Alerte Témoin

François Hollande propose Pierre Moscovici comme commissaire européen

Publié le 30/07/2014 - 08:45
Mis à jour le 30/07/2014 - 18:03

François Hollande a proposé à Bruxelles la nomination de l'ancien ministre socialiste des Finances Pierre Moscovici comme commissaire européen, dans un courrier adressé mardi au président élu de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker.

moscovici_hollande.jpg
mai 2013 ©roman

"Je vous confirme que la France désigne Monsieur Pierre Moscovici au titre des personnalités que le Conseil (européen), en accord avec vous-même, est appelé à proposer comme membre de la Commission européenne", a écrit le chef de l'État français dans ce courrier dont l'AFP a obtenu copie.

François Hollande ne précise toutefois pas la nature exacte des fonctions que pourrait exercer son ancien ministre au sein de la Commission. "Comme vous le savez, Pierre Moscovici, par ses qualités propres comme par son expérience, a montré la compétence générale et l'engagement européen qui lui permettront d'assumer de manière indépendante (ces) importantes responsabilités", fait-il cependant valoir.

M. Juncker doit répartir les portefeuilles de la Commission et présenter son équipe aux dirigeants européens lors d'un sommet qui se réunira le 30 août. Le courrier du président Hollande met un terme à des semaines de spéculations. Plusieurs personnalités politiques avaient fait acte de candidature dont l'ancienne ministre Élisabeth Guigou, présidente de la commission des Affaires étrangères de l'Assemblée nationale, et la députée européenne Pervenche Berès.

Les réactions :

Élisabeth Guigou, députée PS et présidente de la commission des Affaires étrangères: "Le président de la République a choisi de proposer Pierre Moscovici comme Commissaire européen. Pierre Moscovici a l'expérience et la compétence pour assumer la responsabilité d'un poste économique à la Commission. Je souhaite tout le succès possible à son importante mission, pour lui-même, pour la France et pour l'Europe." (communiqué)

Florian Philippot, vice-président du FN et député européen : "Qu'on nomme
à ce poste un UMP, un PS ou même une chèvre, les politiques appelées à être mises en oeuvre seront de toute façon contraires aux intérêts de la France et des Français. Cette affaire est cependant révélatrice de la soumission permanente de la France à ses maîtres européens. Elle témoigne du rapport de force lamentable qui existe entre la France affaiblie de l'UMPS et l'Allemagne consciente de ses intérêts de Mme Merkel. (...) Cette nomination d'intérêt zéro offre donc le triste spectacle d'une France abaissée et humiliée, contrainte de s'agenouiller pour un poste dérisoire de gardien en chef de la prison européenne." (communiqué)

Philippe Juvin, eurodéputé UMP : "La décision de François Hollande est donc prise : Pierre Moscovici sera son candidat à la Commission européenne (...). Michel Barnier, le Commissaire européen français sortant, a un poids immense: il est responsable du marché intérieur et des marchés financiers. Il a été à la barre dans la crise financière. La répartition des portefeuilles au sein de la Commission européenne va donc être l'épreuve de vérité pour la France de François Hollande (...). Ne pas obtenir de portefeuille stratégique dans la nouvelle Commission européenne serait un camouflet pour notre pays, et signerait une nouvelle étape dans la disparition de notre influence en Europe." (communiqué)

(Source : AFP)
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Et si vous mangiez "local" cet été en Bourgogne Franche-Comté ?

La Région Bourgogne-Franche-Comté a souhaité se mobiliser aux côtés des chambres départementales pour promouvoir la plateforme "J’veux du Local" permettant aux habitants de chaque département de connaître, d’entrer en contact et d’acheter les produits émanant de leurs producteurs locaux. Si la campagne d’information est régionale, la plateforme permet une mise en relation du grand public avec les acteurs de son département.

Entreprises et Covid-19 : de nouvelles mesures mises en place par l’Urssaf Franche-Comté

L’Urssaf accompagne les entreprises depuis le début de la crise sanitaire en leur permettant de reporter le paiement de leurs cotisations, de façon simple et sans aucune pénalité. Cet accompagnement continue et évolue avec la mise en place de nouvelles mesures d’accompagnement adaptées, est-il précisé ce mois d'août 2020.

Vrabiloc, une épicerie ambulante de produits en vrac, bio et locaux sillone le Grand Besançon…

Après avoir travaillé dans la restauration, Alexandra, 38 ans, a décidé de se mettre à son compte en septembre 2019 en ouvrant une épicerie itinérante dans le Grand Besançon : Vrabiloc. Son concept : proposer des produits locaux et artisanaux, frais ou sec et sans déchet. Le truc en + de son épicerie : elle est 100% autonome grâce à des panneaux solaires. Interview.

Rachat de Bombardier Transport par Alstom : « la Bourgogne Franche-Comté doit tirer son épingle du jeu » (MG Dufay)

La Commission européenne a autorisé sous conditions vendredi 31 juillet 2020 le rachat par Alstom de la branche transports du canadien Bombardier, qui donnera naissance à un géant du rail, un an et demi après le mariage avorté du groupe français avec Siemens."C’est toute la filière ferroviaire régionale qui en sort gagnante notamment pour les trois sites Alstom que compte notre territoire" a commenté Marie-Guite Dufay, la présidente de la région Bourgogne-Franche-Comté.

16 % des ménages de Bourgogne-Franche-Comté se chauffent au fioul

Alors que le gouvernement vient d'annoncer qu'à partir de 2022, les Français ne pourraient plus installer chez eux de chaudière à fioul ou charbon, l'Insee Bourgogne Franche-Comté explique que 206.300 ménages se chauffent au fioul, soit 16,1% des ménages de la région. La Bourgogne Franche-Comté se place devant les régions Grand-Est et Bretagne (15 %) bien loin devant l'île-de-France (6%) et la Corse (3%).

Relocalisation du Meltblown pour la fabrication de masques en France :  une entreprise de Montbéliard se distingue…

Créée en juin 2020 à Montbéliard, la société Meltblo France a été retenue par l'État pour produire du meltblown, une matière filtrante utilisée pour la fabrication de masques chirurgicaux et de masques FFP2 et FFP3. Le projet d'investissement de Meltblo France s'élève à 4,5 M€. La Région Bourgogne Franche-Comté a décidé de soutenir la société à hauteur de 1,1 M€. La future ligne de production de meltblown devrait être opérationnelle au printemps 2021.

Le marché automobile français continue de se redresser en juillet, aidé par les mesures de soutien

Les immatriculations de voitures particulières neuves en France ont progressé de près de 4% en juillet, a annoncé samedi le comité des constructeurs CCFA, se félicitant que les mesures de soutien déployées par le gouvernement en faveur du secteur "aient bien fonctionné". Si le groupe  Renault affiche de très bon chiffres (+33%), PSA est en recul de 5 %.

Comme un nouveau souffle chez le concessionnaire Savy à Besançon

PUBLI-INFO • Depuis le 1er juillet 2020, Jérôme Pruvot et Régis Guillon sont arrivés chez le concessionnaire Savy à Besançon. Respectivement directeur général et responsable commercial de Savy Franche-Comté, ces deux passionnés d'automobile qui en ont fait leur métier ont pour objectif de donner un nouveau souffle à la concession. L'occasion d'aborder les nouveautés BMW, Mini et BMW Motorrad.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     27.91
    nuageux
    le 13/08 à 12h00
    Vent
    4.52 m/s
    Pression
    1015 hPa
    Humidité
    41 %

    Sondage