Insolite : une enseignante non-voyante convoquée pour surveiller le brevet des collèges

Publié le 01/07/2015 - 14:30
Mis à jour le 17/04/2019 - 10:29

Une enseignante non-voyante a été convoquée jeudi et vendredi juillet 2015 par le collège Jean-Moulin à Alès (Gard) pour surveiller des épreuves du brevet des collèges, a-t-on appris mardi 30 juin 2015 auprès de cette professeure et du secrétariat de l'établissement.

"J'ai reçu des convocations pour trois demi-journées. J'ai tenté de plaider, d'expliquer que je serai inefficace. Mais ce fut un dialogue de sourds avec le principal-adjoint", a raconté à l'AFP Mme Caroline Bouffard, professeure de musique, confirmant une information de Midi Libre. "On m'a fait comprendre que c'était une question d'égalité. Que si je n'étais pas convoquée, je pouvais attaquer en justice pour discrimination. C'est stupide : je ne vais pas attaquer pour quelque chose que je ne peux pas faire", a souligné Mme Bouffard, rappelant que "tous les professeurs ne sont pas convoqués".

Au final, sur l'une des journées, l'enseignante "a été contrainte de venir pendant deux heures au lieu de quatre" initialement prévues afin de surveiller "une épreuve de maths""Je me suis assise et j'ai lu. J'aurais pu faire ça chez moi. La surveillance a été effectuée par mon assistante - une auxiliaire qui l'aide pour ses cours - et un autre professeur également convoqué le même jour", a indiqué Mme Bouffard.

Pour l'autre jour, d'autres enseignants ont été appelés. "Mais on m'a bien fait comprendre qu'ils effectuaient un service à ma place", a déploré l'enseignante qui, de surcroît, a été convoquée mercredi par la principale du collège pour un entretien. "J'y vais avec un délégué syndical", a-t elle précisé.

La principale n'a pu être jointe par l'AFP. Interrogé par Midi Libre, le rectorat estime que cette convocation n'a rien d'exceptionnel. Il explique que Mme Bouffard travaille tous les jours avec une auxiliaire et que c'était donc la même chose pour la surveillance. De plus, ajoute le rectorat, il y a toujours deux professeurs qui sont présents dans une salle d'examen et dans ce cas ils étaient trois avec l'auxiliaire.

(Source : AFP)
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Education

Hommage à Samuel Paty au lycée Pergaud de Besancon : « Assassiner un professeur touche le coeur même de notre république, notre démocratie, notre laïcité… »

Enseignants, personnels, élèves, parents. Plus de 250 personnes de l'ensemble de la communauté éducative se sont réunies ce mercredi 21 octobre 2020 dans la cour du lycée Pergaud à Besançon pour rendre hommage au professeur d'histoire-géographie tué vendredi dernier près de son collège à Conflans-Sainte-Honorine.

Enseignant décapité à Conflans : « Nous avons décidé qu’il fallait faire système autour de l’école » (A. Vignot)

Anne Vignot, la maire de Besançon, accompagné de Abdel Ghezali, 1er adjoint, ont souhaité faire part de leur tristesse ce 19 octobre 2020 suite à l'assassinat de Samuel Paty, enseignant à Conflans. Ils ont notamment évoqué plusieurs dispositifs sur lesquels ils travaillent comme des "assises de l'histoire des religions"...

Les jeunes se forment au numérique au Fablab de Besançon

La Fondation Orange soutient la formation solidaire du Fablab de Besançon, DigiFab pour favoriser l’inclusion numérique des jeunes en insertion professionnelle. Il s’agit pour eux de créer ou de valoriser leurs savoirs numériques pour mieux réintégrer les milieux professionnels ou scolaires grâce aux outils du Fablab.

Nouveau bâtiment Ducat au lycée Pasteur : « une aventure humaine »

Le bâtiment Ducat, bâtiment principal de plus de 3.000m2 du lycée Pasteur de Besançon, a été entièrement rénové et restructuré sur pas moins de 7 années (10 ans avec les études). Il a été inauguré ce jeudi 15 octobre 2020 notamment par Stéphane Guiget le vice-président de la Région Bourgogne Franche-Comté en charge de l'apprentissage, Patrice Durant, directeur académique des services de l'Éducation nationale du Doubs, Jacques Grosperrin, sénateur du Doubs et Yannick Lucas, proviseur du lycée Pasteur.

Les élèves de l’académie de Besançon (et le recteur) disent #MerciAuxProfs

Merci aux 22.800 profs... • Organisée tous les ans depuis 1994 par l'Unicef, l’organisation internationale du travail et l’Internationale de l’éducation, la journée mondiale des enseignants est  une bonne occasion de dire #MerciAuxProfs. 12 élèves des quatre coins de la  Franche-Comté ont d'ailleurs tenu à remercier leurs enseignants tout comme Jean-François Chanet.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.33
couvert
le 27/10 à 15h00
Vent
3.59 m/s
Pression
1013 hPa
Humidité
40 %

Sondage