Eté 2019 : les campings ont eu un fort succès Bourgogne-Franche-Comté

Publié le 28/11/2019 - 12:01
Mis à jour le 05/12/2019 - 16:48

L'Insee Bourgogne Franche-Comté a publié un bilan de la fréquentation des campings de la grande région pendant l'été 2019.

Camping du Val de bonnal
Camping du Val de Bonnal dans le Doubs ©Camping du Val de Bonnal
PUBLICITÉ

Au cours de la saison d’été 2019, la fréquentation progresse de 1,8 % dans les hôtels et campings de la région par rapport à la saison 2018, retrouvant son niveau de 2017. Dans les campings, la fréquentation est portée par la hausse conjuguée de la clientèle résidente (en provenance de France) et non résidente (en provenance de l’étranger). Dans l’hôtellerie en revanche, la fréquentation est légèrement en baisse. La faible hausse de la clientèle résidente ne permet pas de compenser la baisse de la fréquentation des non-résidents.

Au cours de la saison d’été, d’avril à septembre, les campings et les hôtels de la région ont totalisé 7,4 millions de nuitées. Avec une hausse de 1,8 % par rapport à la saison précédente, la fréquentation progresse et retrouve son niveau de l’été 2017. Le nombre de nuitées des résidents augmente de 2,2 % et celui des nuitées des non-résidents de 1,4 %. En France métropolitaine, la fréquentation dans les hôtels et campings augmente de 2,1 %. La région se situe au 7e rang quant à l’évolution de ses nuitées, devant l’Île-de-France et les régions du Sud-Est, mais derrière la Bretagne, la Normandie et la Nouvelle-Aquitaine. Le beau temps généralisé et les périodes de fortes chaleurs ont pu défavoriser les régions méditerranéennes et pousser les touristes vers des destinations au climat plus tempéré. En Bourgogne-Franche-Comté, la fréquentation de l’hôtellerie de plein air progresse tandis que celle de l’hôtellerie classique est en légère baisse.

Hôtels : une fréquentation quasiment stable

Dans la région, les hôtels ont enregistré 4,3 millions de nuitées, soit sensiblement le même chiffre que la saison précédente. Les nuitées des résidents, qui représentent les deux tiers des nuitées, progressent de 0,4 % alors que celles des non-résidents diminuent de 1,6 %. Comme lors de chaque saison d’été, les résidents belges et allemands ont le plus séjourné dans les hôtels de la région. Leur fréquentation progresse respectivement de 0,9 % et de 0,6 %. Pour les résidents britanniques, la fréquentation est la plus faible de ces cinq dernières années ; elle baisse de 11,5 % par rapport à 2018. Les nuitées des résidents hollandais sont également en baisse avec - 5,1 %.

Les résidents chinois, en dépit d’une baisse de fréquentation de 2,5 %, totalisent 160 000 nuitées, plus que les Britanniques et autant que les Hollandais.

La hausse des nuitées concerne la moitié des départements, surtout le Doubs et le Territoire de Belfort, respectivement + 0,8 % et + 1,2 %. Dans le Doubs, l’activité est soutenue par la progression de la clientèle non résidente. En revanche, la fréquentation est en repli dans la Haute-Saône et l’Yonne. Dans ce département, c’est la conséquence d’une baisse conjointe des clientèles résidente et non résidente.

Campings : forte hausse de la fréquentation

Avec près de 3,1 millions de nuitées dans les campings en Bourgogne-Franche-Comté, la fréquentation a progressé de 5 % grâce à la hausse conjuguée des clientèles résidente (+ 5,7 %) et non résidente (+ 4,2 %). Les emplacements locatifs connaissent une progression depuis plusieurs années. Les séjours y durent en moyenne deux fois plus longtemps que sur les emplacements nus.

Les nuitées des principales clientèles non résidentes sont en augmentation, notamment les trois plus représentées, en provenance des Pays-Bas, d’Allemagne et de Belgique. La fréquentation suisse est à son plus haut niveau. À l’inverse, la fréquentation britannique, en hausse la saison précédente, est désormais en net repli.

La fréquentation des établissements de plein air augmente dans tous les départements excepté le Doubs. Dans ce département, la fréquentation est en baisse malgré une progression de la fréquentation des résidents. Dans le Jura qui offre la plus grande capacité de la région, le nombre de nuitées progresse de 2,9 %, porté par la clientèle résidente.

