Haute-Saône : interdiction de consommer l'eau distribuée par les syndicats de Choye et de Velesmes-Echevannes

Publié le 19/12/2018 - 08:55
Mis à jour le 19/12/2018 - 08:59

Les eaux du réseau ont été reconnues impropres à la consommation ce 18 décembre 2018 pour les femmes enceintes et les nourrissons par l'Agence Régionale de Santé (ARS).  

© Ronporter via Pixabay
 ©
© Ronporter via Pixabay ©

"La concentration en nitrates supérieure à 50mg/L dans l'eau peut être à l'origine de méthémoglobinémie chez les nourrissons (diminution de la capacité du sang à transporter l'oxygène).

Voici les mesures à prendre (en attendant les prochaines analyses) :

  • Pour la boisson, la glace et les glaçons, le lavage des dents, ainsi que la préparation des biberons et des aliments, il ne devra être utilisé que des eaux embouteillées (qu’il convient d’utiliser rapidement après ouverture)
  • Pour les autres usages (toilette corporelle, linge, vaisselle, WC, lavage des sols), l’eau du robinet pourra être utilisée.
  • En cas de doute d'ordre médical, vous pouvez interroger votre médecin traitant.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Covid-19 : la vague monte « fortement » en Bourgogne-Franche-Comté

La circulation du virus s'est encore accélérée en Bourgogne-Franche-Comté avec un taux d'incidence de 346 cas pour 1000.000 habitants en Bourgogne-Franche-Comté. Le Jura est le troisième département de France le plus touché par la cinquième vague et les conséquences commentent à peser sur le système de santé. L'agence régionale de santé enjoint la population à renouer avec les gestes barrières.

Covid-19 : huit cas d’Omicron relevés, Delta ne relâche pas la pression

Le nombre de cas d'infections au variant Omicron détecté en France se monte désormais à huit dont un dans le Haut-Rhin, selon le dernier bilan actualisé de l'agence sanitaire Santé publique France. Mais la menace actuelle reste le variant Delta avec des contaminations qui s'envolent. Un conseil de défense sanitaire est programmé lundi.

Covid-19 : les derniers indicateurs ne sont pas bons (non plus) en Bourgogne-Franche-Comté

Le taux d'incidence dépasse désormais les 300 cas pour 100.000 habitants en Bourgogne-Franche-Comté avec un taux de positivité des tests désormais à 6 %. Le Jura connaît toujours le taux d'incidence le plus élevé (448 cas pour 100.000 habitants) devant le Doubs (375) et le Territoire de Belfort (315). Les hospitalisations sont aussi en augmentation.

Omicron : les personnes vulnérables non vaccinées doivent éviter de voyager

lors que le nouveau variant Omicron suscite toutes les inquiétudes, l’Organisation mondiale de la santé a dévoilé de nouvelles recommandations, mardi 30 novembre. Les personnes à risque non vaccinées contre le Covid-19, y compris les plus de 60 ans ou celles ayant des comorbidités (maladie cardiaque, cancer et diabète), doivent éviter de voyager dans les zones où la transmission locale du coronavirus existe.  
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 1.45
couvert
le 06/12 à 9h00
Vent
0.81 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
96 %

Sondage