Impôts sur le revenu : et l'on reparle du prélèvement à la source…

Publié le 14/04/2015 - 16:50
Mis à jour le 14/04/2015 - 17:19

En lançant  la campagne 2015 de l'impôt sur le revenu, le  ministre des Finances a insister sur l'amplification qu'il veut donner aux déclarations en ligne sur internet. Michel Sapin en a profité pour indiquer qu'il n'excluait pas de remettre sur le métier le prélèvement à la source…

dsc_1070.jpg
dsc_1070.jpg
PUBLICITÉ

Quelque 37 millions de foyers fiscaux pourront dès ce mercredi 15 avril 2045  déclarer en ligne leurs revenus. Une nouvelle fois, les délais sont plus importants pour ceux qui font leur déclaration en ligne (jusqu'au 9 juin 2015 selon els départements : 2 juin dans le Doubs et le Jura et 9 juin dans le Territoire-de-Belfort et en Haute-Saône alors que les déclarations papier ont jusqu'au 19 mai. 

M Sapin : "L'impôt va baisser ou être annulé pour plus de neuf millions de foyers fiscaux"

 Michel Sapin a rappelé que "pour la première fois depuis 2010, un contribuable dont la situation ne change pas ne paiera pas plus d'impôt sur le revenu". Le gouvernement a en effet prévu dans sa loi de finances pour 2015 un allègement d'impôt pour les plus bas salaires, passant notamment par la suppression de la première tranche d'impôt. Le seuil d'entrée dans l'impôt sur le revenu est désormais de 9.690 euros, contre 6.011 euros auparavant.

"L'impôt va baisser ou être annulé pour plus de neuf millions de foyers fiscaux", a décrit M. Sapin, parlant d'environ 3 millions de Français sortant purement et simplement de l'impôt. Il a assuré que cette baisse se ferait sans augmentation pour les autres catégories de contribuables.

Les "avantages" de la déclaration en ligne 

"Leur avis d'imposition porteront la mention expresse indiquant qu'ils ont bénéficié de cette baisse", a-t-il ajouté. Le ministre a de nouveau défendu les "avantages" de la déclaration en ligne par rapport au papier, rappelant que désormais un tiers (36%) des contribuables déclaraient sur internet et que "près de 5 millions de foyers" ont opté pour le tout dématérialisé. "Nous travaillons aujourd'hui à des modalités qui permettraient d'amplifier ce mouvement au cours des années qui viennent, 2016 et 2017", a-t-il assuré.

Le prélévement à la source ? 

 Interrogé, M. Sapin a également donné ses faveurs au principe du prélèvement à la source, qui avait été rapidement abandonné après 2012 car jugé trop complexe à mettre en oeuvre. Parlant d'une "bonne idée", le ministre a expliqué avoir la "volonté" d'"une simplification, et la simplification, ce serait la retenue à la source, un dispositif qui, en soi lorsqu'il marche, lorsqu'il est mis en place depuis de nombreuses années dans certains pays, est très satisfaisant", a-t-il détaillé.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Département du Doubs : 80 millions d’euros d’investissements pour 2020

Département du Doubs : 80 millions d’euros d’investissements pour 2020

Christine Bouquin, présidente du Conseil Départemental du Doubs, a présenté ce 21 octobre 2019 les grandes orientations budgétaires pour l’année 2020. Et selon elle, «on continue de monter en puissance » avec 80 millions d'euros d'investissements prévus pour l'an prochain…

« Macron, réponds-nous » : trois convois de tracteurs à Besançon mardi 22 octobre

« Macron, réponds-nous » : trois convois de tracteurs à Besançon mardi 22 octobre

La Fédération nationale des syndicats d'exploitants agricoles et les Jeunes agriculteurs appellent à une mobilisation nationale mardi 22 octobre 2019. Trois convois de tracteurs circuleront à Besançon pour arriver devant la préfecture du Doubs à 11 heures. Objectif : interpeller      le président de la République Emmanuel Macron.

ID Soudage, Rue Jouchoux à Besançon pour mieux servir ses clients

ID Soudage, Rue Jouchoux à Besançon pour mieux servir ses clients

Publi-Info • En ouvrant, début octobre, ses nouveaux locaux Rue Jouchoux à Besançon, Nicolas Donard, directeur d’ID Soudage, souhaitait se donner les moyens de mieux servir ses clients. Quoi de plus normal lorsque les solutions proposées à ses clients sont liées à trois univers allant de la soudure au travail du métal, en passant par la sécurité au travail ?

Peugeot accueille à Besançon sa nouvelle star, la 208 et bientôt la e-208

Peugeot accueille à Besançon sa nouvelle star, la 208 et bientôt la e-208

Publi-Info • Il y a quelques jours, Yves Dejean directeur de Peugeot Besançon accueillait près de 500 personnes dans ses locaux pour présenter la toute nouvelle 208, en attendant sa sœur jumelle, électrique, la e-208. Dans les semaines qui viennent les équipes de Peugeot Besançon seront à votre disposition pour vous présenter la star de cette fin d’année.

Micro-brasserie Les2FÛTS : « Intégrer Coopilote a facilité le démarrage de mon entreprise »

Micro-brasserie Les2FÛTS : « Intégrer Coopilote a facilité le démarrage de mon entreprise »

Dans le cadre des rencontres "Bienvenue dans mon entreprise" proposées par Coopilote, coopérative d'entrepreneurs salariés à Besançon, la micro-brasserie Les2FÛTS a ouvert ses portes pour découvrir et échanger autour de leur activité et de l’entrepreneuriat… L'occasion de faire un focus sur cette petite entreprise artisanale bisontine. 

Sanctions américaines : la Côte-d’Or offre du Bourgogne à Trump pour le faire changer d’avis

Sanctions américaines : la Côte-d’Or offre du Bourgogne à Trump pour le faire changer d’avis

Le département de Côte-d'Or va envoyer deux bouteilles de Bourgogne au président américain Donald Trump pour tenter de le faire changer d'avis sur les sanctions douanières contre l'Union Européenne, qui doivent viser le vin français, a annoncé son président François Sauvadet le 14 octobre 2019 sur Twitter.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 13.36
couvert
le 23/10 à 15h00
Vent
1.25 m/s
Pression
1012 hPa
Humidité
85 %

Sondage