Européennes 2024 : salle comble pour le retour de Jean-Luc Mélenchon à Besançon

Publié le 28/05/2024 - 10:42
Mis à jour le 28/05/2024 - 17:19

Devant près d’un millier de personnes réunies lundi 27 mai 2024 au grand Kursaal de Besançon, l’ancien député de La France insoumise est venu soutenir la Bisontine Séverine Vézies, 13e sur la liste de Manon Aubry pour les prochaines élections européennes du 9 juin. 

Le meeting de La France insoumise s’est déroulé dans une salle comble acquise à la cause de celui pour qui les partisans avaient spécialement fait le déplacement. Présents en masse bien avant l’ouverture des portesn ils étaient près d’un millier à célébrer le retour à Besançon de Jean-Luc Mélenchon. 

Engagé dans la campagne de Manon Aubry, tête de liste de l’Union populaire pour les Européennes, l’ancien député est venu soutenir la candidate bisontine aux élections européennes, Séverine Véziès. Durant un discours d’une dizaine de minutes, la candidate en 13e position sur la liste de Manon Aubry, s’est décrite comme "le porte-bonheur de cette liste". Rappelant ses origines de "fille de la Peuge", la Bisontine a énoncé les combats qu’elle souhaite mener au sein du parlement européen comme la défense des services publiques "dont la Bourgogne-Franche-Comté, la région la plus rurale de France, est particulièrement frappée" par les déserts médicaux. "Je sais d’où je viens, pour qui et pour quoi je me battrai le 9 juin" a-t-elle conclu sous les applaudissements. 

© Élodie R.

Après deux brèves interventions d’Anthony Smith, autre candidat de la liste LFI et de la députée insoumise Aurélie Trouvé, Jean-Luc Mélenchon est à son tour monté sur scène pendant près de deux heures. "Tout le monde sait l’effet que ça me fait d’être à Besançon, pas loin de ma fac", a annoncé en préambule le leader LFI tout en se remémorant ses souvenirs bisontins. Avant sa venue au Kursaal, il a dit être allé se recueillir sur la tombe de Charles Piaget, syndicaliste et figure emblématique du mouvement social chez Lip dans les années 70. 

Les jeunes, principale cible de LFI

Le fondateur de La France insoumise s’est ensuite rapidement adressé aux jeunes à qui il a dédié cette soirée passée dans sa "ville de militantisme où j’ai gagné mes premières élections". "Toi qui as commencé avec le pied dans la porte, je te dédis la soirée, puisse ta vie entière suivre le même fil. Puisses-tu avoir la chance et le bonheur que nous avons eu nous de pouvoir y consacrer notre existence", a déclaré Mélenchon. 

© Élodie R.

Accompagné sans cesse des applaudissements des partisans, et dans un discours qui prenait parfois l’allure de candidature présidentielle, Jean-Luc Mélenchon a abordé de nombreux thèmes dont des sujets délicats comme le "refus du racisme et de la haine religieuse", notamment en citant des sujets actuels comme le cas de la Palestine et du "colonialisme" en Nouvelle-Calédonie. Guerre, changement climatique qu’il estime d’ailleurs "irréversible", travail et Europe, le leader LFI a tour à tour énoncé ces "questions de la gauche". Questions que les Insoumis promettent de régler "une par une, dans l’ordre, avec méthode, jusqu’à ce qu’on arrive au pouvoir démocratiquement", à condition bien sûr que les électeurs leur accordent cette "force de tout changer". 

1 Commentaire

Le parti de la honte !
Publié le 29 mai à 10h58 par jill Logo • Membre

Un commentaire

Laisser un commentaire

Européennes 2024

Européennes 2024 et dissolution de l’Assemblée nationale : les réactions en Bourgogne Franche-Comté

Suite à la victoire de la liste du Rassemblement national conduite par Jordan Bardella aux élections européennes qui se sont tenues dimanche 9 juin 2024, le président de la République Emmanuel Macron a décidé de dissoudre l’Assemblée nationale. Voici des réactions en Franche-Comté…

Emmanuel Macron annonce la dissolution de l’Assemblée nationale 

L’extrême droite de Jordan Bardella a remporté dimanche 9 juin 2024 une victoire historique aux élections européennes, selon les premières estimations à 20H00, infligeant une claque au camp d’Emmanuel Macron qui arrive juste devant la liste des socialistes menée par Raphaël Glucksmann. En réponse, le chef de l’Etat annonce de nouvelles élections legislatives les 30 juin et 7 juillet prochains.

Comment fonctionne le Parlement européen ?

