FI contre le nouveau projet de poulailler industriel à Flangebouche

Publié le 17/05/2019 - 17:49
Mis à jour le 17/05/2019 - 17:49

Le groupe France Insoumise du Doubs appelle à la mobilisation ce dimanche 19 mai 2019 face au projet « bis » de poulailler industriel à Flangebouche, après le repoussement du premier.

 ©
©

Après un « grand nombre de contributions citoyennes opposées au projet » et une pétition signée « massivement » et après l’avis négatif du Conseil départemental de l’environnement et des risques sanitaires et technologiques (Coderst), le projet industriel d’un élevage de 33 000 poulets avait été repoussé.

Un nouveau projet mais les mêmes problématiques

Un nouveau projet pour l’élevage de 29 000 poulets « seulement » a été déposé « pour contourner certains seuils d’autorisation administrative. »

Pour la France Insoumise, « il reste un projet aberrant au plan économique, social et environnemental :

  • Nocif pour l’environnement, tant les déjections des volailles sont polluantes en particulier pour les sources et les rivières dans cette région de relief karstique. 
  • Nocif pour les poulets vu les conditions d’élevage qui représentent une forme de maltraitance.?Ce projet, pas plus que le premier, n’est acceptable."

Pour les membres de FI, le projet  doit « tout simplement être abandonné au profit d’un projet durable, respectueux de l’environnement et des animaux et inscrit dans une vocation locale de fourniture d’une alimentation de qualité. »

La France Insoumise rappelle ses propositions pour la transition agricole et la rémunération des producteurs, l’écologie et le bien-être animal.

Appel à la mobilisation à Flangebouche

Les groupes d’action de la France Insoumise du département du Doubs appellent à se mobiliser et à participer au rassemblement à Flangebouche (lieudit la Creuse), dimanche 19 mai 2019 à 14h, organisé par l'association « Bien Vivre à Flangebouche » et par la Confédération Paysanne.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Une femme retrouvée morte près de Besançon : « très probablement » un féminicide 

Une femme a été retrouvée morte dans le coffre de sa voiture vendredi 24 juillet au soir à Guillon-les-Bains près de Besançon. Elle a "très probablement" été tuée par son compagnon, mortellement blessé ensuite par le tir d'un gendarme après s'être montré ultra-violent, a indiqué dimanche le procureur de la République de Besançon.

Crues : un « dispositif exceptionnel » demandé à J. Castex pour les agriculteurs

À l’occasion de la venue de Jean Castex en Haute-Saône ce 23 juillet 2021, le syndicat FDSEA et la Chambre d’agriculture expliquent dans une lettre que les exploitants agricoles sont nombreux a avoir été impacté par fortes précipitations…Ils demandent une aide exceptionnelle.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 15.96
légère pluie
le 28/07 à 0h00
Vent
1.43 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
100 %

Sondage