Et si vous comptiez les oiseaux de votre jardin

Publié le 25/01/2013 - 11:29
Mis à jour le 25/01/2013 - 19:23

Les 26 et 27 janvier, nous sommes tous invités par la LPO et le Muséum national d’Histoire naturelle à compter les oiseaux de nos jardins privés ou publics durant une heure, dans le cadre de l’Observatoire des oiseaux des jardins, un grand programme national de sciences participatives, intégré au réseau d’observatoires Vigie-Nature.

tous mobilisés

Que faut-il faire ?

  • choisir une journée, samedi 26 ou dimanche 27 janvier, et un lieu d’observation n’importe où : jardin privé, lieu de travail, parc public… 
  • noter durant 1h tous les oiseaux observés dans ce lieu. "Toutefois, afin d’éviter de compter deux fois le même oiseau, il est important de ne noter que le nombre maximal d’oiseaux d’une même espèce vu en même temps et que ceux qui sont posés (pas ceux qui ne font que survoler l’endroit choisi)", précisent les organisateurs. 
  • faire parvenir ses observations via la rubrique "Participer-Oiseaux des jardins-Transmettre les observations de mon jardin" de votre LPO locale (http://franche-comte.lpo.fr). "Si vous n’avez pas encore créé de jardin, c’est l’occasion de le faire (même si vous n’y saisirez des données qu’à l’occasion de ce week-end)".

Plus d'infos concernant le mode d'emploi de ce comptage : ICI

Faut-il être ornithologue confirmé pour participer ?

Non, ce comptage est ouvert à tous. Si vous observez des oiseaux sans pouvoir les identifier, vous pouvez envoyer par mail une photo de l’individu en question à l’adresse de l’Observatoire (oiseauxdesjardins@lpo.fr) avant le 28 février 2012. Une équipe de la LPO ou du Muséum national d’Histoire naturelle identifiera l’espèce pour qu’elle puisse être ajoutée aux autres observations.

A quoi ce comptage sert-il ?

"Le comptage de cette année s’inscrit dans le cadre de l’Observatoire des oiseaux des jardins, un grand programme national de sciences participatives, intégré au réseau d’observatoires Vigie-Nature, expliquent les organisateurs. L’analyse des données récoltées lors de ce week-end, par les chercheurs du Muséum, permettra d’en apprendre plus sur l’évolution d’espèces d’oiseaux proches des hommes et notamment d’apporter de premiers éléments de réponses sur l’impact du changement climatique sur les populations d’oiseaux migrateurs ou sur l’influence de l’urbanisation sur la répartition des populations d’oiseaux."

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

Bourgogne-Franche-Comté : 599 signalements recensés sur le réseau Sentinelles de la nature en 2023

Le réseau citoyen Sentinelles de la nature est un projet porté par les associations du réseau France Nature Environnement (FNE) pour informer, aiguiller et accompagner les citoyens pour agir pour la protection de la nature. Il permet via un site dédié et une application mobile du même nom de signaler les atteintes à l’environnement ou au contraire de faire remonter des initiatives qui lui sont favorables. La FNE BFC vient de publier son bilan régional pour l'année 2023.

Des chasseurs du Doubs demandent à pouvoir chasser le lynx, espèce protégée

Dans un courrier du 16 février 2024, l’Association intercommunale de chasse agrée (AICA) de Fournets-Luisans représentée par son président Steve Thalmann, a demandé à la fédération départementale des chasseurs du Doubs de soumettre au vote de la prochaine assemblée générale un déclassement du lynx boréal, espèce protégée. Une proposition qui n’a pas manqué de faire bondir le centre Athénas, dont la mission est en partie dédié à la protection du félin. 

Vent, pluie, inondations : tous les départements de Bourgogne Franche-Comté en vigilance jaune à partir de cette nuit

Météo France a placé l’ensemble des départements de Bourgogne Franche-Comté en vigilance jaune pour des vents pouvant être violents et pour des inondations dans certains secteurs à partir de jeudi 22 février à 3h00. Cette vigilance concerne également une très large partie de la France. On fait le point.

170 arbres plantés dans le Jura pour favoriser la biodiversité

Le mardi 20 février 2024, la LPO Bourgogne-Franche-Comté, en partenariat avec SNCF Réseau Bourgogne-Franche-Comté et France Nature Environnement Bourgogne-Franche-Comté, a organisé une plantation de haies champêtres à Brans (39) qui a pour objectif de créer et de restaurer des habitats terrestres pour les amphibiens afin de permettre le déplacement des espèces. Ce chantier participatif est financé à 100% par SNCF Réseau.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 6.18
légère pluie
le 23/02 à 12h00
Vent
6.03 m/s
Pression
1000 hPa
Humidité
81 %