Futur centre aquatique du Grand Pontarlier : le projet avance, livraison fin 2026

Publié le 02/12/2023 - 11:23
Mis à jour le 01/12/2023 - 10:11

Le projet du Centre aquatique du Grand Pontarlier avance. La communauté de communes a fixé les objectifs de ce nouvel équipement destiné à tous les publics. Une étape importante a été franchie : l'équipe de maîtrise d'œuvre a été sélectionnée, elle sera pilotée par le cabinet Arcos Architecture, a-t-on appris fin novembre 2023.

 ©
©

Le futur centre est conçu afin de permettre l'accueil de scolaires et d'individuels sur les mêmes créneaux, mais aussi de proposer des cours de sport sur la terrasse et une activité thématique dans l'espace bien être. L'espace intérieur sera doté d'un bassin de 25m, six lignes d’eau, d’un bassin d’apprentissage et d’activités de 200 m², d’une pataugeoire, d’un pentagliss  et d’un espace bien être humide.

En extérieur, un bassin nordique de 250 m², accessible par un sas de la halle couverte, des jeux d’eau, un pentagliss et un solarium minéral et végétal sont au programme.

Chaque goutte utilisée "au moins deux fois"

"L'eau est une ressource, ici elle est valorisée, réemployée, mise en scène et rendue à la nature dans un cycle global ou chaque goutte est utilisée au moins deux fois", promet la communauté de communes du Grand Pontarlier. "Mais l'eau est aussi vécue comme un élément sensible : nager en eau naturelle, grâce au traitement biologique du bassin sportif, flâner sur les plages végétales en suivant le ruisseau jusqu'au bassin d'eau pluviale."

Un projet-paysage pour se détendre

Ce projet est également un projet de territoire, avec un aménagement global et structurant de la parcelle traitée "comme un parc protecteur autour du centre aquatique", précise le Grand Pontarlier. Il s'agit de la Plaine Pourny, située au Crêt de Dâle, rue Maurice Laffly à Pontarlier. 

La végétalisation des espaces extérieurs et un remodelage topographique de la parcelle devraient permettre de créer "une ambiance paysagère protectrice". La mise en valeur du végétal permettra "de filtrer les vues sur le paysage lointain et de créer une atmosphère apaisée", nous décrit-on.

Haute qualité environnementale (HQE) et le label Accessibilité envisagés

Le bâtiment s'oriente vers une sobriété carbone en phase de construction et en phase d'exploitation avec une Certification HQE niveau Excellent, une Labélisation Biosourcé niveau 2 (33 kg/m2) et un niveau RE2020 atteint pour la piscine et RE2025 atteint pour l'énergie.

En somme, une attention particulière sera portée sur la performance énergétique (isolation renforcée, récupération de chaleur, énergies renouvelables, …), sur les économies d’eau, la qualité sanitaire de l’air et de l’eau, ou encore le choix des matériaux. "Le centre aquatique proposera une inclusivité exemplaire et vise le Label AAA Certivéa accessibilité", affirme le Grand Pontarlier.

Et d'ajouter : "les prestations seront par ailleurs choisies avec soin, les critères esthétiques s'ajoutent aux impératifs essentiels de pérennité, de confort et de performance énergétique. Les choix de matériaux et de technologies sont pesés au regard du bilan carbone du projet, de l'origine des matériaux et de l'impact local potentiel de chaque étape de la vie du bâtiment dans une démarche écologiquement et économiquement responsable."

La décision attributive du marché de maîtrise d'oeuvre pour ce projet a été signée pour un budget global de 27 millions d'euros. 

Calendrier du projet : 

  • 2024 : études de conception, dépôt et instruction du permis de construire, lancement des appels d'offre
  • Travaux : 2025 – 2026
  • Livraison prévisionnelle : fin 2026
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

La Maison Loiseau ouvre un restaurant au Japon 

Blanche Loiseau, qui a travaillé en immersion une année au Japon en 2019-2020, avant d’assumer son premier rôle de cheffe à "Loiseau du Temps " à Besançon pendant une année, se rendra au Japon pour ouvrir "Loiseau de France". Son second, Léo Pujol, qu’elle forme depuis un an, deviendra son successeur à Besançon, apprend-on ce 1er mars 2024.

Salon de l’agriculture à Paris : la brasserie Les 2 Fûts veut “démocratiser” la bière artisanale

À l’occasion de la 60e édition du Salon international de l’agriculture à Paris qui se déroule en ce moment jusqu’au 3 mars 2024, l’équipe de maCommune.info a rendu visite ce mardi 27 janvier 2024 à Loïc Fusillier, co-fondateur de la micro-brasserie bisontine Les 2 Fûts.

SIA 2024 : l’agriculture en Bourgogne Franche-Comté est “aussi forte que la filière auto”

Comme chaque année, la Région Bourgogne - Franche-Comté élit domicile temporaire le Salon international de l’agriculture à Paris pendant neuf jours dans le but de promouvoir les produits, les producteurs et éleveurs de son territoire. C’est dans le pavillon 3 mardi 27 février 2024 que nous avons rencontré Christian Morel, vice-président de la Région en charge de l’agriculture, de la viticulture et de l’agroalimentaire.

Besançon : plus de 13.300 dépôts sauvages ramassés en 2023, près de 500 en 2024…

QUOI DE NEUF À BESAC ? • En 10 ans, le nombre de dépôts sauvages s’est multiplié par 10 à Besançon, comme partout en France, un fléau qui coûte très cher aux collectivités. C’est le sujet de notre rubrique Quoi de neuf à Besac ? de ce mois de février 2024, avec Marie Zéhaf, conseillère municipale déléguée à la Voirie.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 5.03
couvert
le 03/03 à 3h00
Vent
1.77 m/s
Pression
998 hPa
Humidité
88 %