J'ai testé pour vous la Cancoillotte Piguet spéciale Eurocks !

Publié le 12/07/2019 - 17:06
Mis à jour le 12/07/2019 - 17:06

Et oui, le maitre artisan Fabrice Piguet a bien lancé une nouvelle cancoillotte spécialement pour les Eurockéennes 2019… Qui l'a gouté au festival ? En tout cas moi, je l'ai testée pour vous…

PUBLICITÉ

Sa particularité ? Elle est composée de plantes provenant du Malsaucy, presqu’île entourée de deux plans d’eau, où se réunissent les festivaliers pour assister aux Eurockéennes.

Ces plantes de la région sont : la fleur de sureau, la reine des Prés, le plantain lancéolé.

À la vue…

La couleur est surprenante pour une cancoillotte. Elle n’est pas tout à fait blanche, mais davantage « crème ». L’aspect promet de l’onctuosité. Elle semble d’ailleurs assez épaisse, mais pas de complexe à avoir, son AOP nous promet au maximum 15% de matière grasse…  Elle a été créée à partir de lait écrémé de vache montbéliarde (le metton fermier d’un petit producteur agriculteur fromager à côté de Vesoul).

À l’instar du test de la crème chantilly qui permet de vérifier sa prise (cela consiste a retourner le plat), nous avons faire testé celui de la « tartine retournée ». Nous n’avons pas réussi la faire couler !

Au nez…

L’effluve est puissant. Tout est presque déjà dit. On va manger une cancoillotte qui a du caractère.

En bouche…

Pour la première bouchée, nous nous sommes fait une belle tartine. La cancoillotte est facile à tartiner. L’onctuosité est là. Le visuel n’a pas trompé. La puissance du goût permet de ne pas surcharger la tartine (pour ceux qui arrivent à ne pas la manger à la cuillère).

Des pointes sucrées viennent surprendre les papilles (probablement la fleur de sureau). Elle nous fait penser à la cancoillotte Piguet au vin jaune. Le poivre rare de Penja (Cameroun) vient très naturellement relever le tout.

Après dégustation, le goût est encore persistant avec une note ailée. Nous rêvons de la goûter à nouveau sur des pommes terre chaudes, accompagnées (pourquoi pas) de saucisse de Morteau pour rester 100 % régional.

À consommer sans modération…

Info +

Fabrice Piguet s’était déjà fait remarquer avec d’autres cancoillottes aux parfums plus originaux les uns que les autres. Aux fêtes de fin d’années, il privilégiait d’ailleurs des parfums tels que les truffes, les morilles, ou encore le vin jaune, mais aussi au caviar…

Prix de la cancoillotte de 250g : 8,90€ (en édition limitée)

Où trouver les cancoillottes ?

  • Doubs Direct, 6 rue Pasteur à Besançon
  • La Fromagerie de Montbéliard, 60 Rue Jacques Foillet
  • La crémerie Chaumontaise, 7 Rue Georges Clemenceau à Chaumont.
  • http://cancoillotte-piguet.fr
  • Sur le site Place du Local
  • Facebook  https://www.facebook.com/cancoillottepiguet/?ref=br_rs

3 Commentaires

Bonjour, Vous parlez d’une AOP Cancoillotte...qui de surcroît garantirait un taux de matière grasse inférieur à 15%...depuis quand existe-t-elle ? Jusqu’à preuve du contraire, la cancoillotte ne bénéficie pour le moment d’aucune protection de ce genre, et son dossier pour le premier niveau de protection (a savoir l’IGP, non l’AOP) est seulement en voie de finalisation et sera peut-être (espérons) validé prochainement. Merci de vérifier vos informations avant de publier des données se voulant aussi précises. Une dernière demande : l’équipe chargée de la validation de vos article pourrait-elle faire la chasse aux fautes de français? Que la qualité de la langue se dégrade est déjà un bien triste constat, tâchons d'éviter d’empirer les choses et de donner le mauvais exemple au sein même de sites se targuant d’êtres reconnus « service de presse en ligne IPG » (on notera l’acronyme d’IGP au passage) et de vouloir « redonner ses lettres de noblesse à l’information locale ». Merci d’avance.
Publié le 13 juillet à 09h56 par Nicolas de POTTER • Membre
Pour aller plus loin : https://m.facebook.com/notes/cancoillotte-spécialité-fromagère-comtoise/la-cancoillotte-une-spécialité-fromagère-en-marche-vers-la-certification-igp/941470979305658/
Publié le 13 juillet à 10h04 par Nicolas de POTTER • Membre
Bien trop cher!.....
Publié le 13 juillet à 15h32 par Berthe Nicole • Membre

2 commentaires

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Soirée DisKO : 7.000 euros pour Jean Josselin

Soirée DisKO : 7.000 euros pour Jean Josselin

Tout un symbole • Le chèque des recettes du grand show DisKO, qui a réuni 2.100 personnes au Palais de sport de Besançon en mars dernier, a été remis ce 19 juillet 2019, à l'ancien boxeur de renom Jean Josselin. 6.000 € proviennent des bénéfices directs de la soirée et 1.000 € du comité régional de la Grande région Bourgogne Franche-Comté de boxe anglaise.

Coteau des Épenottes : Serre-les-Sapins construit un nouveau modèle de lotissement

Coteau des Épenottes : Serre-les-Sapins construit un nouveau modèle de lotissement

Sept ans après la pose de la première pierre, le maire de Serre-les-Sapins, Gabriel Baulieu, a convié les différents partenaires à un point d'étape de la ZAC des Épenotte Champ Franois. 125 familles sont déjà présentes sur place dans un quartier qui se veut mixte et durable. D'ici trois ans, ce nouveau quartier comptera un total de 250 logements, soit 5 à 600 habitants. Face à la demande, les travaux de la troisième et dernière tranche vont démarrer plus tôt que prévu au mois d'octobre.

Entretien des grilles d’eaux pluviales du tramway de Besançon

Entretien des grilles d’eaux pluviales du tramway de Besançon

Interventions sur tout le tracé • Dans le cadre de l'entretien régulier des réseaux d'assainissement, la communauté urbaine du Grand Besançon intervient cet été sur le réseau d'évacuation des eaux pluviales du tramway les nuits du dimanche 21 au vendredi 26 juillet 2019 sur le secteur ouest et les nuits du dimanche 28 juillet au vendredi 2 août 2019 sur le secteur est.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 27.23
couvert
le 20/07 à 9h00
Vent
6.67 m/s
Pression
1014.43 hPa
Humidité
50 %

Sondage