Fermeture de Développement 25 : les ex-salariés continuent de dénoncer "ce choix de liquidation sans raison"

Publié le 09/02/2017 - 09:52
Mis à jour le 09/02/2017 - 15:13

Les ex-salariés de Développement 25, licenciés en décembre 2016, se sont réunis ce mercredi 8 février 2017 pour une commémoration de l'anniversaire posthume de la naissance de la structure. 

16105972_370053063357278_4762542406900028365_n.png
©collectif développement 25

L'agence économique du Doubs est née le 8 février 1988 et a été créé par le président du Département du Doubs de l'époque, Georges Gruillot. Développement 25 s'appelait alors ADED. "Une idée extraordinaire", selon les ex-salariés, "ayant réussi durant ces années à apporter conseil et soutien aux élus ruraux et aux entreprises du Doubs". 

"La présidence du Doubs fait fi de l'héritage de ses prédécesseurs"

Après le licenciement de tous les salariés de Développement 25 et la fermeture de l'agence, les ex-salariés dénoncent une "nouvelle présidente du Doubs qui a fait le choix de liquidation, sans raison". Ils expliquent que "la loi NOTRe, loi de réorganisation territoriale de la République, n'oblige pas à des fermetures systématiques". Selon eux, "la présidence du Doubs fait fi de l'héritage de ses prédécesseurs qui ont œuvré avec force et volonté au développement de leur territoire".

0 pointé

Les anciens salariés licenciés en décembre dernier ont, à ce jour, "0 € sur le préavis de janvier 2017, 0 € d'indemnités de licenciement, 0 € de solde de tout compte, 0 prise en compte de nos anciennetés, 0 prise en charge sociale, 0 contact avec les élus de référence", indiquent-ils dans un communiqué de presse. Ils se considèrent comme "maltraités" par leur employeur.


Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Le Groupe F3C, au contact des particuliers, au service des entreprises et des collectivités

PUBLI-INFO • Ancré dans le territoire franc-comtois depuis 1926, le Groupe F3C, dont le siège est à Baume-les-Dames, est le spécialiste de la distribution de carburants et de combustibles de chauffage pour les entreprises, les particuliers et les collectivités. Aujourd'hui, l'entreprise familiale, devenue un acteur majeur de la distribution multi-énergie en Franche-Comté et en France, étoffe sa gamme de produits pour proposer notamment de l'électricité et des biocarburants…

Jura : des mesures exceptionnelles pour les entreprises

Afin de tenir compte du contexte sanitaire actuel et des mesures récemment prises par le Gouvernement, notamment le passage du département du Jura en zone d’urgence sanitaire avec couvre-feu, l’Urssaf Franche-Comté met en place des mesures exceptionnelles pour accompagner les entreprises et les travailleurs indépendants concernés, apprend-on ce 23 octobre 2020.

Fraude à la carte bancaire et crise sanitaire : les consommateurs font toujours plus les frais de fraudes

Alors que les paiements par carte bancaire "sans contact" et par internet se sont imposés avec la crise sanitaire comme des mesures barrières pour freiner la progression de la Covid-19, l’UFC-Que Choisir rend publique une enquête exclusive qui montre que 30 % des fraudes ne sont pas remboursées par les banques. En conséquence, et devant le risque accru d’escroqueries, l’association saisit les pouvoirs publics pour obtenir enfin le plein respect des droits des consommateurs, apprend-on dans un communiqué du 22 octobre 2020.

L’opticien Atol s’installe pour la première fois dans le Grand Besançon !

PUBLI-INFO • Depuis mercredi 7 octobre 2020, un nouvel opticien s'est installé sur la zone commerciale Valentin sur une surface de 180 m2 : il s'agit d'Atol, mon opticien. Cette enseigne n'existait pas encore dans le Grand Besançon. Bertrand Andriot et son équipe vous accueillent et vous conseillent pour habiller vos yeux selon vos besoins et vos envies.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.8
légère pluie
le 26/10 à 15h00
Vent
3.15 m/s
Pression
1008 hPa
Humidité
94 %

Sondage