Alerte Témoin

Gastronomie : le comté détrône le saint-marcellin

Publié le 01/11/2011 - 14:07
Mis à jour le 01/11/2011 - 18:13

Rien n'échappe à la mode, pas même la gastronomie. Au rayon des fromages, le comté serait en train d’éliminer le fameux saint-marcellin sur certaines tables parisiennes. 

Mieux vaut tard que jamais

« Après plusieurs saisons de doux terrorisme, certains plats passent à la trappe au profit de nouveaux », explique un article glané dans Le Figaro. Il était de toutes les ardoises de bistrot, le fameux saint-marcellin de La Mère Richard,  joyau de la gastronomie lyonnaise, qui venait concurrencer la carte des desserts sans rougir.

Victime de son succès, cette pâte molle à croûte fleurie, affiné cinq semaines, quitte peu à peu les néo-bistrots au profit du comté, qui affiche fièrement entre 17 et 24 mois (voire 31 mois chez les puristes).

Le roi des fromages francs-comtois trône désormais, bien en vue en salle. « Entre plat et dessert, on vous propose cet imposant fromage au lait cru de vache comme un mets rare, servi, de préférence, finement tranché à la mandoline. À déguster à la carte chez Glou (3e), chez Saturne (2e) -un 31 mois- ou version 27 mois avec de la pâte de coing à l'Entrée des artistes(11e) », précise Le Figaro.

(source : Le Figaro) 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Le port du masque obligatoire sur les marchés et lors de manifestations publiques déclarées

RAPPEL • Joël Mathurin, préfet du Doubs, a décidé de rendre le port du masque obligatoire sur l’ensemble du département, à compter du samedi 15 août à 08h et jusqu’au lundi 14 septembre 2020 08h, pour les personnes de 11 ans et plus, dans tout rassemblement ou activité sur la voie publique ou dans un lieu ouvert mettant en présence de manière simultanée plus de 10 personnes.

Attaques contre des chevaux : le conseil du cheval appelle à la vigilance

Alors qu'un cheval a été retrouvé mort à Cortembert en Saône-et-Loire près de Cluny et après la multiplication des actes des barbaries auprès de chevaux, le conseil du cheval de Bourgogne Franche-Comté appelle les professionnels de la filière et les agriculteurs à la vigilance face à des comportements suspects.

16 % des ménages de Bourgogne-Franche-Comté se chauffent au fioul

Alors que le gouvernement vient d'annoncer qu'à partir de 2022, les Français ne pourraient plus installer chez eux de chaudière à fioul ou charbon, l'Insee Bourgogne Franche-Comté explique que 206.300 ménages se chauffent au fioul, soit 16,1% des ménages de la région. La Bourgogne Franche-Comté se place devant les régions Grand-Est et Bretagne (15 %) bien loin devant l'île-de-France (6%) et la Corse (3%).
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     24.05
    peu nuageux
    le 13/08 à 18h00
    Vent
    0.61 m/s
    Pression
    1018 hPa
    Humidité
    62 %

    Sondage