Fontaine-Écu va changer de visage

Publié le 13/05/2014 - 12:04
Mis à jour le 13/05/2014 - 18:11

Après avoir grignoté l'immeuble du 24-26 rue Fontaine-Écu en mars 2013 , la grue et sa mâchoire d'acier a commencé à démolir ce lundi 12 mai 2014  la barre d'immeuble emblématique de 23 mètres de long en parallèle du boulevard Churchill.  En présence du maire de Besançon et de nombreux anciens habitants, c'est une nouvelle page du quartier qui se tourne, non sans une pointe d'émotion… 

recemment_mis_a_jour134.jpg
30.000 tonnes de béton vont être progressivement grignotées d'ici la mi juin ©roman
PUBLICITÉ

La déconstruction de cette immense barre le long du boulevard va durer environ un mois. La technique du grignotage a été préférée à celle de l’explosif pour des raisons financières. Les gravats seront ensuite recyclés en partie sur place. Soit un peu plus de cinq mois de chantier. 

Durant quatre semaines, la mâchoire va donc grignoter un à un les 14 étages de l’immeuble construit dans les années 60 et qui ne répond plus aux besoins actuels de logements. La barre avait été progressivement désaffectée depuis les années 90.

Un nouveau quartier Fontaine-Écu en 2018 

La Ville de Besançon souhaite réhabiliter le quartier en le dédensifiant. Au total, la Cité abritait près de 320 logements et plus de 1.500 personnes répartis dans quatre immeubles. À la place, une résidence pour personnes âgées avec plus d’une centaine de logements devrait voir le jour côté rue de Chaillot. Une centaine de logements dans de petits immeubles économes en énergie sortiront également de terre en lieu et place des trois immeubles le long du boulevard Winston Churchill. La plus petite tour de la Cité Fontaine-Écu sera déconstruite en dernier. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

L’hommage aux trois militaires « pourrait se faire » à Besançon en présence de la ministre des Armées

L’hommage aux trois militaires « pourrait se faire » à Besançon en présence de la ministre des Armées

Mise à jour à 18h14 • Trois militaires français appartenant au 19eRG de Besançon sont décédés accidentellement dans le cadre de la mission « Harpie » de lutte contre l’orpaillage illégal en Guyane, selon l’Etat-Major des Armées. Un hommage leur sera rendu la semaine prochaine. La Ville de Besançon annonçait le mercredi 24 juillet 2019 mais le 19 Régiment du Génie précise que "rien n'est encore arrêté pour l'instant sur le lieu et la date".

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 18.72
couvert
le 22/07 à 6h00
Vent
2.46 m/s
Pression
1024.34 hPa
Humidité
81 %

Sondage