Fêtes de fin d'année écolo : les bons plans du Sybert...

Publié le 24/12/2020 - 12:01
Mis à jour le 24/12/2020 - 08:45

Dans le but de produire moins de déchets, le Sybert (syndicat de traitement des déchets de Besançon et sa région) vous propose quelques idées...

Quelques idées de cadeaux...

Des cadeaux dématérialisés

Ils peuvent prendre la forme d’une carte cadeau, de billets pour un concert ou un spectacle, de places de cinéma, d'un soin en Spa, d’une cagnotte pour un voyage ou encore d’un bon pour un dîner au restaurant … les possibilités sont infinies !

Les produits de seconde main

Acheter des objets de seconde main revient moins cher et permet d’éviter l’extraction de nouvelles matières premières pour en fabriquer de nouveaux. Ces achats peuvent également permettre de soutenir les acteurs locaux de l’économie sociale et solidaire (voir ici Annuaire des ressourceries)

Des produits d'artisans et commerçants locaux 

La crise sanitaire a durement impacté l’économie locale. "En cette période difficile, vous pouvez soutenir les artisans et commerçants près de chez vous en faisant vos achats de Noël dans vos commerces de proximité. Vous valoriserez ainsi leur savoir-faire tout en profitant de leurs bons conseils pour faire plaisir à coup sûr", souligne le Sybert. Chocolats, objets décoratifs, maroquinerie, vêtements, produits et soin de beauté ... le choix ne manque pas.

Des cadeaux faits maison

Si vous êtes un(e) as du tricot, de la récup, de la peinture, du bricolage ou de toute autre activité, avez-vous déjà pensé à réaliser des cadeaux faits main ? N'hésitez pas à faire profiter de vos talents à vos proches avec des présents uniques, originaux et économiques !

Le bon plan du Sybert : transformer une palette en bois en une jardinière hyper tendance, créer un miroir à partir d'un vieux cadre ou encore réaliser une suspension à l'aide d'un ancien bocal.

Des alternatives au papier cadeau

Pour emballer vos cadeaux, il existe une multitude d’alternatives aux traditionnels et onéreux papiers cadeaux qui ne sont pas toujours recyclables.

Voici quelques idées :

  • Emballez vos cadeaux dans de vieux journaux ou magazines, ajoutez un ruban et le tour est joué.
  • Pour un rendu plus naturel, optez pour du papier kraft (qui lui, est recyclable), agrémenté d’une pomme de pin, d’une petite branche de sapin ou de tout autre élément naturel ramassé au cours d’une promenade en forêt.
  • Pour des cadeaux très chics et sans déchet, pensez aux furoshiki ! Cet art d’offrir japonais qui consiste à envelopper ses présents dans un carré de tissu imprimé.

Quelques idées pour votre sapin de Noël

Vous êtes lassé du sapin en plastique impossible à recycler et l’idée d’en avoir un fraîchement coupé pour le jeter plus tard ne vous enchante pas ?

Pourquoi ne pas créer votre propre sapin de Noël ? En bois de palette, en branches, en pommes de pin, en carton peint, en guirlandes lumineuses, en tissus ou encore en bouchons de liège, en plumes, en photos de famille … N’hésitez pas à laisser parler votre créativité et à combiner les matières. De nombreux tutoriels vidéo sont disponibles sur internet pour vous donner de l’inspiration.

Pour décorer votre intérieur aux couleurs de Noël, pensez à la pâte à sel, aux flocons de neige en papier, aux photophores ou aux éléments naturels (galets, pommes de pin, feuilles …).

Pour les courses de Noël, pensez au vrac !

De plus en plus de commerçants acceptent les contenants de leurs clients : boucheries, boulangeries, crèmeries, poissonneries, traiteurs, épiciers, mais aussi boutiques de thés et cafés. Si vous souhaitez acheter en vrac, n’oubliez pas d’emporter avec vous vos sacs en tissu, bocaux, boîtes hermétiques et autres contenants pendant vos courses. Ce seront autant d’emballages en moins dans votre poubelle.

