Jean-Louis Fousseret vole au secours de l’AFPA

Publié le 17/11/2008 - 18:12
Mis à jour le 12/04/2019 - 11:47

Après Maris-Guite Dufay, présidente de la Région, c’est le maire de Besançon qui apporte son soutien aux personnels de l’Association de formation professionnelle pour adultes.

Le communiqué de Jean-Louis Fousseret : « Subvention d’investissement diminuée de moitié, accompagnement vers l’emploi privé de tout budget... Dans son projet de loi de finances pour 2009, le gouvernement affiche l’intention d’accélérer le désengagement de l’Etat à l’égard de l’AFPA, association nationale pour la formation professionnelle des adultes, qui depuis 60 ans qualifie et oriente vers l’emploi des publics peu qualifiés (70 % d’entre eux vers un emploi durable).
Un tel désengagement, s’il était confirmé, aurait pour effet de condamner purement et simplement l’AFPA à disparaître. Cette perspective est absolument inacceptable, particulièrement dans le contexte économique et social plus que difficile que nous connaissons.
A titre personnel et au nom de la Ville de Besançon, j’apporte mon total soutien aux personnels de l’association et j’appelle au retrait de toutes les dispositions envisagées mettant l’AFPA en péril ».
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Education

« Évasion d’un détenu dangereux d’une maison d’arrêt » : exercice de sécurité pour les élèves de l’académie de Besançon

De façon régulière, les élèves et l’ensemble de la communauté éducative de l’académie de Besançon sont confrontés à un exercice académique d’entrainement au risque attentat-intrusion. Un nouvel exercice a été déclenché ce jeudi 2 décembre à 9 h 52 afin de tester la chaine d’alerte entre les structures scolaires, les directions des services départementaux de l'Éducation nationale (DSDEN) et le rectorat.

UBFC : 14 millions d’euros pour le projet de recherche sur les microbes « Harmi »

Le projet Harmi, porté par l’Université de Bourgogne Franche-Comté, fait partie des 15 lauréats de l’appel à projets national « ExcellenceS ». Il obtient ainsi 14 millions d’euros pour l’étude des microbes, qui doit permettre de mieux répondre aux enjeux de ce siècle.

La grève dans les crèches municipales de Besançon reconduite le 9 décembre

Plusieurs syndicats ont appelé à la grève lundi 29 novembre pour dénoncer une "pause méridienne de 45 minutes minimum entre 11h et 14h30" pour les agents travaillant dans les crèches municipales de Besançon. Une soixantaine de manifestants s'est réunie devant les locaux de Grand Besançon Métropole. Un nouveau préavis de grève a été déposé pour la journée du 9 décembre.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 2.23
légère pluie
le 07/12 à 6h00
Vent
3.91 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
99 %

Sondage