François Hollande ne sera pas candidat à la présidentielle 2017 : « une décision sage et digne »

Publié le 02/12/2016 - 12:11
Mis à jour le 03/12/2016 - 08:19

François Hollande a mis fin au suspense ce jeudi 1er décembre 2016 en renonçant à briguer sa succession à l'Élysée en 2017, une annonce inédite dans l'histoire de la Ve République. Pour Nicolas Bodin, premier secrétaire de la fédération du PS du Doubs, le président de la République "a fait preuve d'humilité et de lucidité quant à la décision très compliquée à prendre".

municipales_2014_besancon_-_fousseret_-_novembre_2013-014.jpg
© damien poirier
PUBLICITÉ

Pour Nicolas Bodin, « C’est la décision la plus sage et très digne. Surpris par le timing et la forme. Il a fait preuve d’humilité et de lucidité quant à la décision très compliquée à prendre. Je regrette le traitement médiatique qui lui est réservé depuis plusieurs années pour ne pas dire depuis le début du mandat. 

J’espère que nous serons capables de lucidité pour juger objectivement de son action réelle et globale menée pendant son quinquennat. Alors que beaucoup de choses positives ont été réalisées je ne peux que lui faire un reproche son échec en matière de communication. »

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

hollande présidentielle 2017

François Hollande renonce à la présidentielle de 2017 : « Je n’y vois pas seulement de la lucidité mais de la noblesse »

François Hollande renonce à la présidentielle de 2017 : « Je n’y vois pas seulement de la lucidité mais de la noblesse »

François Hollande a mis fin au suspense ce jeudi 1er décembre 2016 en renonçant à briguer sa succession à l'Élysée en 2017. Claude Jeannerot, ex-président PS du département du Doubs et actuel délégué du gouvernement au Bureau international du travail, "salue François Hollande pour son engagement de tous les instants au seul service de la France."

Hollande : la gauche salue une décision « digne »… mais pas toute la gauche !

Hollande : la gauche salue une décision « digne »… mais pas toute la gauche !

De nombreux responsables politiques de gauche ont salué jeudi la dignité et le courage du président de la République après son renoncement pour 2017. "François Hollande a su trouver une issue digne à une situation qui ne l'était pas", estime notamment l'ancien ministre de l'Intérieur Jean-Pierre Chevènement, dans une pique sans doute au Premier ministre Manuel Valls. La gauche de la gauche, elle, se veut beaucpoup plus critique...

François Hollande renonce à la présidentielle de 2017

François Hollande renonce à la présidentielle de 2017

François Hollande a mis fin au suspense ce jeudi 1er décembre 2016 en renonçant à briguer sa succession à l'Élysée en 2017, une annonce inédite dans l'histoire de la Ve République, qui ouvre le bal de la succession à gauche, au terme d'un quinquennat marqué par une persistante impopularité.

Dans la catégorie

Européennes :  Marie-Guite Dufay et 36 conseillers régionaux de Bourgogne-Franche-Comté soutiennent Raphaël Glucksmann

Européennes :  Marie-Guite Dufay et 36 conseillers régionaux de Bourgogne-Franche-Comté soutiennent Raphaël Glucksmann

37 conseillers régionaux de Bourgogne-Franche-Comté ont récemment signé une tribune dans le but de soutenir la liste "Envie d'Europe" de Raphaël Glucksmann. Parmi eux, la présidente de région Marie-Guite Dufay, mais aussi Patrick Ayache, Luc Bardi, Éric Houlley ou Loïc Niepceron.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 16.55
nuageux
le 23/05 à 18h00
Vent
2.21 m/s
Pression
1015.39 hPa
Humidité
77 %

Sondage