Fermeture de Développement 25 : les ex-salariés continuent de dénoncer "ce choix de liquidation sans raison"

Publié le 09/02/2017 - 09:52
Mis à jour le 09/02/2017 - 15:13

Les ex-salariés de Développement 25, licenciés en décembre 2016, se sont réunis ce mercredi 8 février 2017 pour une commémoration de l'anniversaire posthume de la naissance de la structure. 

16105972_370053063357278_4762542406900028365_n.png
©collectif développement 25
PUBLICITÉ

L’agence économique du Doubs est née le 8 février 1988 et a été créé par le président du Département du Doubs de l’époque, Georges Gruillot. Développement 25 s’appelait alors ADED. « Une idée extraordinaire », selon les ex-salariés, « ayant réussi durant ces années à apporter conseil et soutien aux élus ruraux et aux entreprises du Doubs ». 

« La présidence du Doubs fait fi de l’héritage de ses prédécesseurs »

Après le licenciement de tous les salariés de Développement 25 et la fermeture de l’agence, les ex-salariés dénoncent une « nouvelle présidente du Doubs qui a fait le choix de liquidation, sans raison ». Ils expliquent que « la loi NOTRe, loi de réorganisation territoriale de la République, n’oblige pas à des fermetures systématiques ». Selon eux, « la présidence du Doubs fait fi de l’héritage de ses prédécesseurs qui ont œuvré avec force et volonté au développement de leur territoire ».

0 pointé

Les anciens salariés licenciés en décembre dernier ont, à ce jour, « 0 € sur le préavis de janvier 2017, 0 € d’indemnités de licenciement, 0 € de solde de tout compte, 0 prise en compte de nos anciennetés, 0 prise en charge sociale, 0 contact avec les élus de référence », indiquent-ils dans un communiqué de presse. Ils se considèrent comme « maltraités » par leur employeur.


Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Bourgogne-Franche-Comté : la production industrielle a progressé en août

Bourgogne-Franche-Comté : la production industrielle a progressé en août

Banque de France • Les derniers chiffres de la Banque de France concernant la conjoncture économique en Bourgogne Franche-Comté pour le mois d'août 2019. "La production industrielle a globalement progressé, mais les carnets de commandes restent faibles. Un recul de la production est attendu", est-il indiqué. Dans les services marchands, l’activité a été dynamique et les prévisions demeurent favorables.

Départ de la présidente de l’UCB : « Un centre-ville ne fonctionne que s’il a des clients. C’est à nous de le faire vivre… »

Départ de la présidente de l’UCB : « Un centre-ville ne fonctionne que s’il a des clients. C’est à nous de le faire vivre… »

Après un peu plus de deux ans passés à la tête de l’Union des Commerçants de Besançon (UCB), nous sommes revenus sur les temps forts de la présidence de Cécile Girardet ce mois de septembre 2019. Plus qu'un bilan, c'est aussi un «coup de gueule» que la présidente a souhaité pousser suite aux mobilisations des Gilets Jaunes…

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 14.28
ciel dégagé
le 16/09 à 3h00
Vent
1.03 m/s
Pression
1021.06 hPa
Humidité
90 %

Sondage