Grand Besançon Synergie Campus, une marque pour un grand pôle d’enseignement supérieur

Publié le 25/11/2017 - 07:15
Mis à jour le 21/03/2018 - 08:44

Une dizaine d'acteurs du Grand Besançon a lancé une marque ce vendredi 24 novembre 2017 pour symboliser la "volonté de construire ensemble une chaîne de valeur pour le territoire" : Grand Besançon Synergie Campus. Il s'agit d'un partenariat territorial pour "un grand pôle d'enseignement et de recherche d'innovation et de projets de développement". 

PUBLICITÉ

Le maire de Besançon et président de la CAGB Jean-Louis Fousseret, a déclaré « nous sommes réunis ici pour montrer une volonté commune » avant d’ajouter qu’il fallait « rompre avec le pessimisme ambiant par cette volonté de développement et montrer les qualités de notre territoire ».

Jacques Bahi, président de l’Université de Franche-Comté, a indiqué être « ravi de cette initiative qui se situe dans la volonté de rassembler les forces locales pour répondre à des projets nationaux et internationaux spécifiques au territoire du Grand Besançon. » 

Qui sont les fondateurs de Synergie Campus ?

Les partenaires et acteurs de cette nouvelle marque sont :

  • la communauté d’agglomération du Grand Besançon,
  • la région Bourgogne Franche-Comté,
  • L’université de Bourgogne Franche-Comté,
  • Le Crous,
  • Le CHRU de Besançon,
  • La CCI du Doubs,
  • L’Établissement français du sang (EFS),
  • Pôle des Microtechniques,
  • L’ École Nationale Supérieure de Mécanique et de Microtechniques (Ensmm),
  • L’ Institut supérieur des beaux-arts de Besançon Franche-Comté (Isba),
  • Le conservatoire à rayonnement régional (CNR). 

Quels sont les atouts de « Grand Besançon Synergie Campus » ? 

Les atouts énumérés par les partenaires sont :

  • La pluridisciplinarité et les thématiques d’excellence de l’Université de Franche-Comté
  • La proximité transfrontalière, « véritable porte d’entrée vers la Suisse »,
  • Des laboratoires de recherche de niveau international,
  • Le centre de linguistique appliquée (CLA),
  • L’institut supérieur d’ingénieur de Franche-Comté (ISIFC),
  • L’École Nationale Supérieure de Mécanique et de Microtechniques
  • Le centre hospitalier universitaire,
  • La filière de recherche et d’évaluation en matière de médicaments innovants,
  • Des entreprises fortes de leur savoir-faire,
  • Une culture historique de coopération entre entrepreneurs, chercheurs et collectivités,
  • TEMIS Microtechniques (120 entreprises, 2 580 emplois),
  • TEMIS Santé (42 entreprises, 1 170 emplois). 

Quels sont les objectifs de la marque ?

  • Avoir une notoriété et une visibilité nationale et internationale,
  • Avoir une efficience des politiques locales par la convergence des acteurs,
  • Avoir un dynamisme et une cohésion du territoire. 

Quel est le programme de travail et d’actions ? 

  • Une communication coordonnée,
  • Une modernisation et une articulation des trois campus : Dijon, Besançon et Belfort/Montbéliard
  • Une hospitalité universitaire et une vie étudiante,
  • Un soutien à la recherche et à l’innovation,
  • Un soutien à l’internationalisation à la French Tech,
  • Conforter les liens Enseignement supérieur et de la recherche/monde socio-économique (incubateur, transferts)

Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne Franche-Comté, a déclaré « Bravo, allez-y, continuez » aux partenaires avant d’ajouter que l’« on pourra jouer dans la cour des grands » et que « la Région sera très vigilante à vos côtés. » 

Infos +

  • L’université de Franche-Comté compte aujourd’hui 30 000 apprenants.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

900 étudiants engagés dans des actions pour la santé en Franche-Comté

Piloté par l’ARS Bourgogne Franche-Comté, l’Université de Franche-Comté et le Rectorat de Besançon, le service sanitaire des étudiants en santé vise à former les futurs professionnels de santé aux enjeux de la prévention primaire. Cette année 2019, ce sont près de 900 étudiants en santé qui interviennent auprès de la population franc-comtoise pour promouvoir les comportements favorables à la santé.

Le Master 2 Droit du numérique de l’Université de Franche-Comté labellisé SecNumedu…

L’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (ANSSI) vient d’attribuer son label SecNumedu au Master 2 Droit du numérique, parcours cyberveille, cyberdéfense, cybersécurité de l’Université de Franche-Comté. C’est la première formation juridique en France à obtenir ce label habituellement réservé aux formations du numérique et de l’informatique.

