Grèce: pour Moscovici, "il ne peut pas ne pas y avoir d'accord"

Publié le 27/04/2015 - 08:14
Mis à jour le 27/04/2015 - 08:48

Il ne "peut pas ne pas y avoir" d'accord avec la Grèce, a estimé dimanche 26 avril 2015 le commissaire européen aux Affaires économiques Pierre Moscovici, pour qui "la place de la Grèce est dans la zone euro".

dsc_3819.jpg

"Il ne peut pas ne pas y avoir d'accord. Nous allons tous faire ce qu'il faut pour qu'il y ait un accord", a déclaré M. Moscovici lors de l'émission Le Grand Jury RTL-LeFigaro-LCI.

Estimant que le gouvernement grec a "entendu" le message "dur, en tous cas ferme", de l'Eurogroupe qui s'est réuni vendredi 24 avril 2015 à Riga (Lettonie), le responsable européen s'est dit confiant dans la capacité des Européens de s'entendre avec la Grèce avant l'expiration fin juin du programme de sauvetage financier prévu pour Athènes.

"Nous allons accélérer le processus. Nous allons entrer maintenant dans cette négociation, j'en suis convaincu", a ajouté M. Moscovici qui a indiqué avoir parlé dimanche à deux reprises avec le ministre grec des Finances, Yanis Varoufakis, "un homme intelligent, pas toujours facile mais intelligent" et avec qui on "peut trouver un langage commun".

La Grèce est à court d'argent en raison de la stagnation des négociations avec ses créanciers, UE et FMI, et du retard pris dans le paiement de la dernière tranche de 7,2 milliards d'euros des prêts. Aucun accord n'a été trouvé vendredi à Riga lors de la réunion des ministres des Finances de la zone euro (Eurogroupe) après deux longs mois de négociations. Une sortie de la Grèce de l'euro n'est pas envisagée, a-t-il réaffirmé, citant deux récents sondages qui montrent que les Grecs souhaitent conserver la monnaie unique.

"Moi je souhaite absolument que la Grèce reste dans la zone euro. La place de la Grèce est dans la zone euro", a-t-il dit. Interrogé sur la possibilité d'un défaut de la Grèce qui ne pourrait pas rembourser une échéance, il a répondu: "Nous surveillons ça". "La Commission européenne et les institutions qui travaillent avec elle - la BCE, le FMI et les Etats-membres - tout le monde souhaite éviter cette hypothèse", a-t-il ajouté.

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

C’est en Bourgogne Franche-Comté que les dépenses contraintes sont les plus élevées selon une étude

À l’heure où la crise sanitaire a eu un impact considérable sur le pouvoir d’achat des Français avec une baisse de 0,5% en 2020, lesfurets, premier comparateur en ligne sur les dépenses contraintes, en partenariat avec CSA Research, lancent le premier Indice national des dépenses contraintes. Les résultats de cette étude, publiés le 23 novembre 2020, révèle que c'est en Bourgogne Franche-Comté que le budget des habitants est le plus important pour des dépenses contraintes...

"La Fabrique 4.0" : une unité mobile de formation aux métiers de l'Industrie

Opérationnelle depuis ce mois de novembre, la Fabrique4.0 est un camion aménagé qui  forme actuellement dix demandeurs d’emploi à la conduite d’installation de production. À partir de 2021, l’unité mobile prendra la route pour aller à la rencontre des jeunes dans les collèges et lycées de la région. Une quarantaine de dates sont programmés

Grupo Antolin Besançon réimplante ses activités sur Témis

Fournisseur à l'échelle mondiale de systèmes d’éclairage pour les constructeurs et équipementiers automobiles, le groupe Antolin - présent depuis 2012 à Besançon - à décidé de construire son usine 4.0 de plus de 21.000 m2 sur le technopole Témis à Besançon entre la rue Mantion et la Rocade. La livraison du bâtiment est programmée pour le printemps 2022.

Envie de shopping ? La liste des commerces qui proposent de la vente en livraison ou en "click & collect"

Click & Collecte - Livraison • maCommune.info vous propose pour ce deuxième confinement encore, une liste régulièrement mise à jour des commerces poursuivant leur activité en service à emporter ou en livraison à Besançon et dans le Grand Besançon... Faire ses achats de Noël dans les commerces pendant le confinement, c'est possible !

Sondage – Comptez-vous acheter un sapin de Noël cette année ?

Cette année, la fête de Noël se déroulera dans un contexte particulier de crise sanitaire, économique et sociale. Les Françaises et les Français ont-ils cœur à faire la fête (avec les gestes barrières) et décorer leur intérieur d'un sapin de Noël ? Et vous, comptez-vous acheter un sapin de Noël cette année ? C'est notre sondage de la semaine…
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.22
nuageux
le 25/11 à 12h00
Vent
3.04 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
79 %

Sondage