Institut du cancer : Fousseret salue «la mobilisation de tous» y compris celle de Mme Branget

Publié le 11/12/2010 - 07:58
Mis à jour le 12/04/2019 - 11:48

A la suite du feu donné par la ministre de la Santé au lancement de l’Institut régional fédératif du cancer, le maire de Besançon, également président du conseil de surveillance du CHUR, estime que « cet institut constituera un modèle national dans le traitement et le suivi des patients atteints de cancers ».

PUBLICITÉ
Le communiqué de Jean-Louis Fousseret :
 
« En ma qualité de Maire de Besançon, Président du Conseil de Surveillance du Centre Hospitalier Universitaire de Besançon et Président de l’assemblée générale de l’Institut Régional Fédératif du Cancer, je m’en réjouis et je m’en félicite.
 
La Franche-Comté, si elle dispose d’équipes médicales, de radiothérapeutes, d’oncologues de tout premier ordre parmi les plus performants de France, était une des seules régions à ne pas bénéficier de centre de lutte anti-cancer. 
 
Grâce à la grande mobilisation de tous : les services de l’Etat avec l’Agence Régionale de Santé, le corps médical, les associations représentant les usagers, le CHUR de Besançon, les collectivités territoriales et Mme Branget, il a été possible de construire un projet innovant pour un Institut Régional Fédératif du Cancer. Cet institut constituera un modèle national dans le traitement et le suivi des patients atteints de cancers et pourra maintenant voir le jour, permettant ainsi à l’ensemble des francs-comtois de bénéficier d’un des cinq premiers centres de traitement de France.
 
Les collectivités territoriales, sous mon impulsion, et conscientes de l’intérêt que représente l’IRFC, se sont déjà engagées pour permettre cette réalisation. La Région Franche Comté, le Conseil Général du Doubs, les villes et agglomérations de Besançon, de Belfort, de Montbéliard, de Lons le Saunier ont décidé d’y engager des montants importants. Nous sommes en attente des réponses de l’agglomération de Dole, du Conseil Général du Jura, de la Haute-Saône et des villes de Pontarlier et de Vesoul, qui devraient être positives, je l’espère.
 
Le CHU de Besançon va pourvoir notifier le marché et engager les travaux du bâtiment destiné à accueillir l’Institut Régional Fédératif du Cancer, ainsi qu’un plateau de biologie, élément indispensable au fonctionnement de notre système de santé. L’IRFC va donc voir le jour, alors même que le réseau de soins et de méthode donne déjà des résultats tangibles.
 
Je suis heureux pour les patients franc-comtois, leurs familles, les équipes médicales et toutes celles et ceux pour qui cet institut fédératif constitue une avancée sans précédent dans le traitement de cette terrible maladie ».
 
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Annie Genevard sur l’incident du voile : « la méthode était détestable, mais sur le fond… »

Annie Genevard sur l’incident du voile : « la méthode était détestable, mais sur le fond… »

La députée du Doubs Annie Genevard (LR), invitée du « petit déjeuner politique » de Sud Radio ce lundi 15 octobre 2019, a réagi à « l’incident du voile » du conseil régional de Bourgogne Franche-Comté. Et a globalement suivi la ligne directrice des Républicains, avec son président Christian Jacob demandant l’interdiction du voile durant les sorties scolaires…

Voile : Édouard Philippe ne souhaite pas de loi sur les accompagnants scolaires

Voile : Édouard Philippe ne souhaite pas de loi sur les accompagnants scolaires

En prenant à partie une mère voilée accompagnatrice d'une sortie solaire, le conseiller régional RN Julien Odoul a relancé vendredi dernier à Dijon la polémique sur le voile islamique lors d'une séance du conseil régional Bourgogne Franche-Comté. Après les réactions au plus haut niveau de l'État, notamment du ministre de l'Éducation nationale, le Premier ministre Edouard Philippe a semblé vouloir clore le débat en déclarant ne pas vouloir de nouvelle loi sur les accompagnants scolaires.

