François Hollande propose Pierre Moscovici comme commissaire européen

Publié le 30/07/2014 - 08:45
Mis à jour le 30/07/2014 - 18:03

François Hollande a proposé à Bruxelles la nomination de l'ancien ministre socialiste des Finances Pierre Moscovici comme commissaire européen, dans un courrier adressé mardi au président élu de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker.

 ©
©

"Je vous confirme que la France désigne Monsieur Pierre Moscovici au titre des personnalités que le Conseil (européen), en accord avec vous-même, est appelé à proposer comme membre de la Commission européenne", a écrit le chef de l'État français dans ce courrier dont l'AFP a obtenu copie.

François Hollande ne précise toutefois pas la nature exacte des fonctions que pourrait exercer son ancien ministre au sein de la Commission. "Comme vous le savez, Pierre Moscovici, par ses qualités propres comme par son expérience, a montré la compétence générale et l'engagement européen qui lui permettront d'assumer de manière indépendante (ces) importantes responsabilités", fait-il cependant valoir.

M. Juncker doit répartir les portefeuilles de la Commission et présenter son équipe aux dirigeants européens lors d'un sommet qui se réunira le 30 août. Le courrier du président Hollande met un terme à des semaines de spéculations. Plusieurs personnalités politiques avaient fait acte de candidature dont l'ancienne ministre Élisabeth Guigou, présidente de la commission des Affaires étrangères de l'Assemblée nationale, et la députée européenne Pervenche Berès.

Les réactions :

Élisabeth Guigou, députée PS et présidente de la commission des Affaires étrangères: "Le président de la République a choisi de proposer Pierre Moscovici comme Commissaire européen. Pierre Moscovici a l'expérience et la compétence pour assumer la responsabilité d'un poste économique à la Commission. Je souhaite tout le succès possible à son importante mission, pour lui-même, pour la France et pour l'Europe." (communiqué)

Florian Philippot, vice-président du FN et député européen : "Qu'on nomme
à ce poste un UMP, un PS ou même une chèvre, les politiques appelées à être mises en oeuvre seront de toute façon contraires aux intérêts de la France et des Français. Cette affaire est cependant révélatrice de la soumission permanente de la France à ses maîtres européens. Elle témoigne du rapport de force lamentable qui existe entre la France affaiblie de l'UMPS et l'Allemagne consciente de ses intérêts de Mme Merkel. (...) Cette nomination d'intérêt zéro offre donc le triste spectacle d'une France abaissée et humiliée, contrainte de s'agenouiller pour un poste dérisoire de gardien en chef de la prison européenne." (communiqué)

Philippe Juvin, eurodéputé UMP : "La décision de François Hollande est donc prise : Pierre Moscovici sera son candidat à la Commission européenne (...). Michel Barnier, le Commissaire européen français sortant, a un poids immense: il est responsable du marché intérieur et des marchés financiers. Il a été à la barre dans la crise financière. La répartition des portefeuilles au sein de la Commission européenne va donc être l'épreuve de vérité pour la France de François Hollande (...). Ne pas obtenir de portefeuille stratégique dans la nouvelle Commission européenne serait un camouflet pour notre pays, et signerait une nouvelle étape dans la disparition de notre influence en Europe." (communiqué)

(Source : AFP)
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Premier confinement : les habitants moins victimes d’une dégradation financière en Bourgogne-Franche-Comté

Selon une étude de l’Insee publié le 4 mai 2021, près de 20 % des personnes de plus de 15 ans en Bourgogne-Franche-Comté estiment que leurs finances se sont dégradées lors du premier confinement du printemps 2020 mis en place pour juguler l’épidémie de la Covid-19. Tous les salariés n’ont pas pu bénéficier du travail à distance et des dispositifs de maintien dans l’emploi.

Commerce : Annie Genevard souhaite un assouplissement des règles de circulation en zone frontalière

La députée LR du Doubs et vice-présidente de l'Assemblée nationale a écrit ce mardi 4 mai 2021 à Alain Griset, ministre en charge des petites et moyennes entreprises (PME). Elle appelle à un assouplissement des règles de circulation en zone transfrontalière au moment de la réouverture des commerces le 19 mai 2021

Crise sanitaire : un an après, quel bilan dresser de l’économie mondiale ?

Un an après le premier confinement et le début de la crise mondiale, les États commencent à dresser un premier bilan de leurs économies : quels sont ceux qui s’en sortent le mieux et quels sont ceux qui sont encore à la traîne ? Pour Bruno Duchesne, Directeur Général de la BPBFC, la France fait partie des grands perdants…

Sondage – Quelle est la première chose que vous ferez le 19 mai ?

Le 19 mai 2021, commencera la deuxième étape du déconfinement avec la réouverture des terrasses des cafés et des restaurants, la réouverture des magasins, des musées, des salles de spectacle, des cinémas avec une jauge maximum et des établissements sportifs de plein air. Et vous, ce jour-là, que comptez-vous faire ?
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.31
légère pluie
le 07/05 à 3h00
Vent
5.9 m/s
Pression
1011 hPa
Humidité
98 %

Sondage