GE Belfort: des politiques accusent Macron d'être le "responsable" d'un "désastre" industriel

Publié le 29/05/2019 - 12:00
Mis à jour le 29/05/2019 - 16:36

Plusieurs responsables politiques sont montés au créneau ce mercredi 29 mai 2019 pour dénoncer la "responsabilité" d'Emmanuel Macron dans le dossier General Electric à Belfort et le calendrier de l'annonce de la suppression d'un millier d'emplois, juste après les élections européennes.

Marine Le Pen ©Rassemblement National Facebook
Marine Le Pen ©Rassemblement National Facebook
PUBLICITÉ

Marine Le Pen, présidente du Rassemblement national, a appelé sur Twitter les Français à « regarder en face les manoeuvres de leurs dirigeants, dont les conséquences sociales sont cataclysmiques sur leurs emplois« , en retweetant un article de Jean-Charles Hourcade, ex-directeur général adjoint du groupe Thomson, publié sur le site du Figaro sous le titre « 1.000 emplois supprimés par General Electric: l’histoire d’un piège américain et d’une trahison française« .

Les Républicains : « un mensonge d’Etat »

Sur Sud Radio, le député LR Julien Aubert a évoqué « un mensonge d’État, parce qu’on a un plan social qui survient après les élections« .« On peut faire des moulinets comme le ministre de l’Economie actuellement en disant je crois à des solutions industrielles. La réalité c’est que nous avons bradé un joyau industriel« , a-t-il accusé.

Manon Aubry (LFI) : « Macron, responsable direct de ce désastre »

Pour l’eurodéputée LFI Manon Aubry, l’annonce de ces suppressions de postes « tombe opportunément après les européennes alors que Macron est le responsable  direct de ce désastre et qu’un de ses proches est aux manettes du plan social« , a-t-elle tweeté, en référence au patron de GE France, Hugh Bailey, ancien conseiller d’Emmanuel Macron alors ministre de l’Economie.

« Symbole d’une France corrompue » pour le PCF

Bailey, « négociateur de la vente d’Alstom à GE, est l’auteur de ce désastre industriel, annoncé 48h après les européennes! Honteux! Symbole d’une France corrompue! », a abondé le secrétaire national du PCF et député du Nord Fabien Roussel sur Twitter.

Coquerel dénonce Sibeth Ndiaye

Le député LFI Eric Coquerel a également dénoncé « cette catastrophe industrielle décidée par Macron » et a qualifié de « mensonges » les propos de la porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye mercredi sur France Inter.

Evoquant la chute de la production de turbines à gaz sur le site de Belfort, elle a évoqué « l’évolution de la société et la transition écologique » pour « expliquer la situation de l’entreprise« .

« Et les éoliennes marines dont GE s’apprête à arrêter la production c’est dépassé ? »,a répondu M. Coquerel.

Le CRC monte au créneau

« Ne laissons pas Sibeth Ndiaye faire croire que les suppressions d’emplois de Général électrique (sic) à Belfort seraient justifiées par des raisons écologiques. Archi faux! »,a abondé la sénatrice CRC Marie-Noëlle Lienemann,  membre de la commission des Affaires économiques au Sénat.

 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Sanctions américaines : la Côte-d’Or offre du Bourgogne à Trump pour le faire changer d’avis

Sanctions américaines : la Côte-d’Or offre du Bourgogne à Trump pour le faire changer d’avis

Le département de Côte-d'Or va envoyer deux bouteilles de Bourgogne au président américain Donald Trump pour tenter de le faire changer d'avis sur les sanctions douanières contre l'Union Européenne, qui doivent viser le vin français, a annoncé son président François Sauvadet le 14 octobre 2019 sur Twitter.

Le Crédit Agricole Franche-Comté présente son prêt « Mon 1er toit comtois » au Salon de l’Habitat Les 18, 19 et 20 octobre 2019

Le Crédit Agricole Franche-Comté présente son prêt « Mon 1er toit comtois » au Salon de l’Habitat Les 18, 19 et 20 octobre 2019

Publi-infos • Le Crédit Agricole Franche-Comté a de bonnes raisons d’être présent au Salon de l’Habitat à Micropolis Besançon. D’abord, c’est un partenaire historique de cette manifestation. Et puis, c’est l’occasion de présenter son offre régionale à succès «?Mon 1er toit comtois?», un prêt Habitat à taux zéro %. C’est donc le moment idéal pour rencontrer les conseillers du Crédit Agricole Franche-Comté.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.5
légère pluie
le 15/10 à 18h00
Vent
3.575 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
97 %

Sondage