Force Ouvrière s'inquiète du possible déménagement de l'Ehpad de Mamirolle

Publié le 20/06/2017 - 08:32
Mis à jour le 15/04/2019 - 12:21

Force Ouvrière (FO) s'inquiète, ce 20 juin 2017, de la décision de l'Agence Régionale de Santé Bourgogne-Franche-Comté de "ne pas remplacer le poste de direction de l'EHPAD de Mamirolle".

" Le Groupement Départemental Santé FO ainsi que les deux syndicats (FO) du CHS et de l’EHPAD sont inquiets concernant le maintien des lits de toutes les structures et la mobilité forcée des personnels entre les établissements. Ils craignent également qu’une telle opération ne se traduise par des suppressions de postes, notamment chez les personnels des services supports aux soins de chaque établissement" explique Force Ouvrière".

Que s'est-il passé ?

Suite au départ de Madame Odile Krummenacher du poste de direction de l'EHPAD de Mamirolle et au refus de l'ARS de remplacer cette fonction, trois établissements ont répondu à l'appel d’offre de l’ARS pour reprendre le relais sous forme de direction commune, et c'est le Centre Hospitalier Spécialisé (CHS) de Novillars qui a été choisi avec Monsieur Jean-Xavier Blanc pour Directeur.

Un problème de financement

L'objectif à terme de l'ARS est la fusion des deux établissements. "Comment le CHS pourra-t'il financièrement dans un contexte de réduction budgétaire porter les projets d'investissements en cours de cet EHPAD (déménagement de l'antenne de Saône sur Mamirolle) en sachant, que Novillars a dû de nouveau contracter un emprunt conséquent pour le financement de la nouvelle Maison d’Accueil Spécialisée (42 lits en trois unités) et la Maisonnée ( 20 lits unité sanitaire pour patients au long cours) ?" demande FO.

Pour Force Ouvrière, les deux établissements, qui relèvent du secteur sanitaire pour l’un et du secteur médico-social pour l’autre, "doivent conserver leur entité et leurs personnels pour garantir l’accès aux soins en psychiatrie pour l’un et en gérontologie pour l’autre".

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Chantal Carroger, la directrice du CHU de Besançon, part en retraite

Après sept années passées à la direction générale du CHU de Besançon, Chantal Carroger quittera ses fonctions le 23 mai 2022 pour partir en retraite. L’intérim sera assuré par Emmanuel Luigi, actuel directeur général adjoint, jusqu’à la nomination d’un nouveau directeur général dont la prise de fonction débutera au 1er janvier 2023.
Offre d'emploi

Foire Comtoise 2022

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 19.87
nuageux
le 26/05 à 12h00
Vent
2.81 m/s
Pression
1025 hPa
Humidité
27 %

Sondage