Voile au conseil régional : les réactions en Bourgogne Franche-Comté

Voile au conseil régional : les réactions en Bourgogne Franche-Comté

Mise à jour le 15 octobre à 10h50 • Suite à l'attitude de l'élu RN qui avait pris à partie vendredi 11 octobre 2019 au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté une mère voilée accompagnatrice d'un groupe d'enfants, le groupe d'Europe Écologie - Les Verts Bourgogne Franche-Comté mais aussi France Insoumise condamnent la réaction de l'élu du Rassemblement National.

Jacob (LR) veut interdire le port du voile lors des sorties scolaires

Jacob (LR) veut interdire le port du voile lors des sorties scolaires

Le tout fraîchement élu président des Républicains Christian Jacob a réclamé ce lundi 14 octobre 2019 l'interdiction du port du voile lors des sorties scolaires, en réponse au débat relancé par un élu RN qui a pris à partie une mère voilée lors d'une séance du conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté vendredi.

Mère voilée au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté : M-G Dufay se « réserve le droit de porter plainte » et souhaite rencontrer la mère de famille

Mère voilée au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté : M-G Dufay se « réserve le droit de porter plainte » et souhaite rencontrer la mère de famille

Suite à l'attitude de l'élu RN qui avait pris à partie le 11 octobre une mère voilée accompagnatrice d'un groupe d'enfants, la présidente de Région Bourgogne Franche-Comté Marie-Guite Dufay indique dans un communiqué de ce lundi, qu'elle souhaite faire "un signalement au procureur de la République de tous les propos tenus tout au long de la session du conseil régional." Elle souhaite également rencontrer la mère de famille visée par l'élu RN "sans élu et sans presse".

Un nouveau président chez Les Républicains : une « foule dans nos bureaux de vote » à Besançon (LR)

Un nouveau président chez Les Républicains : une « foule dans nos bureaux de vote » à Besançon (LR)

Christian Jacob a été élu ce dimanche 13 octobre 2019 président des Républicains, devenant à cinq mois des municipales le patron d'un parti en crise profonde après deux années de délitement. A Besançon, "il y avait foule dans nos bureaux de vote et plus spécialement dans le bureau centralisateur à Besançon", précisent les membres LR :  "Dans notre Fédération le taux de 42% de participation était dépassé à 16h", est-il précisé.

Mère voilée au conseil régional Bourgogne Franche-Comté : Ndiaye et Blanquer condamnent l’élu RN

Mère voilée au conseil régional Bourgogne Franche-Comté : Ndiaye et Blanquer condamnent l’élu RN

La porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye et le ministre de l'Education nationale Jean-Michel Blanquer ont condamné dimanche l'attitude de l'élu RN qui avait pris à partie vendredi 11 octobre 2019 au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté une mère voilée accompagnatrice d'un groupe d'enfants.

Conseil régional Bourgogne-Franche-Comté: un élu RN prenant à partie une femme voilée devant des écoliers

Conseil régional Bourgogne-Franche-Comté: un élu RN prenant à partie une femme voilée devant des écoliers

La vidéo d'un incident survenu vendredi au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, postée par un élu Rassemblement national (RN), où l'on voit ce dernier prendre à partie une femme voilée dans le public, est devenue virale sur Twitter samedi après-midi, où elle a été vue plus de 800.000 fois.

Municipales 2020 : Nicolas Bodin souhaite rejoindre l’Equipe

Municipales 2020 : Nicolas Bodin souhaite rejoindre l’Equipe

Sous réserve du vote de ses militants, Nicolas Bodin (PS) a décidé de rejoindre l'Equipe (union de gauche) ce jeudi 10 octobre 2019. Le parti Generation.s (crée par Benoît Hamon) ainsi que Barbara Romagnan ont également rejoint cette alliance hier soir. Qu'adviendra-t-il de la candidature PS de Nicolas Bodin ? Nous lui avons posé la question…

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.56
nuageux
le 16/10 à 21h00
Vent
2.955 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
50 %

Sondage