Entreprises en Bourgogne-Franche-Comté : des signes de reprise ?

Publié le 21/02/2018 - 10:42
Mis à jour le 24/02/2018 - 17:37

La banque de France a publié le bilan 2017 ainsi que les perspectives 2018 concernant les entreprises en Bourgogne-Franche-Comté. Cette enquête a été conduite auprès de 1 665 entreprises régionales.

 ©
©

Evolution en 2017

Ces données proviennent du rapport de la Banque de France :

Concernant les performances des entreprises, la Banque de France indique un "rebond" avec des exportations et des chiffres d'affaires qui ont progressé. Le recours à l'intérim a semblé nécessaire (12,4%) ce qui, en autre, a permis une "hausse des investissements".

Bâtiments et travaux publics

Les chiffres d'affaires sont "ressortis en hausse" à la fin de l'année 2017 avec 8,9% d'investissement. L’activité s’est améliorée dans tous les secteurs. Les investissements ont diminué dans le gros œuvre et ont connu une progression dans le second œuvre et les travaux publics.

Services marchand

La croissance des chiffres d’affaires s’est poursuivie dans les transports, l’hôtellerie-restauration et l’ingénierie. Les effectifs se sont renforcés dans les transports et l’ingénierie. L’investissement s’est contracté dans l’hôtellerie-restauration, et a progressé dans les transports et l’ingénierie technique. L’activité a progressé dans les transports, l’hôtellerie-restauration et l’ingénierie.

Négoce de vins

Les volumes de chiffres d’affaires des négociants en vins établis dans la région sont ressortis en hausse, sur les marchés intérieurs, comme à l’exportation (chiffre d'affaires à 8,1% et 7,9 % d'export)

Les prévisions pour 2018

Industrie :

La croissance des chiffres d’affaires et de l’export devrait se poursuivre dans l’ensemble, à un rythme toutefois moindre qu’en 2017. Dans l’ensemble, l’industrie devrait renforcer ses effectifs globaux. Le recours à l’intérim serait réduit dans tous les secteurs.

Travaux publics

L’année 2018 devrait consolider la reprise, qui serait essentiellement portée par le gros œuvre et les travaux publics. Les effectifs globaux du secteur devraient se maintenir. Un repli des investissements est envisagé dans tous les secteurs.

Services marchands

Les chiffres d’affaires et les effectifs devraient poursuivre leur croissance dans les transports et l’ingénierie, et se maintenir dans l’hôtellerie-restauration. Les investissements devraient se replier très légèrement dans les transports et l’ingénierie, et connaître une forte progression dans l’hôtellerie-restauration

Négoce de vins

Les perspectives sont prudentes, sur les chiffres d’affaires globaux comme sur les exportations.

Info +

Site Internet de la Banque de France www.banque-france.fr

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

La Région prévoit plus de 65,5 millions d’euros d’aides en Bourgogne-Franche-Comté 

Réunis en commission permanente, vendredi 7 mai, les élus régionaux ont voté plus de 65,5 millions d’euros d’aides régionales. Une partie de ces crédits concerne des aides d’urgence et le Plan d’accélération de l’investissement régional (PAIR) mis en place par la Région pour faire face à la crise sociale et économique provoquée par l’épidémie de COVID-19
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 7.78
peu nuageux
le 13/05 à 21h00
Vent
1.39 m/s
Pression
1010 hPa
Humidité
100 %

Sondage