"Invasion des gens du voyage" : une banderole qui passe mal à gauche et une pétition en ligne

Publié le 10/08/2015 - 15:45
Mis à jour le 11/08/2015 - 10:17

Suite à l'agression du maire de Thise qui s'était interposé le mardi 4 août 2015 lors d' une troisième installation sauvage des gens du voyage sur sa commune depuis le début de l'été, une marche de protestation était organisée le soir-même. Marchant en tête, les élus étaient derrière une banderole sur laquelle on pouvait lire "Invasion des gens du voyage : ça suffit". Des termes qui ont choqué.

 ©
©

malaise

Le Mrap a été le premier à dénoncer samedi les propos de la banderole (lire notre article ci-dessus) en parlant de récupération politique. Depuis, la polémique enfle en interne et sur les réseaux sociaux. Comment des élus de gauche et notamment trois élus socialistes ont-ils pu se retrouver derrière une telle banderole lors d'une manifestation soutenue par Jean-Louis Fousseret, le maire de Besançon ? C'est la question posée en substance par des militants socialistes.

Selon le PS du Doubs, deux des trois élus socialistes interrogés suite à ce début de polémique ont affirmé ne pas avoir lu la banderole derrière laquelle ils défilaient. "Un direct télévisé sur France 3 était prévu. Il a été demandé aux élus d'être présents au premier rang avec leur écharpe tricolore et la banderole leur a été "mise" dans les mains sans qu'ils aient été consultés ou informés quant à la teneur des  termes employés". #Presbytie socialiste peux-t-on lire ironiquement sur les réseaux sociaux.

Une pétition en ligne 

Sans plus de précision sur sa provenance, une pétition a été mise en ligne vraisemblablement par la communauté des gens du voyage. Tout en menaçant de poursuites, cette dernière réclame des excuses et la démission des élus qui tiennent la banderole incriminée. "Nous ne légitimons pas les gestes violents mais ne pouvons tolérer de tels propos (…) Ce sont les nombreux et récurrents dysfonctionnements, notamment le manque de places et les conditions insalubres du terrain attribué afin d'accueillir convenablement les familles qui restent à combattre, et non les individus ou catégories ainsi ciblés".  Publiée dans la matinée, la pétition avait recueilli plus de 200 signatures dans le milieu de l'après-midi.

Une contre-marche blanche pour dénoncer les propos tenus sur la banderole à l'encontre des gens du voyage pourrait être organisée en septembre. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Covid: Macron s’entretient avec une quinzaine de maires par visio jeudi

Emmanuel Macron réunit ce jeudi 15 avril 2021 vers 16h en visioconférence une quinzaine de maires "représentatifs des territoires et des sensibilités politiques" pour faire un point sur la crise sanitaire et l'épidémie du Covid-19. Il  présidera ensuite une réunion avec une dizaine de ministres pour examiner les protocoles de réouverture. 

La troisième vague « n’est pas derrière nous », la situation se dégrade en Franche-Comté

La troisième vague de l'épidémie de Covid-19 "n'est pas derrière nous" et le "pic des hospitalisations n'est pas atteint" malgré des "signaux encourageants", a rapporté mercredi  Gabriel Attal. Le porte parole du gouvernement parle d'une  "évolution qui paraît plus dégradée" dans les départements de l'Est de la région : Haute-Saône,  Doubs,  Territoire de Belfort et Jura.

J. Odoul : « Je ne suis pas blonde, moi !  » Une remarque qui ne passe pas…

"Je ne suis pas blonde, moi !" : la petite phrase du candidat RN à l'élection régionale en Bourgogne-Franche-Comté face à Florence Portelli, vice-présidente LR de la région Ile-de-France fait le buzz. Julien Odoul y est accusé de sexisme primaire. Il s'en défend et parle d'un trait d'humour populaire.

Ce que vous devez savoir sur les élections régionales et départementales 2021

Initialement prévues en mars 2021, les élections régionales et départementales seront programmées les 20 et 27 juin 2021, avec des aménagements (campagnes dématérialisées encouragées, vote par procuration facilité, accélération de la vaccination pour les assesseurs, généralisation de l'ouverture des bureaux jusqu'à 20 heures). Ce qu'il faut savoir…  

Régionales et Départementales : décalage d’une semaine, meeting en plein air et vaccination des assesseurs ?

Jean Castex a obtenu ce 13 avril 2021 l'aval massif de l'Assemblée au maintien en juin des élections départementales et régionales, mais décalées aux 20 et 27 juin, avec des protocoles renforcés face à l'épidémie du Covid-19, après une polémique sur une consultation directe et in extremis des maires.

Annulation des festivals cet été : le sénateur Perrin écrit à la ministre de la Culture…

En 2021, le festival des Eurockéennes de Belfort est annulé pour la deuxième année consécutive en raison de l'épidémie de Covid-1. Le sénateur du Territoire de Belfort a écrit, le 9 avril dernier, à la ministre de la Culture, un courrier relatif aux attentes des forces organisatrices des festivals "à jauge debout".

Régionales : le Premier ministre devrait proposer de décaler le scrutin d’une semaine fin juin

Le Premier ministre Jean Castex va proposer mardi13 avril 2021 au parlement que les élections régionales et départementales aient bien lieu au mois de juin, "peut-être en décalant" le deuxième tour au 27 juin, selon le président de l'Assemblée nationale Richard Ferrand.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 7.78
nuageux
le 19/04 à 9h00
Vent
2 m/s
Pression
1019 hPa
Humidité
30 %

Sondage