Hadopi : le contenu du courriel d'avertissement rendu public

Publié le 28/09/2010 - 14:34
Mis à jour le 28/09/2010 - 14:34

La Haute autorité pour la diffusion des oeuvres et la protection des droits sur internet (Hadopi) a rendu public ce mardi le contenu du courriel d'avertissement qu'elle adressera aux personnes ayant illégalement téléchargé du contenu sur le réseau mondial.

PUBLICITÉ
«Attention, votre accès à internet a été utilisé pour commettre des faits, constatés par procès-verbal, qui peuvent constituer une infraction pénale», prévient, au début, ce message long de deux pages.
 
Après un exposé des griefs adressés au destinataire, le courriel rappelle les risques encourus à la suite du téléchargement illégal d’une oeuvre mais aussi les droits de l’internaute visé.
 
En cas de récidive, «le juge judiciaire, saisi par la Hadopi, pourrait alors prononcer une suspension de cet accès ainsi que, le cas échéant, une peine d’amende», est-il également écrit.
 
Aucun détail sur le téléchargement incriminé n’est présent dans le courriel: pour obtenir des précisions, il faudra remplir un formulaire sur le site de la Haute autorité (http://www.hadopi.fr/), pas encore en ligne, envoyer un courrier postal ou téléphoner au 09.69.32.90.90.
 
Un paragraphe insiste sur les raisons qui incitent à la protection du droit des auteurs, soulignant que le piratage «représente un grave danger pour l’économie du secteur culturel».
 
En outre, la Hadopi a détaillé dans un communiqué séparé les règles permettant d’attester de l’authenticité des courriels reçus.
 
Ils doivent ainsi contenir les coordonnées de l’internaute et ne proposent pas de lien à cliquer, d’achat d’un logiciel, de demande de somme d’argent ou d’invitation à se connecter à un espace personnalisé sur un site internet.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

La Licra soutient la mère voilée au conseil régional

La Licra soutient la mère voilée au conseil régional

Les "Licra" (ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme) de Besançon et Dijon ont annoncé qu’elles accompagneraient la mère voilée dans ses démarches en estimant qu’elle ne méritait pas le bruit et la fureur alors qu’« elle accomplissait un paisible devoir civique » en accompagnant la classe de son fils au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté. 

Annie Genevard sur l’incident du voile : « la méthode était détestable, mais sur le fond… »

Annie Genevard sur l’incident du voile : « la méthode était détestable, mais sur le fond… »

La députée du Doubs Annie Genevard (LR), invitée du « petit déjeuner politique » de Sud Radio ce lundi 15 octobre 2019, a réagi à « l’incident du voile » du conseil régional de Bourgogne Franche-Comté. Et a globalement suivi la ligne directrice des Républicains, avec son président Christian Jacob demandant l’interdiction du voile durant les sorties scolaires…

Fatima, la maman voilée s’exprime…

Fatima, la maman voilée s’exprime…

La mère voilée originaire de Belfort qui a déclenché malgré elle la sortie du RN  Julien Odoul au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté s'exprime dans un entretien au site islamophobie.net du collectif contre l'islamophobie en France. Elle souhaite que son fils "passe à autre chose" mais semble garder un goût amer de cette expérience... 

Femme voilée au conseil régional : 90 personnalités demandent à Macron de condamner une « agression »

Femme voilée au conseil régional : 90 personnalités demandent à Macron de condamner une « agression »

Ce mardi 15 octobre 2019, un collectif de 90 personnalités, dont l'acteur Omar Sy, demande "urgemment" à Emmanuel Macron de condamner "l'agression" dont a été victime la femme voilée prise à partie par un élu RN alors qu'elle accompagnait une sortie scolaire au conseil régional de Bourgogne-Franche Comté.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.31
forte pluie
le 19/10 à 18h00
Vent
0.83 m/s
Pression
1007.51 hPa
Humidité
98 %

Sondage