Infos +

Avertissement

À partir du 1er janvier 2019, les données des hôtels non répondants sont imputées au moyen d’une nouvelle méthode, en fonction de leurs caractéristiques. Cette méthode d’imputation de la non-réponse tend à revoir légèrement à la baisse le nombre total de nuitées rétropolées en 2018, mais n’a pas d’impact sur les évolutions. A partir de janvier 2019, par souci de qualité, le questionnaire a été modifié afin d’améliorer l’observation du pays de résidence de la clientèle et de mieux estimer la répartition des nuitées et des arrivées entre résidents et non-résidents quand le pays de résidence n’est pas connu.

Définitions 

  • Arrivées ou séjours : nombre de clients différents qui séjournent une ou plusieurs nuits consécutives dans le même hôtel.
  • Nuitées : nombre total de nuits passées par les clients dans un hôtel. Un couple séjournant 3 nuits consécutives dans un établissement correspond à 6 nuitées de même que 6 personnes séjournant chacune une nuit.
  • Taux d’occupation : rapport entre le nombre de chambres d’hôtels occupées et le nombre de chambres d’hôtels effectivement disponibles (en tenant compte des fermetures diverses).
  • Durée moyenne de séjour : rapport entre le nombre de nuitées et le nombre d’arrivées.
  • Nombre moyen de personnes par chambre occupée : nombre total de nuitées rapporté au nombre de chambres occupées.
  • Emplacement nu : emplacement dépourvu de toute forme d’hébergement. Y compris ceux réservés pour stationnement des campings-cars.
  • Emplacement locatif : emplacement doté d’un hébergement de type bungalow, bungatoile, mobile-home.
  • Clientèle résidente : clientèle résidant habituellement en France.
  • Clientèle non résidente : clientèle résidant habituellement hors de France.

(Communiqué de l'Insee Bourgogne Franche-Comté)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

C’est le Noël de Casse Noisette à la chocolaterie Fabrice Gillotte à Besançon !

Le chocolatier Meilleur ouvrier de France Fabrice Gillotte émerveille les gourmandes et des gourmands comme chaque année avec ses créations spéciales… En 2019, le thème est le Noël de Casse Noisette avec ses langues de chat qui feront danser les papilles, ses rochers à gravir sans effort, ses marrons glacés qui feraient fondre un iceberg, sans oublier ses fameuses truffes qui n'ont pas dit leur dernier mot. Et ce n'est pas tout : découvrez toutes les créations de Noël signées Fabrice Gillotte.

Crédit Agricole Franche-Comté s’associe à La Reine des Neiges II : Tentez de gagner un voyage en Islande pour 4 personnes et de nombreux cadeaux !

PUBLI-INFO • Du 12 novembre 2019 au 12 janvier 2020, participez à l'opération "Compte de Noël" du Crédit Agricole Franche-Comté en récupérant votre code dans une agence. L'occasion pour les participants de se donner la chance de remporter de merveilleux cadeaux de Noël pour toute la famille : un voyage en Islande pour 4 personnes, un pack Disney La Reine des Neiges II et des cartes cadeaux d'une valeur unitaire de 150€ !

Une convention pour définir les moyens des Chambres de commerce et d’industrie en Bourgogne Franche-Comté

Bernard Schmeltz, préfet de Bourgogne-Franche-Comté, préfet de Côte-d'Or, et Rémy Laurent, président de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Bourgogne Franche-Comté, ont signé lundi 2 décembre 2019 une convention définissant les moyens alloués et les objectifs fixés aux CCI de Bourgogne Franche-Comté pour les trois prochaines années. Le tout, dans un contexte de baisse très importante de la ressource des CCI.

Municipale Besançon : les propositions de Karim Bouhassoun pour le développement économique

Karim Bouhassoun, du mouvement "Bisontines – Bisontins" a profité mardi 3 décembre 2019 de sa visite au sein de la manufacture horlogère Vuillemin de Franois afin de présenter son programme économique et industriel pour "l’attractivité économique et le développement des filières" du territoire du Grand Besançon Métropole.

Temporis, ‘‘LA’’ solution locale et indépendante en termes d’emploi

Publi-info • Vous cherchez un job ? Vous cherchez à recruter une comptable, un responsable de production et même un intérimaire pour un remplacement ? En Franche-Comté, Temporis (Intérim et recrutement) sait apporter une solution adaptée à vos besoins parce que les 11 collaborateurs de cette entreprise savent aller au-delà du traditionnel CV.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 4.41
pluie modérée
le 09/12 à 12h00
Vent
7.82 m/s
Pression
1010 hPa
Humidité
95 %

Sondage