Gels anti-Covid : au moins 65% de teneur en alcool et bien refermer le flacon

Publié le 01/07/2021 - 16:01
Mis à jour le 01/07/2021 - 11:11

Devenu un accessoire du quotidien face au Covid-19, le gel hydroalcoolique doit, pour conserver son efficacité, contenir au moins 65% d’alcool et les flacons être refermés hermétiquement, indique l’Anses dans un avis publié mercredi.

 ©  HL
© HL

Depuis le début de la pandémie de Covid-19 en mars 2020 et la préconisation de gestes barrières, « l’utilisation des solutions et gels hydroalcooliques est devenue un geste quotidien lorsque le lavage à l’eau et au savon n’est pas possible », note l’Anses.

L'agence s'est demandé si "un produit conservé plusieurs mois au fond d'un sac ou dans un distributeur à pompe doseuse à l'entrée d'un bâtiment" allait conserver son efficacité.

Elle a comparé un flacon de poche de 100 ml, utilisé une fois par semaine pendant cinq mois, et un bidon de recharge de 5 litres, ouvert tous les jours pendant 15 minutes pour un transvasement de 200 ml et conservé pendant 5 semaines.

Ainsi que deux types de flacons avec pompes doseuses: l'un de 500 ml utilisé modérément toutes les 2H sur trois semaines, et un autre d'un litre destiné à une entrée de magasin, avec un usage intensif, toutes les 5 minutes sur trois jours.

Résultat: "seuls les produits dans un flacon avec une pompe doseuse utilisés modérément ont vu leur teneur en alcool diminuer, de 5 à 10% en trois semaines", selon l'Anses.

"Les pompes doseuses sont moins hermétiques que les bouchons, l'alcool s'évapore plus facilement", a noté Catherine Gourlay-Francé, directrice adjointe à l'Anses, citée dans le communiqué de l'agence.

Pour l'Anses, il faut donc "choisir le type de contenant le plus adapté à la fréquence d'utilisation, en réservant les flacons munis d'une pompe à une utilisation fréquente". Surtout, il faut "bien choisir son produit hydroalcoolique" car, note l'Anses, tous les gels ne sont "pas spécifiquement conçus pour être efficaces contre les coronavirus".

Elle préconise donc d'utiliser des produits "ayant une concentration en alcool (éthanol ou isopropanol) d'au moins 65%" qui "éliminent plus de 99,9% des virus enveloppés, y compris les coronavirus".

L'Anses conseille de vérifier la présence sur les étiquettes des mentions "virucide selon la norme EN 14476" ou "solution hydroalcoolique recommandée par l'OMS pour l'antisepsie des mains" ou "gel hydroalcoolique pour l'antisepsie des mains (arrêté dérogatoire)".

Et l'Anses ajoute quelques recommandations de bon sens: conserver à l'abri de la chaleur et du soleil, bien refermer le contenant et ne pas dépasser la date d'utilisation, utiliser rapidement si le flacon est muni d'une pompe doseuse, et nettoyer à l'eau et au savon en cas de réutilisation du flacon.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Mauvais goût de l’eau au centre ville de Besançon : des analyses “temporairement renforcées”

Suite à un incident technique survenu lundi soir sur la station de production d’eau de Chenecey Buillon, les équipes d’astreinte du service de l’eau ont dû modifier les conditions de production et distribution de l’eau alimentant le centre-ville de Besançon

Prévention solaire des dermatologues francs-comtois : “Où que tu sois, du soleil méfie-toi !”

Avec la météo et les températures actuelles, le premier réflexe que l’on a le matin n’est surement pas celui de s’appliquer de la crème solaire avant de partir travailler. Et pourtant… les dermatologues de Franche-Comté, Caroline Biver-Dalle et Hervé Van Landuyt associés à la Ville de Besançon ont rappelé au cours d’une conférence de presse mardi 11 juin 2024 les dangers liés à l’exposition solaire qui ne surviennent pas uniquement lors d’une séance de bronzage...

Comité de vigilance, syndicats et associations montent au créneau pour sauver le service d’addictologie d’Héricourt

Le Comité de Vigilance pour les services publics (CV 70) apporte son total soutien aux collectifs, associations, syndicats, et toutes les personnes qui se sont et qui vont se mobiliser contre la fermeture du service d'addictologie du centre de psychiatrie d’Héricourt, apprend-on mardi 11 juin 2024.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 14.08
nuageux
le 18/06 à 6h00
Vent
0.64 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
95 %