Entreprises: faire des économies ensemble ça peut rapporter plus

Publié le 19/01/2012 - 17:06
Mis à jour le 20/01/2012 - 15:18

La Franche-Comté est la troisième région française à compter un réseau performance énergétique après la Bourgogne et Rhône-Alpes. Il réunit pendant trois ans dix entreprises souhaitant réduire leur facture énergétique.  

dsc_3193.jpg
L'éclairage constitue 30% de la consommation d'électricité chez Alstom à Ornans @carvy
PUBLICITÉ

Comment réduire sa consommation d’énergie et préserver l’environnement ? Pour trouver des réponses à ces questions, dix entreprises franc-comtoise (*) ont décidé de partager leurs expériences sous la houlette d’EDF.

Réunis ce jeudi à Ornans sur le site d’Alstom, les représentants de ces sociétés ont planché sur l’éclairage. Il y aura quatre réunions par an avec, chaque fois, une autre thématique. « La richesse du club, c’est la richesse de ses membres », a expliqué le représentant d’EDF qui vise « un travail sur la durée ». Les entreprises du réseau performance énergétique vont se retrouver jusqu’en 2015 avec un objectif de 8% d’économie de CO2 en « consommant mieux ».

Alstom Ornans, 420 salariés, a déjà une expérience de plusieurs années en matière d’économies d’énergie, mais le centre d’excellence « moteurs » du groupe souhaite poursuivre sa démarche dans le cadre de ce club.

« On est prêts à écouter les autres et à faire partager nos propres bonnes pratiques en matière de chauffage, d’éclairage… », a souligné un représentant d’Alstom qui, rappelons-le, fabrique à Ornans 4400 moteurs par an pour le marché ferroviaire. Des moteurs de tramways, de locomotives, de trains régionaux, de trains à grande vitesse comme le TGV ou l’AGV…

L’usine, qui comporte 3000 points lumineux constituant 30% de la consommation électrique totale du site, veut dans les trois ans à venir diviser par deux sa consommation en modernisant l’éclairage. Dans les ateliers sont actuellement testés différents types d’ampoules et de néons.

Alstom qui a déjà économisé 200 000 € ces dernières années veut désormais doubler ses gains et passer à 400000 € dans les trois prochaines. Et ses responsables comptent sur les échanges dans le cadre du réseau pour avoir de nouvelles idées à mettre en œuvre. « Au début, c’est facile. On commence par les choses les plus simples comme veiller à éteindre les lumières, après il faut des analyses plus fines et c’est là que l’expérience des autres peut nous servir », a confié un cadre d’Alstom.

(*) Les dix entreprises du réseau : Cristel SA, Mutualité Française du Doubs, Plasmoulding SA, C&K Components, Zurfluh Feller SA, Und SA, Simu SA, Alstom Transport, Fonderie Thevenin, Imprimerie Gresset.                                  

  

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

GE à Belfort : une lettre ouverte à Emmanuel Macron

GE à Belfort : une lettre ouverte à Emmanuel Macron

Alors que plusieurs centaines de salariés de General Electric ont empêché lundi 17 juin 2019 à 9h  la tenue à Belfort de la première réunion d'information sur le plan social qui doit frapper de plein fouet le site. Un nouveau rendez-vous a été fixé au vendredi 21 juin, a indiqué un porte-parole du site.

Play Arena, ou comment associer séminaires, sport et team-building ?

Play Arena, ou comment associer séminaires, sport et team-building ?

publi-info • Le centre de sports indoor Play Arena propose une offre unique à Besançon : 3 terrains de football, 4 terrains de badminton et 2 courts de squash sur une surface de plus de 2 800 m2. C’est aussi un complexe aménagé pour l’accueil des séminaires d’entreprises et team building.

Peugeot Saveurs SNC, à Quingey, organise sa braderie du 21 au 23 juin

Peugeot Saveurs SNC, à Quingey, organise sa braderie du 21 au 23 juin

Publi-info • Peugeot Saveurs SNC conçoit et fabrique à Quingey nombre de produits qui prennent place sur nos tables, dont les célèbres moulins Peugeot et des accessoires dédiés à la dégustation du vin. Cette année, du 21 au 23 juin, la manufacture organise sa première grande braderie autour de ses fabrications.

290.000 habitants en situation de vulnérabilité énergétique pour se chauffer

290.000 habitants en situation de vulnérabilité énergétique pour se chauffer

En Bourgogne-Franche-Comté, un quart des personnes sont en situation de vulnérabilité énergétique selon l’Insee. Pour chauffer convenablement leurs logements, les habitants doivent y consacrer une part importante de leur revenu. Actuellement, la part des ménages vulnérables est plus forte en Bourgogne-Franche-Comté qu’au plan national.

Redressement judiciaire des meubles Parisot : une réunion bientôt organisée à Bercy

Redressement judiciaire des meubles Parisot : une réunion bientôt organisée à Bercy

Installé à  Saint-Loup-sur-Semouse en Haute-Saône, le fabricant de meubles en kit a été placé à sa demande en redressement judiciaire le 5 juin 2019 par le tribunal de commerce de Dijon. Huit élus ont décidé de se mobiliser. A leur initiative, une réunion se tiendra prochainement à Bercy.

Du bio et du frais à la case de Sophie

Du bio et du frais à la case de Sophie

Depuis le 2 mai 2019, un nouveau salon de thé a ouvert ses portes au marché couvert "Beaux Art" au centre-ville de Besançon. La case de Sophie, propose crêpes, galettes, tartes, salades et autres produits frais et issus de l’agriculture biologique.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 26.11
couvert
le 18/06 à 15h00
Vent
0.76 m/s
Pression
1012.94 hPa
Humidité
57 %

Sondage