Grippe aviaire H5N8 : quelles conséquences en Franche-Comté ?

Publié le 06/12/2016 - 16:12
Mis à jour le 06/12/2016 - 17:01

À la suite de la découverte de plusieurs foyers dans des élevages du Sud-Ouest et dans la faune sauvage dans le Pas-de-Calais et la Haute-Savoie, la France a relevé ce mardi 6 décembre le niveau de risque de grippe aviaire de "modéré" à "élevé" sur l’ensemble du territoire métropolitain. Quelles sont les mesures prises localement ?

PUBLICITÉ

Ce mardi 6 décembre 2016, le ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt a décidé de relever le niveau de risque vis-à-vis de la maladie au niveau « élevé » sur l’ensemble du territoire national. Plusieurs foyers d’influenza aviaire hautement pathogène H5N8 ont en effet été découverts dans le Sud-Ouest, le Pas-de-Calais et la Haute-Savoie.

Dans un communiqué, le ministère explique que « ce choix a été motivé par l’évolution rapide de la situation sanitaire en France et dans plusieurs pays d’Europe et par la découverte de foyers en dehors des zones à risque particulier (zones d’arrêt sur la route des oiseaux migrateurs). »

Le risque « élevé » entraîne la mise en place de mesures de protection renforcées, concernant notamment les élevages commerciaux de volailles, les basses-cours, et la chasse.

  • En Franche-Comté, comme dans le reste du territoire, les élevages de volailles et les basses-cours doivent être confinées pour empêcher tout contact avec les oiseaux sauvages.
  • Tout rassemblement de volailles vivantes est interdit, en particulier les marchés de volailles vivantes (dérogations possibles suivant certaines dispositions).
  • Interdiction de lâchers de gibiers à plume

Pour le département, les demandes de dérogations sont à adresser à la DDCSPP du Doubs, 11 bis rue Nicolas Bruand, 25043 BESANCON cedex (ddcspp@doubs.gouv.fr.)

La préfecture du Doubs rappelle « qu’en parallèle de ces dispositions, des mesures de biosécurité strictes doivent être respectées dans toutes les exploitations de volailles et par toutes les personnes susceptibles de rentrer dans les élevages de volailles du territoire national. Toute mortalité anormale doit être signalée à votre vétérinaire ou à la direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations du Doubs. La gestion de ce nouvel épisode d’influenza aviaire dépend de la mobilisation et l’engagement de tous les acteurs du secteur.« 

Les mesures et les dérogations sont détaillées à l’adresse suivante: http://agriculture.gouv.fr/les-mesures-et-indemnisations, dans la rubrique Gestion des nouveaux cas H5N8

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

5 conseils pour retrouver un poids santé cet automne avec Energy Slim et sans régime !

5 conseils pour retrouver un poids santé cet automne avec Energy Slim et sans régime !

Publi-info vidéo • Régulièrement, nous avons envie de perdre quelques kilos, mais sommes sceptiques quant à l’efficacité des régimes. Peut-être est-ce le bon moment pour se tourner vers Energy Slim ? Pour bien démarrer, Delphine Huet, partenaire Energy Slim installée Place de la Révolution à Besançon, nous prodigue 5 conseils pour retrouver un « poids santé ».

Monoxyde de carbone : 177 personnes intoxiquées en un an dans la région

Monoxyde de carbone : 177 personnes intoxiquées en un an dans la région

L'Agence Régionale de Santé met en garde contre les risques d'intoxication au monoxyde de carbone et donne des conseils de prévention ; car l'intoxication au monoxyde de carbone reste trop peu connue, elle qui est pourtant responsable de plusieurs centaines de morts en France chaque année. En Bourgogne Franche-Comté, presque 180 personnes ont été intoxiquées en un an.

Urgences : Buzyn dévoile un « pacte de refondation » à 750 millions, sans lits supplémentaires

Urgences : Buzyn dévoile un « pacte de refondation » à 750 millions, sans lits supplémentaires

Acculée par la grève inédite touchant les services d'urgences depuis près de six mois, la ministre de la Santé Agnès Buzyn a détaillé ce lundi 10 septembre 2019 un "pacte de refondation" de 750 millions d'euros sur trois ans, mais ne prévoyant ni les lits ni les effectifs supplémentaires réclamés par les grévistes. La CGT a annoncé lundi soir qu'elle maintenait son appel à manifester mercredi.

Quels réflexes adopter face aux tiques ?

Quels réflexes adopter face aux tiques ?

Dans le cadre du plan national de lutte contre la maladie de Lyme et les maladies transmissibles par les tiques, la Ville de Besançon organise cette année encore, une campagne d’information et de prévention pour le grand public sur les morsures de tiques pour sensibiliser les Bisontins aux bonnes pratiques à adopter lors d’activités dans la nature.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 7.76
ciel dégagé
le 16/10 à 3h00
Vent
2.804 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
94 %

Sondage