Epicerie sans emballage : comment y acheter dentifrices, shampoings et autres huiles ?

Publié le 01/06/2018 - 15:56
Mis à jour le 14/06/2018 - 13:41

La boutique Le Vrac à Besançon propose depuis 2016 des produits sans emballages – ou presque, avec un objectif « zéro déchet ».Les clients y viennent avec leurs récipients et se servent la quantité souhaitée : de féculents, fruits, céréales, légumines ou encore bonbons. Mais qui aurait imaginé le même principe pour du dentifrice, de la lessive ou encore de l’huile, qui paraissent bien difficiles à verser et emporter ? Voici les produits insolites à trouver « en vrac » ! 

Qui aurait cru pourvoir un jour venir dans un magasin avec une petite bouteille vide et repartir avec 350cl de liquide vaisselle ? Ou y entrer en cherchant du shampoing et ressortir avec un "caillou" ? C'est pourtant ce qu'a imaginé le magasin Le Vrac, rue des Granges à Besançon...

Déodorant, shampoing ou dentifrices solide

Pas facile de se servir dans une bouteille du déodorant sous forme de gaz ! Alors Le Vrac a choisi un autre système : le vendre sous forme de "savon". Pour l'utiliser, on n'a qu'à se passer sous les bras ! Ecologique (sans emballage) et aussi économique : pour 9,50€, "j'ai utilisé le mien six mois" explique une employée.

Déodorant solide

Même principe pour du shampoing solide, rappelant davantage une pierre-mousse que notre habituel liquide moussant, qu'il faut passer sur les cheveux après les avoir mouillés. 

Shampoing solide

Et cela fonctionne aussi bien avec le dentifrice, qu'il ne serait pas évident de se verser dans un petit pot ! Alors on a ici choisi le format solide : à frotter contre sa brosse à dents, humidifiée au préalable.  "C'est naturel, donc meilleur pour la peau, et aussi plus facile à transporter" explique-t-on.

Dentifrice solide

Cup, "essuie-tout" et mouchoirs

Pour se substituer aux mouchoirs jetables, Le Vrac propose des mouchoirs (démaquillants) et des rouleaux en tissu, à relaver plutôt que de jeter ! Le magasin vend même des "cups", remplaçant les tampons classiques, ces derniers étant "faits avec on ne sait quoi et qui pourraient être nocifs pour le corps."

Lingettesx

Lessive et autres liquides nettoyants

Les produits ménagers ne sont pas en reste, avec des nettoyants sols, lessive, produit à vitre, vinaigre blanc. Plutôt que d'en acheter en quantité prédéfinies, la boutique met à disposition des jerricanes avec un petit robinet intégré. On n'a qu'à mettre la bouteille dessous et se servir de la quantité désirée, payant au litre.

Produits ménagers

Les spéciales de l'alimentaire

La méthode fonctionne aussi pour l'huile alimentaire :,, de colza ou de tournesol. Celle-ci, à presque 10€/L, privilégie "la qualité à la quantité", étant bio et produite en France.  

En vrac aussi, les œufs : au lieu de prendre une barquette de 12, on s'en sert à l'unité ! (quelques dizaines de centimes chacun). Sans oublier les dizaines sortes de thé, dont on se sert selon notre consommation. "Après tout, pourquoi les consommateurs occasionnels auraient-ils un sachet dont ils ne voient jamais la fin ?" conclut Amélien Grandvaux, responsable de la boutique, luttant ainsi à la fois contre le gaspillage matériel ET alimentaire.

Thé

Et afin de continuer ce combat contre les déchets, de nouveaux produits qu'on jugera bientôt "insolites" continueront sans doute de se décliner en "vrac". Après les tampons et le dentifrice, les préservatifs et les cotons tiges ?

Infos +

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

De nouveaux aménagements de la circulation dans le cadran nord-est bisontin

Ces derniers mois, de nombreux riverains et collectifs de riverains ont témoigné des effets positifs ou négatifs du plan de circulation mis en place à titre expérimental à l’automne 2023 dans les quartiers de la Combe Saragosse et du Point du Jour à Besançon. La Ville indique avoir eu des rencontres "particulièrement constructives et riches en propositions" à la suite de quoi, de nouveaux aménagements ont été pensés, a-ton appris le 23 mai 2024.

La Bourgogne-Franche-Comté représentée au plus grand salon européen des nouvelles technologies…

L'intelligence artificielle (IA) règne en maître sur VivaTech, le plus grand salon européen sur les nouvelles technologies, qui s'ouvre mercredi 22 mai 2024 à Paris avec des têtes d'affiche internationales du secteur. La Bourgogne-Franche-Comté est présente avec un pavillon régional dédié…

Quoi de neuf pour le printemps et l’été 2024 chez Baud ?

QUOI DE NEUF ? • Le printemps est déjà bien entamé et l’été se profile à l’horizon. Fête des mères, fête des pères, jeux olympiques, évènements personnels… la maison BAUD vous propose des desserts et créations adaptés à tout évènement de l’année, de même que nous ajustons notre offre en fonction des saisons. C’est le moment des communions, le début de la saison des mariages, bientôt des envies de glaces lorsque la température va augmenter…

Pour ses 50 ans, mignotgraphie ouvre ses portes le 24 mai 2024 !

PUBLI-INFO • Aujourd’hui, Mignotgraphie® compte une quarantaine de salariés et réalise des impressions à destination de toute la France, mais tout a commencé dans la boucle en 1974 de l’association de deux frères photographes, Yves et Alain Mignot. Récemment diplômés d’une école de photographie, fils d’un photographe installé à Pontarlier, ils décident de se lancer dans l’aventure photographique.

Effondrement rue de Vesoul : Laurent Croizier demande la mise en place “d’un mécanisme d’aide financière pour les commerces en difficultés”

Suite à l’effondrement de la chaussée survenu le 25 février dernier rue de Vesoul à Besançon, le député du Doubs alerte ce mois de mai 2024 sur l’avenir des commerces. A ce titre, il demande qu’une aide soit mise en place…

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 15.63
ciel dégagé
le 25/05 à 9h00
Vent
2.15 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
66 %