Hausse du temps de travail : PSA Vesoul améliore ses contreparties aux salariés (syndicats)

Publié le 30/05/2018 - 10:50
Mis à jour le 17/04/2019 - 10:23

La direction de PSA Vesoul (Haute-Saône) a proposé de meilleures compensations à la hausse du temps de travail qu’elle 
prévoit sur le site de 3.000 salariés, centre mondial de stockage des pièces détachées du constructeur automobile, a-t-on appris ce mardi 29 mai 2018 de source syndicale.

 ©
©
  • La direction maintient son projet de relever la durée du travail de 35h à 37h45 par semaine, mais avec une augmentation de salaire de 3,1 % au lieu de 2,86 %. Elle promet aussi 75 embauches sur trois ans, ont rapporté les syndicats FO, CFTC et CFE-CGC.

Ces propositions ressortent d'une seconde réunion de négociations mardi, une semaine après leur démarrage. L'entreprise s'engage aussi à exclure l'externalisation c'est-à-dire le sous-traitement d'activité jusqu'en 2021 sur le site et à y investir 20 
millions d'euros, en cas de signature d'un accord, qui pourrait en outre être révisé chaque année par une "clause de revoyure".

Des "impératifs de compétitivité"

Selon les syndicats, PSA justifie la remise en cause des 35 heures par les "impératifs de compétitivité" de ce site logistique soumis à la concurrence des groupes spécialisés, voire d'acteurs de l'e-commerce comme Amazon. Les trois organisations, qui s'étaient déclarées favorables au projet dans son principe, ont salué les "avancées" tout en restant vigilantes et en 
souhaitant d'autres améliorations.

Nous "prenons acte et allons consulter les salariés pour savoir si les contreparties leur semblent suffisantes", a réagi Jean-Paul Guy, délégué CFTC. La CFTC, 2e en terme de représentation maintient sa demande de 150 embauches, a précisé son représentant.

"La priorité, c'est la consultation du personnel"

"La priorité, c'est la consultation du personnel", a également souligné Sébastien Galmiche, délégué FO, premier syndicat du site, qui réclame une prime si les objectifs de compétitivité sont atteints. "Nous sommes conscients des enjeux, mais les salariés ne doivent pas être  la seule variable d'ajustement", a dit Thierry Pagot, délégué CFE-CGC.

La CGT, troisième syndicat en importance, a confirmé son opposition. "0,24  % de salaire en plus, c'est un tout petit recul de la direction et le reste sera toujours du travail gratuit", a déclaré à l'AFP son délégué Cédric Fischer.

7,8 % de hausse du temps de travail

Les 3,1 % d'augmentation salariale sont à comparer à 7,8 % de hausse du temps de travail, a-t-il rappelé et "il n'y a pas de garantie ni d'embauches, ni de renoncement à l'objectif de supprimer 150 emplois", en fait des départs volontaires envisagés sur trois ans. La prochaine réunion de négociations est prévue le 6 juin, dans l'objectif pour la direction de signer mi-juin, ont indiqué les syndicats.

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Lancement d’un observatoire du foncier régional

Le 7 décembre 2023, la région Bourgogne Franche-Comté annonce l'inauguration d'un Observatoire du foncier économique (OFER BFC), un nouvel outil proposant une analyse détaillée des sites et du foncier économique régional, afin de les intégrer dans un développement économique durable.

Shopping de Noël : des ateliers de dégustation festifs pour la période de Noël proposés par l’école des vins de Bourgogne…

1 jour 1 cadeau • Jusqu’au 21 décembre 2023, découvrez notre nouvelle rubrique "Le Shopping de Noël" sur maCommune.info avec une idée cadeau par jour pour vous aider à préparer votre Noël 2023 et gâter vos proches. Aujourd’hui, coup de projecteur sur l'école des vins de Bourgogne

Vers une accélération du développement des énergies renouvelables à Besançon…

Depuis le début du mandat de Anne Vignot, les services ont décidé d’accélérer le développement des énergies renouvelables sur le patrimoine bisontin afin de renforcer la bascule vers des énergies décarbonées et de maitriser la facture énergétique. Ce dossier sera soumis au conseil municipal de Besançon jeudi 7 décembre 2023.

Tout ce que vous devez savoir sur les ”Bonus réparation” avec Benjamin Capelli

Machine à laver, téléviseur, téléphone, aspirateur, machine à café, cuisinière, chaussures, vêtements… Le bonus réparation, prévu par la loi anti-gaspillage pour une économie circulaire (AGEC) et déployé depuis décembre 2022, est un montant déduit directement de la facture du consommateur qui se rend chez un réparateur labellisé pour faire réparer son produit. On fait le point avec Benjamin Capelli, juriste pour l’UFC Que choisir Doubs - Territoire de Belfort à Besançon.

Laïcité : la ligue de l’enseignement du Doubs dans les écoles

Comme tout au long de l’année, et particulièrement pendant la semaine du 9 décembre 2023, semaine de la Laïcité, le fédération du Doubs de la Ligue de l’enseignement organise des évènements dans les écoles pour informer sur ce principe, cette loi dont l’objectif premier est de ”réunir ce qui est épars” et non de diviser…

Shopping de Noël : une douce nuit à l’Hôtel Le Lac

1 jour 1 cadeau • Jusqu’au 21 décembre 2023, découvrez notre nouvelle rubrique "Le Shopping de Noël" sur maCommune.info avec une idée cadeau par jour pour vous aider à préparer votre Noël 2023 et gâter vos proches. Aujourd’hui, coup de projecteur sur une douce nuit à l'Hôtel Le Lac à Malbuisson.

Shopping de Noël : offrez une box couronne de fleurs séchées de la boutique Petite Fleur

1 jour 1 cadeau • Jusqu’au 21 décembre 2023, découvrez notre nouvelle rubrique "Le Shopping de Noël" sur maCommune.info avec une idée cadeau par jour pour vous aider à préparer votre Noël 2023 et gâter vos proches. Aujourd’hui, coup de projecteur sur la boutique Petite Fleur à Besançon.

Sondage – Pensez-vous offrir des cadeaux de seconde main pour Noël ?

Que ce soit pour des raisons écologiques, économique ou encore pour lutter contre la surconsommation de plus en plus de Français ont pris l’habitude de vendre et d’acheter des produits de seconde main. Mais à l’approche de Noël, difficile de ne pas succomber à l’appel des produits neufs… Et vous ? En ce qui vous concerne, envisagez-vous d’offrir des cadeaux de seconde main pour Noël ou êtes-vous plus réticent à l’idée d’offrir autre chose que du neuf à vos proches ? C’est notre sondage de la semaine.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 5.95
pluie modérée
le 08/12 à 6h00
Vent
5.76 m/s
Pression
1010 hPa
Humidité
92 %