Explosion du nombre de vols de vélos à Besançon en 2015 : les conseils de la police

Publié le 15/10/2015 - 18:44
Mis à jour le 16/10/2015 - 11:15

D'après les derniers chiffres recensés par la direction départementale de la sécurité publique (DDSP) du Doubs, le nombre de vols de vélos à Besançon a explosé depuis le début de l'année. En 2014, 17 vélos en moyenne par mois étaient dérobés en moyenne. En 2015, on en compte 42 par mois, soit une augmentation de 145%. Pour lutter contre ce fléau, la police donne quelques conseils...

fullsizerender.jpg
©Alexane Alfaro
PUBLICITÉ

« Beaucoup de vélos sont dérobés dans les caves, les garages, les cabanons, les locaux à vélo », indique Benoît Desferet, directeur départemental de la sécurité publique (DDSP) du Doubs. « On pense que ces vélos alimentent de véritables réseaux et partent vers d’autres contrées », ajoute-t-il.

Aucun secteur n’est épargné. Toutefois, les cambriolages les plus fréquents se déroulent en particulier au centre-ville et à Palente. Les vélos les plus convoités sont, bien sûr, les plus beaux et les plus chers. Depuis début 2015, 51 vélos électriques ont été dérobés à Besançon.

Bicycode®, une méthode de prévention

Il est toujours très difficile pour les propriétaires des vélos et la police d’identifier un vélo qui a été volé. En 2014, un système « simple et efficace » a été mis en place : Bicycode®. Il s’agit d’un marquage ineffaçable et facilement identifiable. Ce système est également une base de données nationale gérée par la Fédération française des Usagers de la Bicyclette (FUB), ce qui permet de créer un fichier des vélos marqués consultable par les forces de l’ordre pour faciliter la restitution. L’inscription est gratuite. Le marquage coûte entre 3 et 4 euros. La police suggère aux propriétaires de vélos d’utiliser ce système à titre préventif. 

Il est également conseillé d’utiliser des antivols de bonne qualité et de prêter attention aux lieux de stationnement. 

En France, on compte environ 1 000 vélos sont volés chaque jour. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

L’hommage aux trois militaires « pourrait se faire » à Besançon en présence de la ministre des Armées

L’hommage aux trois militaires « pourrait se faire » à Besançon en présence de la ministre des Armées

Mise à jour à 18h14 • Trois militaires français appartenant au 19eRG de Besançon sont décédés accidentellement dans le cadre de la mission « Harpie » de lutte contre l’orpaillage illégal en Guyane, selon l’Etat-Major des Armées. Un hommage leur sera rendu la semaine prochaine. La Ville de Besançon annonçait le mercredi 24 juillet 2019 mais le 19 Régiment du Génie précise que "rien n'est encore arrêté pour l'instant sur le lieu et la date".

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 15.06
ciel dégagé
le 20/07 à 0h00
Vent
1.61 m/s
Pression
1014.85 hPa
Humidité
90 %

Sondage