Intoxications mortelles : Solvay condamné pour "fautes inexcusables"

Publié le 06/12/2011 - 19:41
Mis à jour le 06/12/2011 - 19:42

Le tribunal des affaires de sécurité sociale (Tass) de Lons-le-Saunier a reconnu mardi le groupe Solvay responsable de "fautes inexcusables" dans la mort de deux ouvriers de son usine de Tavaux (Jura), décédés de maladies du sang provoquées par une contamination au benzène.

PUBLICITÉ

Le groupe belge, spécialisé dans la fabrication de matières plastiques et de produits chimiques, a l'intention de faire appel. Il a toujours affirmé que la maladie des deux ouvriers n'était pas liée à leur activité professionnelle.

Le Tass a estimé au contraire que les deux ouvriers étaient décédés de "maladies professionnelles" provoquées par leur contamination au benzène, un hydrocarbure toxique, au sein de l'entreprise. Il a condamné Solvay à indemniser les deux familles à hauteur de 180.000 euros chacune.

Agés d'une soixantaine d'années, les deux ouvriers sont décédés de lymphome et de leucémie. Ils travaillaient à l'usine de Tavaux, l'une des premières plates-formes chimiques de France où Solvay compte six sites de production.

La leucémie due au benzène d'un autre ouvrier de 58 ans, toujours en vie, a été reconnue comme "maladie professionnelle".  Le Tass a aussi reconnu Solvay responsable de "faute inexcusable" après le décès d'un ouvrier de 54 ans mort d'un cancer dû à l'amiante.

Une procédure au pénale, consécutive d'une plainte de la CGT, est toujours en cours.

(source: AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Jonathann Daval a admis qu’il avait « procédé à la crémation partielle du corps » d’Alexia

Jonathann Daval a admis qu’il avait « procédé à la crémation partielle du corps » d’Alexia

Lundi 17 juin 2019, Jonathann Daval a livré des aveux complets lors d'une reconstitution qui s'est déroulée pendant sept  heures à Gray en Haute-Saône, reconnaissant avoir lui-même "procédé à la crémation du corps" de sa femme Alexia et lui avoir porté des coups violents, a déclaré le procureur de Besançon Etienne Manteaux.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 19.64
couvert
le 24/06 à 21h00
Vent
2.29 m/s
Pression
1016.39 hPa
Humidité
90 %

Sondage