Le siège du Parlement européen se situe à Strasbourg. C’est donc en France que se réuniront les 720 eurodéputés élus le 9 juin 2024 pour exercer les pouvoirs législatifs, budgétaire et de contrôle politique au niveau européen. On fait le point sur le rôle principal du Parlement qui est de représenter l’intérêt des citoyens de l’Union Européenne sur divers sujets.

Européennes 2024 : “Pour l’environnement, sans écologiste, l’Europe n’avancera plus du tout”

Dans le cadre des élections européennes le 9 juin 2024, nous avons contacté par téléphone Yannick Jadot, ancien eurodéputé EELV et candidat à la 80e place de la liste portée par Marie Toussaint, juste avant son arrivée à Besançon le 31 mai pour un meeting, afin qu’il réponde à nos questions 100% Europe.

Européennes 2024 : À quoi sert l’Union européenne pour les Bisontines et les Bisontins ?

À quelques jours des élections européennes 2024 dont le scrutin se tiendra en France le 9 juin, on s'est posé la question : à quoi sert l'Union européenne pour les Bisontines et les Bisontins ? Réponses avec Julien Pea, directeur de la Maison de l'Europe en Bourgogne-Franche-Comté (réseau Europe Direct) dans notre rubrique mensuelle Quoi de neuf à Besac ?

Politique

Législatives 2024 : un collectif mobilisé contre l’extrême droite à Besançon

À l'initiative de la Ligue des droits de l'Homme, une cinquantaine d'associations, d'ONG et d'organisations syndicales se sont réunies lundi 11 juin 2024 et ont décidé de former un collectif suite aux résultats des élections européennes. Pour rappel, une mobilisation contre l’extrême droite est prévue samedi 15 juin 2024 à 15h00 place de la Révolution à Besançon.

Législatives 2024 : comment voter par procuration ?

Le 9 juin 2024, Emmanuel Macron a annoncé la dissolution de l’Assemblée Nationale, appelant ainsi les Français à retourner aux urnes les 30 juin et 7 prochains. En vue de ces élections législatives, et en ce début de saison estivale, le ministère de l’Intérieur et des Outre-mer renouvelle le dispositif de procuration dématérialisée, mis en place pour la première fois pour les élections Européennes 2024. Précisions.

Eric Ciotti exclu des LR, Annie Genevard reprend la co-gouvernance

La secrétaire générale Les Républicains et députée du Doubs a tenu une courte conférence de presse aux côtés Laurent Wauquiez, président de la région Auvergne Rhône-Alpes ce mercredi 12 juin 2024 après avoir convoqué un bureau politique exceptionnel suite à l’annonce d’ Eric Ciotti d’un accord avec le Rassemblement national en vue des élections législatives.

Législatives : les élus LR et de l’Union de la droite, du centre du Département du Doubs refusent ”clairement” le ralliement avec le RN

Dans un communiqué du mardi 11 juin 2024, le groupe majoritaire Les Républicains et apparentés du groupe Union de la droite, du centre et de la Société civile du conseil départemental du Doubs, dont la présidente Christine Bouquin, demandent une réunion du bureau de LR pour refuser ”clairement” la proposition d’Eric Ciotti.

Législatives : PS, PCF, EELV et LFI veulent “des candidatures uniques” dans “chaque circonscription” au premier tour

Le Parti socialiste, le Parti communiste, les Ecologistes et La France insoumise ont indiqué vouloir "soutenir des candidatures uniques dès le premier tour" des élections législatives, dans un communiqué également signé par Place publique, ou Générations. Pour rappel les élections législatives se dérouleront le 30 juin et 7 juillet 2024.

Les Républicains s’allie au RN : à Besançon, des élu(e)s démissionneront si Eric Ciotti reste en place

Nouveau tremblement de terre mardi 11 juin 2024 : le président du parti de droite Les Républicains a annoncé son ralliement au Rassemblement national dans la course aux élections législatives dont le premier tour est prévu le 30 juin. À Besançon, Ludovic Fagaut, chef du groupe LR Besançon maintenant au conseil municipal et premier vice-président du Département du Doubs, dit ne pas "cautionner les orientations d'Eric Ciotti".

Législatives : “Nous avons besoin d’une alliance” avec le RN, affirme le patron de LR Eric Ciotti

Le patron de LR Eric Ciotti a provoqué mardi 11 juin 2024 un coup de théâtre en annonçant que la droite avait "besoin d’une alliance" pour les législatives du 30 juin avec le Rassemblement national, un accord inédit avec l’extrême droite rejeté immédiatement par de nombreux dirigeants de son parti.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 13.99
couvert
le 14/06 à 3h00
Vent
5.25 m/s
Pression
1013 hPa
Humidité
64 %