« Il y avait bien une intention d’empêcher les élèves à manifester » (père d’une élève du collège Victor-Hugo )

Témoignage • Vendredi 15 mars 2019, la journée de mobilisation internationale des jeunes, collégiens, lycéens, étudiants pour le climat a mobilisé près de 1200 personnes à Besançon. Le principal du collège Victor Hugo à Besançon aurait menacé de punir les élèves s'ils n'étaient pas en cours "pour motif politique". Une information que ce dernier dément formellement, "c'est absolument faux !" nous précisait-il en fin de journée. Ce n'est pourtant pas l'avis d'un parent d'élèves qui a souhaité témoigner…

Journée portes ouvertes des CFA de Bourgogne-Franche-Comté ce samedi

Portes ouvertes samedi 16 mars • 48 centres de formations des apprentis de Bourgogne Franche-Comté ouvrent leurs portes sur un total de 115 sites pour la 8e édition des portes ouvertes des CFA. Pour les jeunes de 16 à 30 ans ( et plus 26 ans...), l'apprentissage peut-être plus que jamais une solution idéale pour entrer dans la vie active : aujourd'hui dans la région, 400 offres de contrat en apprentissage sont disponibles

2 heures de colle pour manifester pour le climat : il n’en a jamais été question selon le principal du collège Victor Hugo

Mise à jour • Ce vendredi 15 mars 2019 est une la journée de mobilisation internationale des jeunes, collégiens, lycéens, étudiants… pour le climat. Si nombreux sont celles et ceux à soutenir cette mobilisation, le principal du collège Victor Hugo à Besançon aurait menacé de punir les élèves s'ils ne sont pas en cours "pour motif politique". Une information que ce dernier dément formellement, "c'est absolument faux !" nous précise-t-il.

Mobilisation pour le climat ce vendredi à Besançon : les étudiant(e)s dispensés de cours par le président de l’université de Franche-Comté

L'Association Solidaire de défense des Étudiants (ASDE du syndicat SUD Soldaires Etudiant.es ) appelle à la mobilisation ce 15 mars 2019 à 10h00 Place de la Révolution à Besançon. Un arrêté a été pris par Jacques Bahi, président de l'université, afin de "dispenser d'obligation d'assiduité" les étudiants dans le cadre de la manifestation. Des marches pour le climat sont attendues dans toute la France ce vendredi et samedi.

Université de Bourgogne Franche-Comté : l’I-Site, pour une université fédérale unique en France

VIDEO • Après quatre mois de travail intensif, les sept établissements* de la communauté d'universités et d'établissements (COMUE) Université de Bourgogne Franche-Comté ont envoyé un plan d'action dans le cadre de l'I-Site à la ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche le 13 mars 2019. Objectif : devenir une université fédérale, un modèle unique en France, coordonnant les établissements membres.

Réforme du lycée : Des choix » « plus larges » pour « plus d’approfondissement », selon Michel Mazaudier, inspecteur d’académie

Alors que le comité technique académique (CTA) du 11 mars 2019 ne s’est pas tenu du fait du boycott de la CFDT et de la FSU, le rectorat de Besançon a tenu à tenir une conférence de presse ce mercredi afin d'évoquer la réforme du lycée et les transformations de la voie professionnelle.

Mobilisation des enseignants du premier degré ce mercredi à Besançon

Le syndicat SNUipp-FSU a appellé les enseignants du premier degré du département du Doubs à se rassembler devant la Direction des services départementaux de l'Éducation nationale (DSDEN) à Besançon à partir de 11h00 ce mercredi 13 mars 2019 afin de protester contre la loi Blanquer. Cette dernière est vivement critiquée depuis plusieurs mois par les enseignants du premier et du second degré.

L’Institution Notre-Dame Saint-Jean à Besançon ouvre ses portes samedi 16 mars !

Publi-info • L’Institution Notre-Dame Saint-Jean à Besançon vous ouvre ses portes le samedi 16 mars 2019 ! Inscrite dans l’innovation pédagogique et numérique, l’Institution Notre-Dame Saint-Jean veille au développement et au bien-être de ses élèves. C’est l’occasion pour vous de venir découvrir ses cinq établissements où les élèves sont accueillis dès l’âge de 2 ans et sont accompagnés jusqu’à Bac+3.

Besançon : découvrez le groupe scolaire Ste Famille Ste Ursule lors de ses portes ouvertes !

Publi-info • Le groupe scolaire Ste Famille | Ste Ursule à Besançon ouvre ses portes au public samedi 16 mars 2019 de 9 heures à 13 heures pour vous faire découvrir son école maternelle et primaire, son collège, sa résidence, mais aussi son centre de formation continue. L’occasion de visiter les lieux, mais aussi de rencontrer le corps enseignant et administratif.

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 -0.13
ciel dégagé
le 21/03 à 3h00
Vent
2.41 m/s
Pression
1033.17 hPa
Humidité
83 %

Sondage