Alerte Témoin

Gaspillons-nous trop d’eau en Franche-Comté ?

Publié le 21/03/2014 - 13:35
Mis à jour le 24/03/2014 - 15:09

Une nouvelle enquête de 60 Millions de consommateurs révèle qu’un litre d'eau potable sur cinq est perdu dans des fuites de canalisations en France, soit l’équivalent de 430.000 piscines olympiques par an. Le taux de fuites atteint 18,30% à Besançon.

fontaine_square_saint-amour.jpg
Fontaine square St Amour

Flop, flop

Dans un quart des préfectures, le taux dépasserait même les 25%. Or, selon l’objectif national fixé par la loi Grenelle II de 2010, celui-ci devrait « se limiter à 15% de l'eau produite », comme le souligne cette étude, menée conjointement avec la fondation France Libertés. En Franche-Comté, toutes les grandes agglomérations dépassent ce seuil du Grenelle, exception faite de Vesoul, dont le taux de fuites s’élève à 13,50 %.

De plus nombreuses fuites à Belfort

La ville haute-saônoise reste toutefois loin derrière les bons élèves comme Le Mans (Sarthe) et Rennes (Ille-et-Vilaine), notamment, avec 4 %. Suivent Besançon avec un taux de fuites de 18,30 %, puis Lons-le-Saunier avec 20,29 % et Belfort, parmi les moins bons élèves avec 33 % et 12,36 m³ d’eau perdus en moyenne par jour et par kilomètre de canalisation.

Les fuites sont donc nombreuses. On parlerait de 3.400 litres par jour pour chacun des 850.000 kilomètres de canalisations d'eau qui parcourent le pays. Selon le ministère de l'Ecologie, elles proviennent en « grande majorité » des fuites de branchements, qui doivent souvent faire l'objet de recherches poussées dans des secteurs « douteux » afin d'être identifiées.

Jusqu’à 2 milliards d’euros à investir

On célébrera ce samedi 22 mars la journée mondiale de l’eau, peut-être l’occasion pour nos pouvoirs publics de passer à l’action. Selon 60 Millions de consommateurs, pour éviter ce « grand gaspillage », il faudrait engager 1,5 à 2 milliards d'euros par an pour réaliser les travaux nécessaires, « soit le double du rythme actuel ».

« Et plus les élus attendent, plus la situation s’aggrave », constate l’association. C’est de la pérennité du service public de l’eau en France dont il est question. Car l’enjeu sanitaire est également soulevé au-delà de l’aspect économique : « le vieillissement des réseaux peut aussi menacer la qualité de l’eau potable. »

(Sources : AFP / 60 Millions de consommateurs)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Besançon : l'hôpital remercie tous les donateurs !

Suite à la crise sanitaire, de nombreux gestes de solidarités ont été adressés aux personnels du CHRU de Besançon. Il a ainsi enregistré près de 500.000 euros de dons financiers pour ses personnels, dont la majeure partie versée par une fondation hospitalière parisienne, ainsi que par le club de foot de Dijon. Des actes que l'hôpital souhaite chaleureusement remercier.  

Démarchage téléphonique : « Le Sénat ne doit pas rouvrir la boite de Pandore » (UFC Que choisir)

Après avoir obtenu d’importantes avancées à l’Assemblée nationale pour lutter contre le fléau du démarchage téléphonique dont sont victimes 9 Français sur 10, l’ADEIC, l’AFOC, l’ALLDC, la CSF, le CNAFAL, la CNAFC, la CLCV, Familles de France, Familles Rurales, l’UFC-Que Choisir et l’UNAF s’alarment aujourd’hui de leur possible détricotage par la Haute Assemblée.

Les déploiements et la poursuite des raccordements en fibre reprennent sur le réseau Doubs Très Haut Débit

Alors que la crise sanitaire actuelle souligne encore davantage l'importance de l'accès au très haut débit pour tous, que ce soit pour télétravailler, soigner à distance ou encore assurer la continuité de l'éducation, du lien social et des loisirs, le Syndicat Mixte Doubs Très Haut Débit annonce dans un communiqué du 2 juin 2020, la reprise pleine et entière du grand plan départemental de déploiement de la fibre optique sur le territoire du Doubs.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 12.66
légère pluie
le 07/06 à 9h00
Vent
3.18 m/s
Pression
1008 hPa
Humidité
90 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune