Alerte Témoin

"Enchères du cœur" 2013 : appel aux dons

Publié le 20/11/2013 - 19:24
Mis à jour le 20/11/2013 - 19:34

Initiées l’an dernier à Besançon, "Les enchères du Cœur", vente aux enchères parrainée par Philippe Labro au profit des Restos du Cœur du Doubs, verra sa deuxième édition le dimanche 8 décembre 2013. Or, les organisateurs manquent encore de lots et en appellent aux dons, à moins de trois semaines de la manifestation. 

2013-11-21-vente_encheres_du_coeur.jpg
©dr

solidarité

Pour cette édition 2013 des "Enchères du Cœur", les organisateurs souhaiteraient récolter, outre de beaux objets de décoration ou de collection, des bouteilles de vins et d’alcool. "Nous aimerions avoir 250 lots, actuellement nous en avons à peine une centaine, indique Jean-Charles Diéterlé, à l’origine de cette opération caritative. Certains pensent que le 8 décembre c’est encore loin, mais cette fois c’est dans moins de trois semaines."
 
Cette vente aux enchères se déroulera en effet dimanche 8 décembre 2013, à la salle des ventes des Chaprais sous le ministère de Maître Gérard Dufrêche, commissaire-priseur. L’écrivain et journaliste Philippe Labro présidera ces enchères et dédicacera ses livres. Ceux-ci seront en vente ce jour-là au profit des Restos du Cœur.
 
Les dons peuvent être déposés à l’Hôtel du Nord, 8 rue Moncey à Besançon, à l’attention de Jean-Charles Diéterlé. Renseignements au 06.15.21.11.11.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

16 % des ménages de Bourgogne-Franche-Comté se chauffent au fioul

Alors que le gouvernement vient d'annoncer qu'à partir de 2022, les Français ne pourraient plus installer chez eux de chaudière à fioul ou charbon, l'Insee Bourgogne Franche-Comté explique que 206.300 ménages se chauffent au fioul, soit 16,1% des ménages de la région. La Bourgogne Franche-Comté se place devant les régions Grand-Est et Bretagne (15 %) bien loin devant l'île-de-France (6%) et la Corse (3%).

Acte de violence commis par un policier : Anne Vignot salue la décision immédiate du préfet de saisir l’IGPN

Suite à une vidéo d’une interpellation le 30 juillet 2020 dans le quartier de Planoise à Besançon, montrant un policier assénant un violent coup à un jeune homme à Besançon, qui a été portée à sa connaissance ce vendredi 31 juillet 2020 après-midi, Joël Mathurin, préfet du Doubs, a décidé de saisir "sans délai" l’IGPN. Une décision que salue la maire de Besançon Anne Vignot dans un communiqué.

Sécurité à Planoise : le préfet du Doubs saisit l’IGPN

Suite à une vidéo d’une interpellation le 30 juillet 2020 dans le quartier de Planoise à Besançon, montrant un policier assénant un violent coup à un jeune homme à Besançon, qui a été portée à sa connaissance ce vendredi 31 juillet 2020 après-midi, Joël Mathurin, préfet du Doubs, a décidé de saisir "sans délai" l’IGPN.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     19.04
    peu nuageux
    le 06/08 à 21h00
    Vent
    1.6 m/s
    Pression
    1018 hPa
    Humidité
    62 %

    Sondage