Fonds de solidarité : Martial Bourquin demande "un milliard d'euros aux assurances"

Publié le 22/04/2020 - 09:31
Mis à jour le 22/04/2020 - 09:23

Dans un communiqué du 17 avril 2020, le sénateur du Doubs Martial Bourquin demande "un milliard d'euros aux assurances". Il souhaite déposer un amendement visant à instituer une contribution exceptionnelle des assureurs au fonds de solidarité nationale à hauteur d'un milliard d'euros dans le cadre de la crise économique dûe à l'épidémie de covid-19.

Martial Bourquin

Communiqué :

"Je demande un milliard d’euros aux assurances

Dans le cadre du second projet de loi de finances rectificative pour 2020 qui sera étudié en séance publique au Sénat la semaine prochaine, j’ai décidé de déposer un amendement avec d’autres collègues socialistes afin de mettre à contribution les assureurs à hauteur d’un milliard d’euros.

Dès le 26 mars, j’écrivais au Premier Ministre afin de lui demander la création d’un état de catastrophe sanitaire dans le but de permettre à de nombreux commerces d’être indemnisés par leurs assurances. Ce dernier m’a répondu qu’il réfléchissait à la création d’un régime de type assurantiel destiné à intervenir dans le cas d’une future catastrophe sanitaire majeure. Mais que ce régime ne pourrait s’appliquer aux contrats en cours. Je le déplore.

J’ai donc décidé de déposer un amendement visant à instituer une contribution exceptionnelle des assureurs au fonds de solidarité nationale à hauteur d’un milliard d’euros. Bien plus que les 400 millions d’euros déjà prévus.

Depuis le confinement, les sinistres automobiles ainsi que les cambriolages sont en nette baisse, ce qui entraîne d'importantes économies pour les assurances. Il est donc impensable que le secteur de l’assurance ne participe pas plus à la solidarité nationale, c’est un devoir civique.

Le milliard demandé est la moindre des choses, il en va de la pérennité de nombreux commerces, notamment dans l’hôtellerie et la restauration."

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Banque alimentaire de Franche-Comté : une augmentation des demandeurs d’aide de 20% depuis septembre 2020

La prochaine grande collecte de la Banque alimentaire de Franche-Comté se déroulera les 27, 28 et 29 novembre 2020 dans tous les grands magasins de la région. Objectif : collecter des produits non périssables pour assurer les distributions en 2021 et assurer une demande de plus en plus importante… On en parle avec Michel Jeannin, chargé de communication de la Banque alimentaire de Franche-Comté.

Vers l’ouverture des commerces tous les dimanches à partir du 27 novembre et jusqu’à fin 2020 à Besançon ?

Les commerçantes et commerçants croisent les doigts pour que le président de la République annonce mardi 24 novembre la réouverture des commerces dès le 27 novembre… Et pour rattraper autant que possible le retard dû au deuxième confinement, à Besançon, l'Union des commerçants souhaite l'ouverture des magasins tous les dimanches jusqu'à la fin de l'année.

Région Bourgogne Franche-Comté : 126 M€ en faveur de l’emploi, de l’écologie, de la solidarité et des territoires

Réunis en commission permanente, vendredi 20 novembre 2020, les élus régionaux ont voté près de 126 millions d’euros d’aides en faveur de l’emploi, de l’écologie, de la solidarité et des territoires. Une partie de ces crédits concerne le Plan d’accélération de l’investissement régional mis en place par la Région pour faire face à la crise sociale et économique provoquée par l’épidémie de Covid-19.

Economie

C’est en Bourgogne Franche-Comté que les dépenses contraintes sont les plus élevées selon une étude

À l’heure où la crise sanitaire a eu un impact considérable sur le pouvoir d’achat des Français avec une baisse de 0,5% en 2020, lesfurets, premier comparateur en ligne sur les dépenses contraintes, en partenariat avec CSA Research, lancent le premier Indice national des dépenses contraintes. Les résultats de cette étude, publiés le 23 novembre 2020, révèle que c'est en Bourgogne Franche-Comté que le budget des habitants est le plus important pour des dépenses contraintes...

"La Fabrique 4.0" : une unité mobile de formation aux métiers de l'Industrie

Opérationnelle depuis ce mois de novembre, la Fabrique4.0 est un camion aménagé qui  forme actuellement dix demandeurs d’emploi à la conduite d’installation de production. À partir de 2021, l’unité mobile prendra la route pour aller à la rencontre des jeunes dans les collèges et lycées de la région. Une quarantaine de dates sont programmés

Grupo Antolin Besançon réimplante ses activités sur Témis

Fournisseur à l'échelle mondiale de systèmes d’éclairage pour les constructeurs et équipementiers automobiles, le groupe Antolin - présent depuis 2012 à Besançon - à décidé de construire son usine 4.0 de plus de 21.000 m2 sur le technopole Témis à Besançon entre la rue Mantion et la Rocade. La livraison du bâtiment est programmée pour le printemps 2022.

Envie de shopping ? La liste des commerces qui proposent de la vente en livraison ou en "click & collect"

Click & Collecte - Livraison • maCommune.info vous propose pour ce deuxième confinement encore, une liste régulièrement mise à jour des commerces poursuivant leur activité en service à emporter ou en livraison à Besançon et dans le Grand Besançon... Faire ses achats de Noël dans les commerces pendant le confinement, c'est possible !

Sondage – Comptez-vous acheter un sapin de Noël cette année ?

Cette année, la fête de Noël se déroulera dans un contexte particulier de crise sanitaire, économique et sociale. Les Françaises et les Français ont-ils cœur à faire la fête (avec les gestes barrières) et décorer leur intérieur d'un sapin de Noël ? Et vous, comptez-vous acheter un sapin de Noël cette année ? C'est notre sondage de la semaine…
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.38
couvert
le 25/11 à 15h00
Vent
1.21 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
47 %

Sondage