Législatives 2024 : ”L’urgence est de répondre à la désespérance et à la rupture de confiance” selon Anne Vignot

Publié le 11/06/2024 - 09:02
Mis à jour le 11/06/2024 - 17:11

Dans un communiqué 10 juin 2024, la maire de Besançon EELV, Anne Vignot, fait un ”constat dramatique” suite aux résultats des élections européennes françaises au cours desquelles le Rassemblement national ressort victorieux. L’élue appelle à ”une majorité pour le progrès social et écologiste, par l’union des forces de gauche.”

Anne Vignot, maire de Besançon © Schick Vincent
Anne Vignot, maire de Besançon © Schick Vincent

Communiqué : 

”Un constat dramatique après le résultat des élections hier : une Europe qui se fissure au moment où elle devrait être forte de son union, une union issue d’un après-guerre de reconstruction. Et la reconstruction passe par la solidarité.

Toutes les périodes historiques ont expérimenté le repli sur soi comme solution aux états de crise. Toutes ont abouti à une dégradation pour le peuple. Seuls des accords ont permis la reconstruction.

Aujourd’hui, le président de la république après avoir fait des élections européennes une élection nationale continue à vouloir détricoter notre démocratie en instituant comme seule relation avec l’Assemblée Nationale le 49.3 et maintenant la dissolution.

Face à la gravité du moment, nous devons faire front avec tous ceux qui se battent pour un projet social et écologique.

L’urgence est de répondre à la désespérance et à la rupture de confiance, et de lutter contre l’illusion d’un avenir qui passerait par l’abandon de la solidarité. En abandonnant la solidarité, on abandonne une part de notre identité.

L’urgence est à arrêter la brutalité sociale des gouvernements Macron et à installer une majorité pour le progrès social et écologiste, par l’union des forces de gauche.

Les résultats à Besançon ont suivi la même pente qu’au national. Nous réaffirmons notre exigence d’apporter aux bisontines et bisontins les services publics, les conditions d’une cohésion sociale, qui passe par une transition nécessaire.  

 Alors que l’écologie a scandaleusement disparu des thèmes de la campagne, je remercie tous ceux qui ont eu un vote écologiste et social.

Anne Vignot”

2 Commentaires

Comment les socialistes et les écologistes peuvent-ils s'allier à un parti non-démocratique, non-européen et qui est dirigé par un homme qui pense le chaos comme un objectif politique ? ... Désolé Raphaël, tu me pousses dans le camp de l'abstention ...
Publié le 12 juin à 10h05 par patrick lapprand • Membre
Cette dame ne représente plus rien dans ce pays, pollution maximum à Besancon avec les bouchons, maintenant c'est une heure de déplacement au lieu de 10mn en voiture, ces écolos n'ont rien compris et ils ne sont plus rien!
Publié le 11 juin à 11h19 par jill Logo • Membre

2 commentaires

  • fourmirouges@yahoo.fr dit :

    Comment les socialistes et les écologistes peuvent-ils s’allier à un parti non-démocratique, non-européen et qui est dirigé par un homme qui pense le chaos comme un objectif politique ? … Désolé Raphaël, tu me pousses dans le camp de l’abstention …

  • jilogo6141@kahase.com dit :

    Cette dame ne représente plus rien dans ce pays, pollution maximum à Besancon avec les bouchons, maintenant c’est une heure de déplacement au lieu de 10mn en voiture, ces écolos n’ont rien compris et ils ne sont plus rien!

Laisser un commentaire

Législatives 2024

Législatives 2024 : le collectif “à gauche citoyens” appelle à voter pour le Nouveau Front populaire

Dans un communiqué du 15 juin 2024, l’association "à gauche citoyens !" se réjouit de l’accord intervenu entre les forces de gauche et les écologistes et de la constitution du Nouveau Front populaire. "Cela répond à la raison d’être de notre association depuis sa création", est-il précisé.

Les Républicains : l’exclusion d’Eric Ciotti, invalidée par le tribunal judiciaire de Paris

La justice a suspendu l’exclusion d’Eric Ciotti, président de LR, a-t-on appris vendredi 14 juin. Pour rappel, le bureau politique de son parti s’était réuni le 12 juin pour l’évincer après ses déclarations sur son alliance avec l’extrême droite dans le cadre des élections législatives.

Législatives 2024 : cette fois, le Mouvement Franche-Comté appelle à ne pas voter pour LFI

Après avoir appelé les Francs-Comtois à ne pas voter aux prochaines législatives pour l’extrême droite, le RN, parti ”national-centraliste” en ce qu’il souhaite détruire l’Europe et supprimer les régions, le Mouvement Franche-Comté leur demande, ce vendredi 14 juin, ne pas voter pour les candidats de La France insoumise, parti co-fondateur du Nouveau Front populaire.

Politique

Législatives 2024 : le collectif “à gauche citoyens” appelle à voter pour le Nouveau Front populaire

Dans un communiqué du 15 juin 2024, l’association "à gauche citoyens !" se réjouit de l’accord intervenu entre les forces de gauche et les écologistes et de la constitution du Nouveau Front populaire. "Cela répond à la raison d’être de notre association depuis sa création", est-il précisé.

Les Républicains : l’exclusion d’Eric Ciotti, invalidée par le tribunal judiciaire de Paris

La justice a suspendu l’exclusion d’Eric Ciotti, président de LR, a-t-on appris vendredi 14 juin. Pour rappel, le bureau politique de son parti s’était réuni le 12 juin pour l’évincer après ses déclarations sur son alliance avec l’extrême droite dans le cadre des élections législatives.

Législatives 2024 : cette fois, le Mouvement Franche-Comté appelle à ne pas voter pour LFI

Après avoir appelé les Francs-Comtois à ne pas voter aux prochaines législatives pour l’extrême droite, le RN, parti ”national-centraliste” en ce qu’il souhaite détruire l’Europe et supprimer les régions, le Mouvement Franche-Comté leur demande, ce vendredi 14 juin, ne pas voter pour les candidats de La France insoumise, parti co-fondateur du Nouveau Front populaire.

Législatives 2024 : à Besançon comme en France, les lieux de musiques actuelles appellent à faire barrage à l’extrême droite

Dans un communiqué de la Fédération des lieux de musiques actuelles (Fedelima) diffusé vendredi 14 juin 2024, le monde des arts et de la culture appellent à se mobiliser aux élections législatives pour ”faire barrage à l’extrême droite”. Un texte relayé notamment par La Rodia et Le Bastion à Besançon.

Accord signé au Nouveau Front populaire : Dominique Voynet, candidate dans le Doubs

Les Écologistes, le Parti socialiste, la France insoumise et le Parti communiste ont trouvé et signé jeudi 13 juin au soir un accord pour la création d'un "Nouveau Front populaire", après l'annonce de la dissolution de l'Assemblée nationale le 9 juin dernier. Dominique Voynet (EELV), ancienne ministre et secrétaire régionale d'Europe Écologie-Les Verts en Bourgogne-Franche-Comté est candidate dans la deuxième circonscription du Doubs, supplée par Anthony Poulin, adjoint à la maire de Besançon.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 16.64
légère pluie
le 17/06 à 12h00
Vent
0.65 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
93 %