Indemnités des élus régionaux : "les conseillers Républicains, de la Droite et du Centre ont été les seuls à s'opposer"

Publié le 13/02/2016 - 11:29
Mis à jour le 13/02/2016 - 19:10

Dans un communiqué, François Sauvadet revient sur la décision de la nouvelle présidente de Région, Marie-Guite Dufay, de faire voter une augmentation de plus de 300 euros des indemnités des élus. « Une position d’autant plus inacceptable », selon lui, « dans le contexte de souffrance et de précarité grandissante ».

François Sauvadet ©Alexane Alfaro ©
François Sauvadet ©Alexane Alfaro ©

Après la pétition d’une citoyenne

"Loin des priorités que devraient être la lutte contre le chômage, pour l’emploi et le développement économique, les bancs socialistes de Mme Dufay, dopés par la complaisance d’un Front National abstentionniste, ont indiqué par la voix du 1er Vice-Président récemment qu’ils ne souhaitaient pas revenir sur cette décision. C’est une profonde erreur", indique le Président du groupe de l’Union des Républicains, de la Droite et du Centre du Conseil régional de Bourgogne Franche-Comté, qui précise au passage que les conseillers régionaux de son parti étaient les seuls à s'y opposer.

Une dépense de 3,5 millions d'euros sur la durée du mandat

Rappelant la promesse du Gouvernement socialiste de réaliser des économies au travers de la fusion des régions, François Sauvadet ajoute par ailleurs que cette mesure "se traduira sur la durée du mandat par un coût de 3,5 millions d’euros". Et de conclure : "la Région est en récession, [cela] ne correspond en rien à un quelconque "prix de la Démocratie", comme l’a argumenté l’exécutif régional socialiste."

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Huit ans après la fusion, le Mouvement Franche-Comté lance une nouvelle pétition pour séparer la Bourgogne de la Franche-Comté

Le Mouvement Franche-Comté, présidé par Jean-Philippe Allenbach, a lancé ce dimanche 15 janvier, une nouvelle pétition pour la séparation de la Bourgogne et de la Franche-Comté, soit huit ans, quasi jour pour jour, après la fusion des régions.

Menaces sur le développement ferroviaire du centre Franche-Comté : des élus alertent l’État et la Région

DOSSIER • Plusieurs élus du pôle métropolitain Centre Franche-Comté et de six agglomérations de Franche-Comté ont signé une déclaration commune publiée le 4 janvier 2023 pour le développement ferroviaire dans la région. Objectif : alerter sur les menaces qui pèsent aujourd’hui sur plusieurs lignes de train sur le territoire.

La ministre déléguée à la transition écologique en visite officielle en Haute-Saône le 6 janvier

Dominique Faure, ministre déléguée auprès du ministre de l’Intérieur et des Outre-mer et du ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, chargée des Collectivités territoriales et de la Ruralité, se rendra en Haute-Saône, à Vesoul, le vendredi 6 janvier 2023.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 -0.11
partiellement nuageux
le 27/01 à 12h00
Vent
5.13 m/s
Pression
1019 hPa
Humidité
79 %