Hausse du smic, livret A doublé… Tout ce qui change ce 1er août 2022

Publié le 01/08/2022 - 10:03
Mis à jour le 01/08/2022 - 10:03

À partir de lundi, le smic augmente de 2,01 %, à 1 329,06 euros net, tandis que l’état d’urgence sanitaire prend fin, après deux ans de pandémie.
 
 

 © Alexane Alfaro
© Alexane Alfaro

L'examen en première lecture du projet de loi pouvoir d'achat se poursuit au Sénat, « sujet de préoccupation numéro un » du gouvernement comme des Français. L'indice des prix à la consommation vient de franchir la barre des 6 % en juillet (+ 6,1 % sur un an après + 5,8 % en juin).

De la hausse du smic à celle du livret A, en passant également par la fin des cadres juridiques d'exception face au Covid-19, voici ce qui change dès le lundi 1er août.

Augmentation automatique du smic

Du fait de la forte inflation, le smic (salaire minimum interprofessionnel de croissance) augmente automatiquement le 1er août de 2,01 %. Pour un temps plein, le smic mensuel passe ainsi de 1 302,64 euros à 1 329,06 euros net. Le smic horaire évolue de 8,58 euros à 8,76 euros. Il s'agit de la quatrième augmentation du smic en moins d'un an, la dernière ayant eu lieu le 1er mai, avec une hausse de 2,65 %. En sus de la revalorisation annuelle du 1er janvier, le smic est augmenté mécaniquement en cours d'année du montant de l'inflation (calculé pour les 20 % des ménages ayant les revenus les plus faibles) si celui-ci dépasse 2 % par rapport à la dernière hausse.

Doublement du taux du livret A

Le taux du livret A, produit d'épargne détenu par le plus de Français, atteint 2 % à compter du 1er août. C'est la deuxième hausse cette année, après un premier doublement du taux au 1er février, de 0,5 %, un plancher historique, à 1 %. Le doublement du taux, proposé par le gouverneur de la Banque de France le 14 juillet et accepté dans la foulée par le gouvernement, s'explique par la hausse des prix observée ces derniers mois, qui a atteint 6,1 % sur un an en juillet.

Quant au taux du livret d'épargne populaire, réservé aux personnes aux revenus modestes (au maximum 20 296 euros annuels pour une personne seule), il passe de 2,2 % à 4,6 %. Il faut remonter à 1998 pour avoir un taux comparable (4,5 %).

Versement de l'allocation de rentrée scolaire

L'allocation de rentrée scolaire (ARS) est versée fin août, sous conditions de ressources, aux familles ayant au moins un enfant scolarisé âgé de 6 à 18 ans. Elle fait partie des prestations qui doivent augmenter de 4 % dans le cadre du projet de loi pouvoir d'achat pour faire face à l'inflation. Pour la rentrée 2022, son montant est de 376,98 euros par enfant âgé de 6 à 10 ans ; 397,78 euros par enfant âgé de 11 à 14 ans et 411,56 euros par enfant âgé de 15 à 18 ans.

Fin de l'état d'urgence sanitaire

Après plus de deux ans de pandémie, l'état d'urgence sanitaire, cadre juridique d'exception décrété face à la crise, prendra fin le 1er août. Il y aura peu de conséquences concrètes, les principales restrictions étant déjà levées. Seules deux mesures restent à l'ordre du jour : le maintien du suivi qui permet de connaître le nombre de cas ou d'hospitalisations, et la possibilité d'imposer un test négatif pour les voyageurs quittant ou retrouvant la métropole ou les outre-mers. Par ailleurs, le conseil scientifique, créé en début de pandémie, va disparaître mais le ministère de la Santé a promis de le remplacer rapidement par une version plus pérenne.

Remise carburant

La remise carburant de 15 centimes/litre hors taxes, appliquée depuis le 1er avril a été prolongée jusqu'au 31 août.

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

« Passoires thermiques »: l’audit énergétique obligatoire à nouveau reporté

Nouveau report pour l'entrée en vigueur de l'audit énergétique obligatoire en cas de vente d'une maison ou d'un immeuble en monopropriété classé F ou G au titre du diagnostic de performance énergétique (DPE). Cette mesure visant à lutter contre les "passoires thermiques"a été reportée au 1er avril 2023, a annoncé début août Olivier Klein, le ministre du Logement

Alstom : le site de Reichshoffen cédé à l’espagnol CAF

Le site Alstom de trains régionaux à Reichshoffen dans le Bas-Rhin est passé entre les mains de l’espagnol CAF le 1er août 2022. Il s'agit de l'ultime étape de la réorganisation du constructeur ferroviaire imposée par Bruxelles après l’acquisition de Bombardier Transport.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 21.55
nuageux
le 15/08 à 18h00
Vent
2.7 m/s
Pression
1009 hPa
Humidité
64 %

Sondage