Grève SNCF : la Fnaut Bourgogne Franche-Comté souhaite que les usagers soient dédommagés

Publié le 16/06/2016 - 11:34
Mis à jour le 16/06/2016 - 11:34

Des cheminots de la SNCF sont en grève plus ou moins soutenue depuis mai 2016. Pour la Fédération nationale des associations d'usagers des transports (Fnaut) Bourgogne Franche-Comté, indique une "absence de lisibilité sur les motifs et la durée du conflit et conséquences pour le service public ferroviaire".

dsc_8595.jpg
© damien poirier
PUBLICITÉ

Pour la Fnaut, « Entre un État qui ne reprend la main sur l’ entreprise SNCF que pour la fragiliser a? moyen terme et une concurrence des modes collaboratifs (covoiturage) et de?re?gule?s ( transport par autocar) qui est une re?alite?, le transport ferroviaire de voyageurs, mais aussi de fret, devra faire preuve de plus de fiabilite? et d’attractivite? pour redonner confiance aux usagers et clients. »

« Remboursés ou voir leur abonnement prolongé » 

Elle ajoute que « Dans cette attente, les usagers dont la vie quotidienne est rendue complique?e, les frontaliers et les navetteurs de l’axe Auxerre-Paris le plus charge? de la re?gion par exemple, qu’ils soient titulaires d’abonnements ou usagers re?guliers doivent e?tre rembourse?s ou voir leur abonnement prolonge? au prorata du nombre de jours de gre?ve constate?s. » 

La Fédération nationale des associations d’usagers des transports demande que la future convention TER qui sera négociée entre la Région Bourgogne Franche-Comté et la SNCF intègre systématiquement des dispositions pour dédommager les voyageurs réguliers en cas de perturbation récurrente, et ce quelle qu’en soit la cause. 

(Communiqué)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

La Licra soutient la mère voilée au conseil régional

La Licra soutient la mère voilée au conseil régional

Les "Licra" (ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme) de Besançon et Dijon ont annoncé qu’elles accompagneraient la mère voilée dans ses démarches en estimant qu’elle ne méritait pas le bruit et la fureur alors qu’« elle accomplissait un paisible devoir civique » en accompagnant la classe de son fils au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté. 

Annie Genevard sur l’incident du voile : « la méthode était détestable, mais sur le fond… »

Annie Genevard sur l’incident du voile : « la méthode était détestable, mais sur le fond… »

La députée du Doubs Annie Genevard (LR), invitée du « petit déjeuner politique » de Sud Radio ce lundi 15 octobre 2019, a réagi à « l’incident du voile » du conseil régional de Bourgogne Franche-Comté. Et a globalement suivi la ligne directrice des Républicains, avec son président Christian Jacob demandant l’interdiction du voile durant les sorties scolaires…

Fatima, la maman voilée s’exprime…

Fatima, la maman voilée s’exprime…

La mère voilée originaire de Belfort qui a déclenché malgré elle la sortie du RN  Julien Odoul au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté s'exprime dans un entretien au site islamophobie.net du collectif contre l'islamophobie en France. Elle souhaite que son fils "passe à autre chose" mais semble garder un goût amer de cette expérience... 

Femme voilée au conseil régional : 90 personnalités demandent à Macron de condamner une « agression »

Femme voilée au conseil régional : 90 personnalités demandent à Macron de condamner une « agression »

Ce mardi 15 octobre 2019, un collectif de 90 personnalités, dont l'acteur Omar Sy, demande "urgemment" à Emmanuel Macron de condamner "l'agression" dont a été victime la femme voilée prise à partie par un élu RN alors qu'elle accompagnait une sortie scolaire au conseil régional de Bourgogne-Franche Comté.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 19.36
couvert
le 20/10 à 12h00
Vent
0.6 m/s
Pression
1006.36 hPa
Humidité
75 %

Sondage