J. Castex instaure une commission pour "une nouvelle écriture" de l'article 24

Publié le 27/11/2020 - 11:45
Mis à jour le 27/11/2020 - 11:42

Le Premier ministre Jean Castex a annoncé ce jeudi 26 novembre 2020 dans la soirée qu'il allait instaurer "une commission indépendante chargée de proposer une nouvelle écriture de l'article 24" de la proposition de loi "Sécurité globale", a indiqué Matignon.

Jean Castex © Capture Assemblée nationale  ©
Jean Castex © Capture Assemblée nationale ©

L’article litigieux, voté en première lecture par l’Assemblée nationale et qui doit être soumis au Sénat, prévoit de pénaliser la diffusion malveillante de l’image des policiers et gendarmes. Il est d’autant plus critiqué par les oppositions qu’une succession d’affaires présumées de violences policières ont soulevé l’émotion dans le pays ces derniers jours.

La commission, créée sur proposition du ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin et qui verra à sa tête le président de la Commission nationale consultative des droits de l'Homme (CNCDH), Jean-Marc Burguburu, doit rendre ses travaux "pour la fin du mois de décembre". L'objectif est de "nourrir utilement l'examen de la proposition de loi sur la +sécurité globale+ en janvier au Sénat dans le respect des prérogatives de la représentation nationale", ont indiqué les services du Premier ministre.

Jean Castex a annoncé la création de cette commission au terme d'une réunion avec une délégation de syndicats d'éditeurs de presse et représentants de collectifs de journalistes, dont Reporters sans frontières, mais boycottée par les syndicats de journalistes et les sociétés de journalistes.

Jeudi soir, le groupe parlementaire de La République en marche à l'Assemblée nationale s'est toutefois dit sur Twitter "attaché au travail parlementaire", dans une critique en creux de la démarche de Jean Castex.

"L'examen de la proposition de loi pour une sécurité globale se poursuivra au Parlement; les députés du groupe LREM y prendront toute leur part", ont prévenu les élus macronistes, alors que le texte "Sécurité globale" est à l'initiative de deux parlementaires de la majorité, et non de celle du gouvernement.

Dans un message interne adressé à ses troupes et que l'AFP a pu consulter, le patron du groupe et ex-ministre de l'Intérieur Christophe Castaner, a par ailleurs indiqué avoir fait part au Premier ministre de son "étonnement" quant à la création de cette commission.

"Je lui ai demandé que l'objet de cette commission, au-delà de l'article 24, porte aussi sur le droit d'informer et la liberté de la presse", indique-t-il, en affirmant sa volonté que "la représentation nationale ne cesse de poursuivre la mission qui lui est propre" et que les députés de son groupe "y (prennent) toute leur part".

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Commerces « non essentiels : Ève Boutique à Besançon envoie une petite culotte au Premier ministre…

Considérée comme "non essentielles" dans le cadre du confinement de ce mois d'avril en France, les boutiques de lingerie sont fermées. De ce fait, de nombreux commerçants de ce secteur ont envoyé des petites culottes au Premier ministre dont Ève Boutique Lingerie à Besançon… C'est ce qui s'appelle une action culottée !

Sécurité : des policiers supplémentaires en Bourgogne Franche-Comté d’ici fin 2021

Mise à jour • Dans le cadre de son déplacement sur le thème de la sécurité ce lundi 19 avril à Montpellier, le président de la République Emmanuel Macron a confirmé le déploiement de 10 000 policiers et gendarmes supplémentaires sur la durée du quinquennat. Zoom sur le nombre de postes attribués en Bourgogne Franche-Comté...

Elections départementales 2021 : les candidats doivent s’inscrire du 26 avril au 5 mai

Les élections départementales se dérouleront le 20 et 27 juin 2021 en France, en même temps que les élections régionales, afin de renouveler les 95 conseils départementaux de la France. Les candidats et leur suppléant souhaitant se présenter à cette élection doivent se faire connaître en binôme (composé d’une femme et d’un homme) en préfecture entre le 26 avril et le 5 mai 2021.

Covid: Macron s’entretient avec une quinzaine de maires par visio jeudi

Emmanuel Macron réunit ce jeudi 15 avril 2021 vers 16h en visioconférence une quinzaine de maires "représentatifs des territoires et des sensibilités politiques" pour faire un point sur la crise sanitaire et l'épidémie du Covid-19. Il  présidera ensuite une réunion avec une dizaine de ministres pour examiner les protocoles de réouverture. 

La troisième vague « n’est pas derrière nous », la situation se dégrade en Franche-Comté

La troisième vague de l'épidémie de Covid-19 "n'est pas derrière nous" et le "pic des hospitalisations n'est pas atteint" malgré des "signaux encourageants", a rapporté mercredi  Gabriel Attal. Le porte parole du gouvernement parle d'une  "évolution qui paraît plus dégradée" dans les départements de l'Est de la région : Haute-Saône,  Doubs,  Territoire de Belfort et Jura.

J. Odoul : « Je ne suis pas blonde, moi !  » Une remarque qui ne passe pas…

"Je ne suis pas blonde, moi !" : la petite phrase du candidat RN à l'élection régionale en Bourgogne-Franche-Comté face à Florence Portelli, vice-présidente LR de la région Ile-de-France fait le buzz. Julien Odoul y est accusé de sexisme primaire. Il s'en défend et parle d'un trait d'humour populaire.

Ce que vous devez savoir sur les élections régionales et départementales 2021

Initialement prévues en mars 2021, les élections régionales et départementales seront programmées les 20 et 27 juin 2021, avec des aménagements (campagnes dématérialisées encouragées, vote par procuration facilité, accélération de la vaccination pour les assesseurs, généralisation de l'ouverture des bureaux jusqu'à 20 heures). Ce qu'il faut savoir…  

Régionales et Départementales : décalage d’une semaine, meeting en plein air et vaccination des assesseurs ?

Jean Castex a obtenu ce 13 avril 2021 l'aval massif de l'Assemblée au maintien en juin des élections départementales et régionales, mais décalées aux 20 et 27 juin, avec des protocoles renforcés face à l'épidémie du Covid-19, après une polémique sur une consultation directe et in extremis des maires.

Annulation des festivals cet été : le sénateur Perrin écrit à la ministre de la Culture…

En 2021, le festival des Eurockéennes de Belfort est annulé pour la deuxième année consécutive en raison de l'épidémie de Covid-1. Le sénateur du Territoire de Belfort a écrit, le 9 avril dernier, à la ministre de la Culture, un courrier relatif aux attentes des forces organisatrices des festivals "à jauge debout".
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 5.56
nuageux
le 20/04 à 21h00
Vent
1.45 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
100 %

Sondage