Et d'ailleurs, pourquoi ne pas offrir de jolis contenants pour Noël ? L’association Zéro Déchet a dressé une carte des commerçants zéro déchet (voir ici)

Rappel pour un tri optimal

Parce que parfois les déchets sont difficiles à éviter, voici quelques rappels pour un tri optimal :

  • - Tous les emballages se jettent en vrac et sans sac dans la poubelle jaune (voir la vidéo : "Pourquoi il ne faut pas imbriquer les déchets ?").
  • - Compostez quand cela est possible vos biodéchets dans un composteur ou donnez-les à vos poules si vous en avez.

Remarque : Interdit au composteur

  • Les coquilles des huîtres et des noix de Saint-Jacques doivent être jetées avec les ordures ménagères. En effet, leurs coquilles sont trop dures pour être compostées.
  • Les restes de viande ou de poisson. Cela attire les rongeurs.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Réduire ses déchets : et si on passait à l’action en Bourgogne Franche-Comté ?

PUBLI-INFO • La Bourgogne Franche-Comté regorge d’initiatives citoyennes inspirantes... C’est ce que révèle une web-série portée et conçue conjointement par sept structures locales* dont le SYBERT qui œuvrent pour la gestion des déchets. L’objectif de cette démarche est d’amener le public à se questionner sur ses pratiques et de proposer des solutions concrètes pour adopter des comportements plus vertueux.

Découvrez le nouveau projet des Vaites de la Ville de Besançon

La maire EELV de Besançon a présenté le nouveau projet des Vaites qui sera soumis au vote du conseil municipal le 30 septembre. Alors que le dossier suit son cours sur le plan judiciaire, la nouvelle version de l'écoquartier a été revue à la baisse avec près de 600 logements au lieu des 1.150 prévus, soit une emprise de 11,5 ha urbanisés contre 16,4 ha à l'origine du projet.

Agressions de soignants qui vaccinent : des maires de Bourgogne Franche-Comté signent une tribune dans Le Monde

Depuis l'ouverture de la vaccination au grand public en France, des agressions ont été signalées à l'encontre de médecins, pharmaciens et soignants dans plusieurs villes de l'Hexagone. Face à ces attaques, 466 maires, directeurs d'hôpitaux et professeurs de médecine, dont de Bourgogne Franche-Comté, ont signé une tribune parue dans Le Monde le 13 septembre dernier, appelant à "un sursaut républicain".

Un chercheur franc-comtois reçoit un financement du MIT pour savoir comment reconstruire une nouvelle ville durable

VIDEO • Né à Devecey, historien de profession et directeur de recherche au CNRS à l'université de Franche-Comté au laboratoire Chrono-environnement depuis 2018, Emmanuel Garnier a reçu un financement en juin 2021 de 30.000€ du Harvard - MIT pour son projet sur le climat de demain intitulé "Paris facing the climatic crises of the little ice age 15th-19th centuries". Objectif : savoir comment reconstruire une nouvelle ville durable…

Promotion des saucisses de Morteau et de Montbéliard : une nouvelle directrice et un nouveau président pour l’association A2M

L'Association représentative de la filière saucisse de Morteau IGP et saucisse de Montbéliard IGP négocie une transition en douceur, avec l'arrivée à sa tête de Jean-François Nicolet, recevant son siège de président des mains de Michel Delacroix, qui l'occupait depuis plus de vingt ans. Dans le même temps la direction de l'association est elle aussi en mouvement ; Claire Le Grand succède à Romaric Cussenot, en partance pour la Chambre interdépartementale d'agriculture, apprend-on ce lundi 13 septembre.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 19.1
peu nuageux
le 21/09 à 12h00
Vent
4.26 m/s
Pression
1025 hPa
Humidité
1 %

Sondage