Grève des médecins libéraux : les hôpitaux publics assureront le manque de soins

Publié le 12/11/2015 - 14:53
Mis à jour le 12/11/2015 - 14:53

Les professionnels de santé libéraux ont annoncé une grève massive des soins (ni consultations ni gardes) du vendredi 13 au lundi 16 novembre 2015 afin de témoigner de leur opposition au projet de loi de santé visant à généraliser le tiers pays. 

dsc_1201.jpg
©damien poirier
PUBLICITÉ

Les cliniques privées s’associeront également au mouvement de grève. Les hospitaliers publics seront donc les seuls à pouvoir répondre aux besoins de santé des citoyens.

Les hôpitaux publics obligés de se mobiliser

La FHF de Bourgogne Franche-Comté s'est exprimé dans un communiqué sur la réalité du système de santé face à cette grève : "certains acteurs pensent pouvoir se dispenser de leurs obligations en fonction de leurs mécontentements ou de leur opposition à un texte de loi, [cela] va une nouvelle fois avoir des conséquences directes pour nos concitoyens mais aussi pour les personnels publics du service de santé qui vont faire face à une activité importante". La FHF souhaite souligner que les hospitaliers publics "répondront présents et assureront leurs obligations malgré les difficultés, malgré le plan d’économie qui les frappe de plein fouet et malgré les injonctions contradictoires des pouvoirs publics qui leur demandent chaque jour de faire plus avec moins" tandis que les médecins libéraux défileront dans la rue. 

Un appel aux pouvoirs publics

A l’heure où l’accès aux soins se complique de jour en jour, la FHF appelle les pouvoirs publics à "prendre des mesures fortes pour redonner à la médecine de ville toute sa place dans notre système de santé" en demandant "des mesures de renforcement de l’attractivité de l’exercice libéral" et "participation à la permanence des soins de la médecine libérale".

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Arrêté anti-pesticide à Nans-Sous-Sainte-Anne : un appel au soutien du maire devant le tribunal administratif ce jeudi à Besançon

Le maire de Nans-Sous-Sainte-Anne Emmanuel Cretin, a publié un arrêté anti-pesticide en octobre 2019 voté au conseil municipal à l'unanimité. Le préfet du Doubs a très rapidement saisi le tribunal administratif de Besançon. Le maire de la petite commune est convoqué par le juge des référés le 14 novembre prochain…

Une trentaine d’infirmier.eres de bloc opératoire manifeste au CHU de Besançon

Suite à l'appel à la grève nationale de l'Union syndicale des associations d'infirmie.eres de bloc opératoire diplômé.es d'Etat (Unaibode) dont le Syndicat national des infirmiers de bloc opératoire (Snibo), une trentaine d'infirmier.eres de bloc opératoire (Ibode) s'est rassemblée jeudi 7 novembre 2019 sur le parvis du CHU de Besançon. Pourquoi les Ibode sont-ils en grève ? Réponses…

#MoisSansTabac : l’ANPAA mobilisée en Bourgogne-Franche-Comté pour aider les fumeurs à « relever le défi »

Pour la quatrième année consécutive, les équipes de l’Association nationale de prévention en alcoologie et addictologie (ANPAA) sont mobilisées en Bourgogne- Franche-Comté pour l’opération Moi(s) sans tabac qui se déroule tout au long du mois de novembre 2019. Cette opération encourage tous les fumeurs, "à travers une approche positive et collective", à relever le défi d’un arrêt du tabac pendant au moins 30 jours.

Pollution de l’air : une journée européenne du radon

Le 7 novembre 2019 est la journée européenne consacrée au radon. Cette journée, instaurée le jour de l’anniversaire de la naissance de Marie Curie, a pour objectif de sensibiliser le public sur un polluant de l’air intérieur, "seconde cause de cancer du poumon après le tabac et avant l’amiante", indique ATMO Bourgogne Franche-Comté.

« Pour défendre notre système de santé », un rassemblement devant l’ARS à Besançon le 14 novembre 2019

Les organisations syndicales représentatives médicales et paramédicales CFDT, CGT, Solidaires ( ou SUD) et UNSA du Doubs appellent à un rassemblement de tous les salarié-es et usag-è-r-e-s pour jeudi 14 novembre 2019 pour défendre notre système de Santé et d’Action Sociale.

4ème édition du #MoisSansTabac : un village pour aller à la rencontre des fumeurs et de leur entourage

Le Ministère des Solidarités et de la Santé et Santé publique France ont lancé la 4ème édition de #MoisSansTabac en partenariat avec l’Assurance Maladie. Depuis 2016, 580 982 inscriptions au grand défi de l’arrêt du tabac ont été comptabilisées, dont 23 290 en Bourgogne-Franche-Comté. Ce dispositif propose aux fumeurs un accompagnement au sevrage jour après jour. Ce rendez-vous annuel a débuté dès le mois d’octobre 2019 pour les participants, invités à s’inscrire via la plateforme dédiée

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 -0.12
nuageux
le 15/11 à 21h00
Vent
0.84 m/s
Pression
1006 hPa
Humidité
94 %

Sondage