Eric Alauzet : pour une concertation citoyenne sur les Vaîtes

Publié le 14/11/2019 - 16:45
Mis à jour le 14/11/2019 - 17:38

Face au « manque de confiance » des citoyens vis-à-vis du pouvoir politique, Eric Alauzet entend « apaiser » la démocratie et faire des Bisontins « les acteurs de la ville ». Voici les mesures qu’il compte mettre en place, s’il est élu maire de Besançon… Notamment sur les Vaîtes.

« Des changements importants vont arriver, il faut qu’ils soient accompagnés par la confiance des citoyens » explique Eric Alauzet, candidat à l’élection municipale de 2020 à Besançon.

Pour lui, cela passe par un « apaisement » de la démocratie et du dialogue ; et le député compte bien « faire participer d’avantage les citoyens à la vie de la cité ».

Le candidat LREM a présenté quelques idées qu’il souhaite mettre en place dans la capitale comtoise.

Budgets participatifs

Eric Alauzet prévoit de développer des « budgets participatifs », qu’il explique : « des habitants proposent des projets. Puis un jury - composé lui aussi d'habitants - les valide (ou non) et enfin, la municipalité se charge de les réaliser ».

Selon le député, cela permettrait « d’impliquer d’avantage les citoyens » dans les projets de la municipalité, comme la végétalisation de la ville ou la lutte contre l'isolement.

Des concertations citoyennes - notamment sur les Vaîtes

Le candidat LREM compte également mettre en place des concertations citoyennes sur certains sujets.

Comme celui des Vaîtes, qui n’a « aucune issue politique » et pour lequel le candidat souhaite « faire confiance aux citoyens, à l’intelligence collective ».

Il veut en effet laisser décider un petit groupe de citoyens - entre 30 et 50 - tiré au hasard dans la population bisontine. Ces habitants seraient mis au courant des enjeux, pourraient consulter des experts, pour ensuite se faire leur propre opinion sur la question et enfin, rendre un avis « forcément consensuel ».

Pour le député, s’il est élu en mars 2020, « la décision sur les Vaîtes sera rendue pour l’été. »

Charte du dialogue citoyen, évaluation publique et référendums

Eric Alauzet souhaite aussi que les citoyens aient la possibilité d’inscrire un sujet dont il faut débattre publiquement au Conseil Municipal.

Il prévoit également des évaluations des politiques publiques, comme par exemple sur la politique pour redynamiser le centre-ville : au bout d’un an d’expérimentation, « les citoyens jugeront du résultat ».

Une charte du dialogue citoyen sera notamment mise en place ; des référendums d’initiative citoyenne ("et politique") sont également prévus.

« Je veux rappeler que la démocratie, c’est le droit de donner son avis, mais aussi de participer à la vie de la cité » conclut le candidat.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Meeting de soutien à Raphaël Glucksmann :”L’Europe est à un moment où elle doit se réveiller” (P. Jouvet)

Le Parti socialiste du Doubs et Place publique Franche-Comté ont organisé une réunion publique lundi 22 avril 2024 à 19h00 salle Proudhon à Besançon afin de soutenir Raphaël Glucksmann, candidat PS aux élections européennes. Environ 130 personnes ont répondu présentes.

Le Mouvement Franche-Comté veut “stopper” la Pive

Dans un communiqué du 20 avril 2024 intitulé "Stop Pive !", le Mouvement Franche-Comté, représenté par son président Jean-Philippe Allenbach, qualifie le rapport moral et financier 2023 de l’association La Pive (monnaie locale) de "désastreux" et souhaite l’arrêt des subventions publiques qui lui sont allouées.

Il y a 80 ans, les femmes obtenaient le droit de vote : l’hommage d’Aline Chassagne à Besançon

Il y a 80 ans, le 21 avril 1944, les femmes obtenaient le droit de vote en France. Aline Chassagne, adjointe à la maire de Besançon en charge de la culture et du patrimoine historique, a rendu hommage, samedi matin rue Gisèle Halimi, à celles qui se sont battues pour avoir ce droit. Elle a également appelé à "retourner aux urnes".

Le Sénat adopte un plan de lutte contre le frelon asiatique qui met fin à 20 ans d’inaction publique 

Le Sénat a adopté à l'unanimité, le 11 avril 2024, un plan de lutte contre le frelon asiatique qui met fin au désengagement de l’État en la matière et qui met à mal la filière apicole et les pollinisateurs sauvages. ”Une victoire importante et une avancée majeure, vingt ans après la détection de cette espèce sur le territoire national”, pour Jean-François Longeot, sénateur du Doubs. 

Haut Conseil des finances publiques : le gouvernement n’a “pas les moyens” de réaliser des baisses d’impôts sèches

Pierre Moscovici, président du Haut Conseil des finances publiques (HCFP), a estimé mercredi 17 avril 2024 que le gouvernement "n'avait pas les moyens" au vu de l'état de ses finances publiques, de faire des "baisses d'impôts sèches", contrairement aux promesses de l'exécutif.

Élections européennes du 9 juin 2024 : modalités pour s’inscrire et voter

Le 9 juin 2024, les Français en âge de voter et les ressortissants d’un État-membre de l’Union européenne résidant en France seront appelés à voter pour l’élection des représentants de la France au Parlement européen. Comment s'inscrire sur les listes électorales et voter ?

L’élu bisontin Kévin Bertagnoli dépose plainte pour “harcèlement” et “menaces de mort”

Le président du groupe Génération-s et adjoint en charge de la Démocratie participative et de la participation citoyenne à la Ville de Besançon, a décidé de porter plainte auprès du procureur de la République contre les auteurs de publications malveillantes survenues suite à son intervention lors du dernir conseil municipal de Besançon du 4 avril 2024.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 2.33
couvert
le 25/04 à 6h00
Vent
1.82 m/s
Pression
1013 hPa
Humidité
93 %