John Deere continue de creuser son sillon à Gray

Publié le 27/05/2013 - 17:14
Mis à jour le 27/05/2013 - 19:37

Implanté à Gray depuis 1968, le n°1 mondial du machinisme agricole John Deere continue d’y creuser son sillon. L’usine haut-saônoise du constructeur américain a affiché une cinquantaine de recrutements ces 15 derniers mois et en prévoit pas moins de 70 dans les années à venir.

n°1 pour les machines agricoles

La bonne santé du machinisme agricole en France, comme en Europe fait le bonheur de l’Américain John Deere, numéro un mondial du secteur (36,16 milliards de $ de chiffre d’affaires, en hausse de 11,5%, plus de 65.000 salariés). Et profite pleinement à son usine de Gray (Haute-Saône), l’un des dix sites européens du constructeur d’engins à la robe verte rehaussée de jaune. En témoigne, la cinquantaine de recrutements réalisés ces 15 derniers mois et les 70 à venir ces prochaines années.

Car pour Bruno Rodique (40 ans), directeur de cette unité de 440 CDI et jusqu’à 150 intérimaires depuis avril 2011, "ce qui fait la différence au final, ce sont les femmes et les hommes", souligne t-il. D’où la recherche permanente de savoir-faire. En ce moment, les profils souhaités sont dans la robotique, les automatismes, mais également le soudage et l’ingénierie en matière de méthodes et de développement.

Ici, à Gray, l’entreprise rachetée en intégralité par John Deere en 1968, fabrique des presses à balles rondes dédiées à la récolte du fourrage, des chargeurs frontaux (engins de manutention), et des faucheuses conditionneuses. L’innovation porte la croissance du site. Pas moins de 45 ingénieurs et techniciens travaillent au service R&D et le résultat est là.

Lire la suite de l’article de Didier Hugue sur le site de notre partenaire Traces Ecrites (lien ci-dessous).

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Inflation : 200 M€ pour Ile-de-France Mobilités, 100 M€ pour les transports publics de province

Le ministre délégué aux Transports Clément Beaune a promis mardi 6 décembre "une aide exceptionnelle" de 200 millions d'euros à Ile-de-France Mobilités (IDFM) pour éviter une hausse excessive des tarifs dans les transports publics franciliens en 2023. Une aide de 100 millions d'euros sera également versée aux autorités organisatrices de transports publics de province.

Quels étaient les jouets les plus populaires à Noël il y a 20 et 30 ans ?

Que vous soyez étudiant, jeune adulte, parent ou bien grand-parent, vous n'êtes pas sans savoir qu'à l'approche de Noël, les enfants n'attendent généralement pas bien longtemps avant d'écrire leur liste au grand bonhomme rouge ! Aujourd'hui, maCommune.info vous propose de jouer avec la nostalgie, en remontant 20 à 30 ans en arrière. À l'époque où vous, peut-être, étiez à leur place.

Initiative France : la question de la femme cheffe d’entreprise, une " priorité absolue " pour Guillaume Pépy en visite à Besançon

Le président du réseau Initiative France Guillaume Pépy, était en visite ce lundi 5 décembre à Besançon et à Saint-Vit pour rencontrer une gérante de magasin accompagnée par l’association Initiative Doubs Territoire de Belfort ainsi que dans le cadre de la remise des prix du 17e concours régionale Initiative au féminin.

Sondage – Où achetez-vous vos cadeaux de Noël ?

C'est la période des préparatifs et des achats de Noël dont des cadeaux pour les enfants et toute la famille. Sites internet, commerces indépendants ou franchisés, grandes surfaces, artisans locaux... Pour trouver ce qui plaiera au mieux à son entourage, il y a l'embarras du choix. Et vous, où achetez-vous vos cadeaux de Noël ? C'est notre sondage de la semaine...

Après Camaïeu, les magasins Go Sport dans le viseur de la justice

Le parquet de Grenoble a convoqué la direction de Go Sport le 19 décembre pour en savoir plus sur la situation financière du distributeur spécialisé dans le sport, propriété du même actionnaire que Camaïeu, Hermione People and Brands (HPB), alors que les représentants de salariés s'inquiètent, a appris l'AFP lundi 5 décembre 2022. Trois magasins Go Sport sont installés en Franche-Comté dont un à Besançon, et deux en Bourgogne.

À la Maison Grandvoinnet, les fêtes font décoller les papilles !

PUBLI-INFO • Pour les fêtes de fin d’année, la Maison Grandvoinnet fait les choses en grand grâce aux nombreuses gourmandises à découvrir : bûches, gâteaux, chocolats, guimauves, macarons, bonbons et autres desserts festifs sont à déguster sans modération !

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 0.45
nuageux
le 07/12 à 18h00
Vent
1.77 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
85 %