Jean-Pierre Bel veut dresser un état des lieux des collectivités

Publié le 21/10/2011 - 13:02
Mis à jour le 21/10/2011 - 13:19

Le président du Sénat, Jean-Pierre Bel (PS), a proposé vendredi à Besançon, devant le congrès de l'Assemblée des départements de France (ADF), que les états généraux des élus qu'il entend lancer "dressent rapidement un état des lieux des collectivités".

URGENCE

"Je souhaite que chaque élu de notre pays se sente concerné, écouté, entendu, avant que nous ne construisions ensemble les politiques d'avenir", a lancé M. Bel devant les présidents des départements, précisant que "majorité et opposition pourront y prendre toute leur part".

"C'est à partir de nos territoires eux-mêmes que des priorités pourront être ainsi dégagées pour une relance de la démocratie territoriale".

"Mon souhait est que cet état des lieux soit achevé en février", a précisé en marge du congrès M. Bel devant la presse. "Le constat qui sera dressé pourra être alors utilisé par tous les candidats à la présidentielle pour préparer leurs propositions" dans le domaine des collectivités locales.

"La concertation doit être au centre de ces états généraux, y compris pour leur organisation", a-t-il dit, ajoutant qu'il comptait s'appuyer notamment sur les présidents des conseils généraux.

Le président du Sénat a estimé que le changement de majorité du 25 septembre à la Haute assemblée  est "plus qu'une simple victoire électorale de circonstance". "C'est l'expression d'une évolution profonde dans nos territoires, d'un ras-le-bol des méthodes, d'un refus de réformes qui s'apparentent à des reculs".

"L'objectif des états généraux ce sera de mettre de la cohérence dans la parole des élus", a jugé le vice-président du Sénat, Didier Guillaume (PS).

Relevant qu'il y a une association d'élus par type de collectivité - région, département, commune, etc. - mais pas d'association globale, il a estimé que "c'est la mission du Sénat qui représente les collectivités, de transmettre aux candidats à la présidence ce que les élus locaux veulent leur dire".

(source: AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Covid: Macron s’entretient avec une quinzaine de maires par visio jeudi

Emmanuel Macron réunit ce jeudi 15 avril 2021 vers 16h en visioconférence une quinzaine de maires "représentatifs des territoires et des sensibilités politiques" pour faire un point sur la crise sanitaire et l'épidémie du Covid-19. Il  présidera ensuite une réunion avec une dizaine de ministres pour examiner les protocoles de réouverture. 

La troisième vague « n’est pas derrière nous », la situation se dégrade en Franche-Comté

La troisième vague de l'épidémie de Covid-19 "n'est pas derrière nous" et le "pic des hospitalisations n'est pas atteint" malgré des "signaux encourageants", a rapporté mercredi  Gabriel Attal. Le porte parole du gouvernement parle d'une  "évolution qui paraît plus dégradée" dans les départements de l'Est de la région : Haute-Saône,  Doubs,  Territoire de Belfort et Jura.

J. Odoul : « Je ne suis pas blonde, moi !  » Une remarque qui ne passe pas…

"Je ne suis pas blonde, moi !" : la petite phrase du candidat RN à l'élection régionale en Bourgogne-Franche-Comté face à Florence Portelli, vice-présidente LR de la région Ile-de-France fait le buzz. Julien Odoul y est accusé de sexisme primaire. Il s'en défend et parle d'un trait d'humour populaire.

Ce que vous devez savoir sur les élections régionales et départementales 2021

Initialement prévues en mars 2021, les élections régionales et départementales seront programmées les 20 et 27 juin 2021, avec des aménagements (campagnes dématérialisées encouragées, vote par procuration facilité, accélération de la vaccination pour les assesseurs, généralisation de l'ouverture des bureaux jusqu'à 20 heures). Ce qu'il faut savoir…  

Régionales et Départementales : décalage d’une semaine, meeting en plein air et vaccination des assesseurs ?

Jean Castex a obtenu ce 13 avril 2021 l'aval massif de l'Assemblée au maintien en juin des élections départementales et régionales, mais décalées aux 20 et 27 juin, avec des protocoles renforcés face à l'épidémie du Covid-19, après une polémique sur une consultation directe et in extremis des maires.

Annulation des festivals cet été : le sénateur Perrin écrit à la ministre de la Culture…

En 2021, le festival des Eurockéennes de Belfort est annulé pour la deuxième année consécutive en raison de l'épidémie de Covid-1. Le sénateur du Territoire de Belfort a écrit, le 9 avril dernier, à la ministre de la Culture, un courrier relatif aux attentes des forces organisatrices des festivals "à jauge debout".

Régionales : le Premier ministre devrait proposer de décaler le scrutin d’une semaine fin juin

Le Premier ministre Jean Castex va proposer mardi13 avril 2021 au parlement que les élections régionales et départementales aient bien lieu au mois de juin, "peut-être en décalant" le deuxième tour au 27 juin, selon le président de l'Assemblée nationale Richard Ferrand.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.44
couvert
le 15/04 à 15h00
Vent
4.89 m/s
Pression
1023 hPa
Humidité
33 %

Sondage