu à Villevallier, village qui accueille le congrès de l'AMRF, le chef du gouvernement doit annoncer le renforcement de certains dispositifs de l'agenda rural, programme qui comprenait un total de 171 mesures lors de son lancement il y a deux ans par son prédécesseur Edouard Philippe, la plupart inspirées du "Grand débat" qui avait suivi la crise des gilets jaunes.

Afin de compléter les prestations des Maisons France services, dont 2.000 devraient être ouvertes d'ici la fin de l'année, M. Castex doit ainsi étendre le dispositif de bus avec la "labellisation de 30 nouveaux" véhicules qui s'ajouteront au 80 qui se rendent déjà aujourd'hui à la rencontre des citoyens pour faciliter leurs démarches administratives.

"Plutôt que de se battre à rouvrir uniquement de nouveau cafés, essayons d'empêcher la fermeture du dernier"

Concernant l'opération "1.000 cafés", projet porté par le groupe d'économie sociale et solidaire SOS visant à créer ou reprendre 1.000 cafés en milieu rural, il doit également annoncer son extension à 100 établissements supplémentaires.

"Plutôt que de se battre à rouvrir uniquement de nouveau cafés, essayons d'empêcher la fermeture du dernier", explique Matignon, qui veut "éviter la fermeture de cafés fragilisés". Le chef du gouvernement doit annoncer que le Plan de relance, de 100 milliards d'euros sur deux ans pour relancer l'économie française après la crise sanitaire, bénéficie déjà le monde rural à hauteur de 8,4 milliards contre les 5 milliards annoncés initialement.

A cours de cette journée dans l'Yonne consacrée à la ruralité, Jean Castex se rendra dans un centre de santé, une Maison France services ou encore une gendarmerie.

A Villevallier, juste avant l'ouverture du congrès de l'AMRF, il présidera la troisième réunion du Comité interministériel à la ruralité avec la participation de la ministre de la Cohésion des territoires Jacqueline Gourault, du secrétaire d'Etat à la Ruralité, Joël Giraud, du secrétaire d'Etat au Numérique, Cédric O, et du secrétaire d'Etat au Tourisme Jean-Baptiste Lemoyne.

Egalement à l'ordre du jour de cette journée, le déploiement du très haut débit et de la couverture mobile pour mettre fin aux zones blanches qui concernent encore de nombreuses régions rurales. "Nous avons investi 3,5 milliards d'euros depuis 2017", rappelle Matignon.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Législatives 2024 : Macha Woronoff appelle les étudiants de l’université de Franche-Comté à voter

Alors que le Président de la République Emmanuel Macron a annoncé le 9 juin 2024 la dissolution de l’Assemblée nationale, l’association France Universités rappelle dans un communiqué les valeurs des universités françaises. Un point de vue soutenu et partagé par Macha Woronoff, présidente de l’Université de Franche-Comté.

Législatives 2024 : trouvez les candidats dans votre circonscription en Franche-Comté

Voici la liste de toutes les candidates et de tous les candidats à la députation lors des élections législatives anticipées qui se tiendront les dimanche 30 juin et 7 juillet suite à la dissolution de l’Assemblée nationale par le président de la République au vu de la victoire du Rassemblement national en France le 9 juin dernier.

27 écoles “ont fait, font ou feront l’objet de désamiantage” à Besançon

En octobre 2023, Anne Vignot, la maire de Besançon, avait effectué un point presse suite aux interpellations des élus de l’opposition qui s’inquiétaient de l’état des écoles de la ville au sujet de l'amiante. Si elle s’était déjà voulu rassurante à l’époque, elle le reste aujourd’hui et indique qu’une commission du conseil municipal s’est tenue à quatre reprises pour élaborer un état des lieux et établir des préconisations ainsi qu’un plan d’actions. Ces résultats seront présentés jeudi 20 juin 2024 devant les élus.

Sondage – Comptez-vous aller voter les 30 juin et 7 juillet 2024 aux élections législatives anticipées ?

Suite à la décision du président de la République de dissoudre l'Assemblée nationale après la victoire de l'extrême droite aux élections européennes en France, les électrices et les électeurs sont invités à se rendre aux urnes les 30 juin et 7 juillet 2024 pour élire les député(e)s dans le cadre d'élections législatives anticipées. Comptez-vous aller voter ? C'est notre sondage de la semaine...

Législatives 2024 : le collectif “à gauche citoyens” appelle à voter pour le Nouveau Front populaire

Dans un communiqué du 15 juin 2024, l’association "à gauche citoyens !" se réjouit de l’accord intervenu entre les forces de gauche et les écologistes et de la constitution du Nouveau Front populaire. "Cela répond à la raison d’être de notre association depuis sa création", est-il précisé.

Les Républicains : l’exclusion d’Eric Ciotti, invalidée par le tribunal judiciaire de Paris

La justice a suspendu l’exclusion d’Eric Ciotti, président de LR, a-t-on appris vendredi 14 juin. Pour rappel, le bureau politique de son parti s’était réuni le 12 juin pour l’évincer après ses déclarations sur son alliance avec l’extrême droite dans le cadre des élections législatives.

Législatives 2024 : cette fois, le Mouvement Franche-Comté appelle à ne pas voter pour LFI

Après avoir appelé les Francs-Comtois à ne pas voter aux prochaines législatives pour l’extrême droite, le RN, parti ”national-centraliste” en ce qu’il souhaite détruire l’Europe et supprimer les régions, le Mouvement Franche-Comté leur demande, ce vendredi 14 juin, ne pas voter pour les candidats de La France insoumise, parti co-fondateur du Nouveau Front populaire.

Législatives 2024 : à Besançon comme en France, les lieux de musiques actuelles appellent à faire barrage à l’extrême droite

Dans un communiqué de la Fédération des lieux de musiques actuelles (Fedelima) diffusé vendredi 14 juin 2024, le monde des arts et de la culture appellent à se mobiliser aux élections législatives pour ”faire barrage à l’extrême droite”. Un texte relayé notamment par La Rodia et Le Bastion à Besançon.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 25.39
partiellement nuageux
le 19/06 à 12h00
Vent
2.73 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
68 %