Alerte Témoin

Haute-Saône: des couleuvres en fuite sèment la panique dans un immeuble

Publié le 26/02/2012 - 21:06
Mis à jour le 26/02/2012 - 21:10

Deux couleuvres américaines échappées de leur vivarium perturbent sérieusement la tranquillité des habitants d'un petit immeuble de la commune de Faverney en Haute-Saône, même si elles ne sont pas venimeuses, a-t-on appris dimanche auprès des pompiers et des gendarmes.

PUBLICITÉ

Un collectionneur qui possédait cinq couleuvres américaines, pouvant mesurer jusqu'à 1,50 mètre de long, a laissé s'échapper ses reptiles vendredi. Il a pu en rattraper deux mais les trois autres ont disparu dans les gaines d'aération de ce petit immeuble qui compte huit appartements, selon les

pompiers qui ont confirmé une information de l'Est Républicain. L'une des trois fuyardes a pu être rattrapée samedi mais deux étaient encore en fuite dimanche matin, ce qui ne manquait pas d'inquiéter les habitants de cette tranquille bourgade d'un millier d'habitants.



"L'ensemble des locataires ont été avertis et rassurés, et le maire a fait appel à un piégeur de serpents professionnel", ont précisé les pompiers.   "Ce sont des animaux en vente libre dans les animaleries, ils sont plutôt destinés aux débutants qui souhaitent s'initier aux reptiles", ont expliqué les gendarmes, ajoutant: "A priori les deux couleuvres sont encore dans l'immeuble: elles aiment plutôt la chaleur et vu le temps qu'il fait elles ne sont sans doute pas sorties".

Le propriétaire était en règle et les reptiles "ne présentent un danger quepour les personnes phobiques", qui auraient très peur des serpents. Selon l'Est Républicain, plusieurs locataires ont préféré quitter les lieux pour aller passer une nuit plus tranquille chez des parents.

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle pour trois communes de la Haute-Saône

Suite aux mouvements de terrain différentiels consécutifs à la sécheresse et à la réhydratation des sols, l’état de catastrophe naturelle a été reconnu à trois nouvelles communes du département de Hate-Saône, par arrêté interministériel en date du 28 janvier 2020 publié au Journal Officiel le 13 février 2020.

Partagez vos bonnes idées et vos initiatives pour la planète avec la Bourgogne-Franche-Comté !

La région organise du 29 juin au 5 juillet 2020 sur l'ensemble du territoire un festival des solutions écologiques afin de rendre visibles les initiatives des citoyens, des acteurs publics et privés, qui agissent au quotidien contre le dérèglement climatique et la préservation de la biodiversité. Les inscriptions sont lancées…

Tempête Ciara : la Franche-Comté passe en vigilance jaune

Mise à jour à 10h22 •

13 départements sont toujours en vigilance orange aux vents violents contre 42 dimanche soir. La Bourgogne Franche-Comté est désormais en vigilance jaune pour le Doubs, la Haute-Saône, le Territoire de Belfort, la Côte d'Or et l'Yonne. Voici les prévisions et le point sur les conséquences de cette tempête.

Ciara : le calme avant la tempête

Avis de tempête.  Ciara  va toucher une partie de l’Europe, notamment la Grande-Bretagne avec de très fortes rafales de vents jusqu’à 140 km/h, sur le nord de la France, et sur la Belgique et sur la Belgique, a indiqué Météo-France.35 départements sont en vigilance orange. Les départements de  Bourgogne Franche-Comté son en vigilance jaune, à l'exception de l'Yonne en orange.

Station de Métabief

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 3.88
couvert
le 21/02 à 9h00
Vent
0.87 m/s
Pression
1033 hPa
Humidité
75 %

Sondage